La France accélère sur l’hydrogène décarboné dans les transports - L'EnerGeek

La France accélère sur l’hydrogène décarboné dans les transports

france accelere sur hydrogene decarbone dans transports - L'Energeek

La Première ministre Elisabeth Borne a présenté, ce 28 septembre 2022, une liste de 10 projets retenus pour créer une « filière souveraine » d’hydrogène décarboné en France, à destination du transport. Usines d’électrolyseurs, de pile à combustible, de véhicules ou de réservoirs… Autant d’équipements pour faire de la France le « leader de l’hydrogène décarboné ».

« Avec l’hydrogène, nous pourrons décarboner massivement notre économie »

La France veut s’appuyer sur l’hydrogène décarboné pour réussir sa transition énergétique. Ce 28 septembre, la Première ministre Elisabeth Borne a détaillé les 10 projets d’usines françaises faisant partie des 41 projets centrés sur l’hydrogène dans les transports sélectionnés cet été par la Commission européenne dans le cadre d’un PIIEC (projet important d’intérêt commun), « rampe de lancement pour l’hydrogène décarboné en Europe », selon les mots d’Elisabeth Borne.

Elle s’est pour cela rendu chez l’un des lauréats, le site de recherche et développement de l’équipementier automobile Plastic Omnium situé à Venette près de Compiègne (Oise), qui va, dans ce cadre, construire un site de production de réservoirs à hydrogène, pour 160 millions d’euros d’investissement et 150 emplois créés

La Première ministre était pour cela accompagnée du ministre de l’Economie Bruno Le Maire, de la ministre de la Transition énergétique Agnès Pannier-Runacher, du ministre délégué à l’Industrie Roland Lescure et de la secrétaire d’Etat chargée de l’Europe Laurence Boone.

« Avec l’hydrogène, nous pourrons décarboner massivement notre économie, y compris les secteurs les plus consommateurs comme la sidérurgie ou la mobilité lourde. Nous améliorerons notre bilan carbone. Nous pourrons faire émerger une nouvelle filière, synonyme d’emplois durables et d’indépendance énergétique », s’est félicité Elisabeth Borne.

Elisabeth Borne détaille dix projets pour une filière française de l’hydrogène décarboné

Ces dix projets ne sont pas des sites de production d’hydrogène décarboné, mais des usines d’équipements nécessaires à la création d’une « filière souveraine » française centrée sur les transports – électrolyseurs, piles à combustibles, véhicules, réservoirs…

La validation européenne va permettre à l’État français d’investir dans ces usines 2,1 milliards d’euros (sur le 9 milliards prévus pour l’hydrogène entre 2020 et 2030, notamment dans le cadre des plans France Relance et France 2030), qui devraient déclencher 3,2 milliards d’euros d’investissements privés. Implanté dans 7 régions, dans tout le territoire, ils devraient permettre de créer 5 200 emplois directs.

Parmi les différents projets, citons le programme de développement d’électrolyseurs alcalins de nouvelle génération, mené par McPhy à Belfort, l’industrialisation d’une nouvelle génération de piles à combustibles par Symbio-Hymotive à Saint-Fons (Rhône), le développement d’une locomotive de manœuvre à hydrogène par Alstom ou de matériaux durables et hautes performances adaptés aux véhicules à hydrogène par Arkema.

« Dès que la France aura engagé la baisse des coûts et qu’une offre française sera disponible, nous pourrons passer à une nouvelle étape de notre stratégie : le déploiement massif de l’hydrogène dans tous les secteurs sur tout le territoire », espère Elisabeth Borne. Le gouvernement ambitionne de créer entre 100 000 et 150 000 emplois grâce à la filière hydrogène décarboné d’ici 2030.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 13 Déc 2016
Marqué par une baisse de la demande, des surcapacités, et une pression croissante sur les prix, le marché mondial des panneaux solaires traverse actuellement une période difficile. Les géants du secteur souffrent et voient leurs marges diminuer de manière significative, les…
mer 21 Déc 2016
La société d'investissements BpiFrance, filiale de la Caisse des dépôts, a annoncé mardi 19 décembre l'allocation, dans le cadre du Programme d'investissement d'avenir, d'un financement de 3,7 millions d'euros à la jeune société EEL Energy, spécialisée dans l'énergie hydrolienne. Ce…
ven 24 Mai 2019
La transition énergétique revêt différents visages, lesquels évoluent rapidement en fonction de décisions d’acteurs privés et publics à commencer par l’Etat. Pour y voir un peu plus clair, GreenUnivers et le cabinet EY ont réalisé un panorama 2019 des marchés…
lun 3 Nov 2014
L'entreprise française Photosol vient d'inaugurer les 12 MWc de capacité installée de sa deuxième centrale solaire située dans l'Allier. Elle produira chaque année l'équivalent de la consommation électrique de plus de 5.000 foyers. Elus et riverains se sont retrouvés vendredi 24…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.