Luminus prépare la fermeture de plusieurs centrales à gaz - L'EnerGeek

Luminus prépare la fermeture de plusieurs centrales à gaz

LuminusLa filiale d’EDF en Belgique a fait parvenir aux autorités une notification pour préparer la mise à l’arrêt de plusieurs centrales à gaz. Le 24 juin, le conseil d’administration a effectivement évoqué la fermeture de 4 sites pour des raisons économiques.

La décision d’EDF Luminus concernerait les centrales à cycle combiné de Seraing (485 MW) et Ham (52 MW), ainsi que dans celles à cycle ouvert d’Angleur (50 MW) et Izegem (22 MW). Le groupe évoque notamment les surcapacités du marché de l’énergie afin de justifier la fermeture de ses installations ; ainsi dans un communiqué le groupe explique que « la baisse de la demande d’électricité, la croissance des énergies renouvelables et la baisse du prix du CO2 entraînent une utilisation accrue des centrales au charbon en Europe ».

Par ailleurs, l’entreprise précise que « les quatre centrales concernées représentent une puissance installée totale de 609 MW sur un total de 1 215 MW thermiques » en Belgique. En attendant les fermetures effectives, prévues pour le 31 octobre 2017, les dirigeants suivent avec attention l’évolution des « mécanismes permettant de rémunérer la capacité des centrales thermiques » tandis qu’ils se sont engagés à étudier « les reconversions possibles, en concertation avec les syndicats ».

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 31 Août 2016
Malgré la progression des énergies renouvelables, le nombre de centrales thermiques en activité et en projet à l'heure actuelle reste très important à l'échelle internationale et impose la mise en œuvre de technologies de purification des fumées. Les techniques de…
mar 15 Mai 2018
Le Français TIRU, filiale du groupe Dalkia (EDF) spécialisée dans la valorisation énergétique des déchets ménagers, a annoncé lundi 14 mai 2018, avoir remporté un premier gros contrat en Pologne, auprès de la ville de Gdansk dans le nord du…
ven 26 Avr 2019
Scrutés par les professionnels du secteur, mais aussi par les consommateurs du monde entier, les prix du pétrole repartent singulièrement à la hausse depuis le 22 avril 2019. Donald Trump, le président américain n’est pas étranger à cette hausse. Depuis…
ven 21 Juin 2019
Bien décidé à enterrer toutes les politiques et les projets de son prédécesseur, Donald Trump n'a pas souhaité prolonger le Clean Power Plan créé par Barack Obama. Les normes anti-pollution ont été revues à la baisse afin de préserver un…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.