Eolien en mer : l’Ecosse met en service son plus grand parc - L'EnerGeek

Eolien en mer : l’Ecosse met en service son plus grand parc

eolien en mer ecosse met service son plus grand parc - L'Energeek

Pour réussir sa transition énergétique, l’Ecosse mise résolument sur l’éolien en mer. Ce 23 août 2022, TotalEnergies et SSE Renewables ont ainsi mis en service le plus important parc de la province, d’une puissance totale de 1,075 GW ; ce même jour, un appel d’offre a attribué trois nouveaux parcs d’éolien flottant, pour une puissance totale de 2,8 GW, dont deux à la coentreprise Ocean Wide (Engie et EDPR).

La première éolienne du parc Seagren, au large de l’Ecosse, a commencé à produire de l’électricité

Selon une déclaration de la Première ministre écossaise Nicola Sturgeon, l’éolien en mer jouera “un rôle crucial dans la transition entre la capitale européenne du pétrole et du gaz à l’une des capitales européennes du zéro-carbone”.

Ce 23 août 2022, TotalEnergies et SSE Renewables ont ainsi annoncé avoir mis en service, la veille, la première des 114 éoliennes posées du plus grand parc éolien en mer d’Ecosse. Baptisé Seagren, il est situé à 27 kilomètres au large du comté d’Angus, et disposera d’une puissance totale de 1,075 GW, atteinte dans le courant du second semestre 2023.

Le parc Seagren sera le plus profond du monde sur fondation fixe, par 59 mètres de profondeur d’eau. «Une fois achevé, Seagreen contribuera de manière significative aux objectifs ambitieux de l’Écosse et du Royaume-Uni en matière d’énergie renouvelable», a commenté Paul Cooley, directeur de l’éolien en mer chez SSE Renewables.

Seagren est le premier parc éolien en mer de TotalEnergies mis en service en Europe (son premier dans le monde à fonctionner est celui de Yulin à Taïwan). Le groupe français en possède 51 %. «Nous sommes satisfaits de démarrer la production d’électricité sur le site de Seagreen, une première en mer du Nord britannique», a déclaré Vincent Stoquart, directeur Renewables de TotalEnergies.

Le gouvernement écossais attribue trois ambitieux parcs d’éolien en mer flottant

Ce même 23 août 2022, le gouvernement écossais a par ailleurs attribué les appels d’offre de trois projets ambitieux d’éolien flottant, pour un total de 2,7 W, situés à l’est des îles Shetland (nord-est de l’Ecosse).

Ocean Winds, coentreprise du français Engie et du portugais EDPR, a remporté deux de ces appels d’offres. Le plus important des trois sites disposera d’une puissance installée de 1,8 GW, et a été remporté en partenariat à 50-50 par Ocean Winds et par l’irlandais Mainstream Renewable Power. Il “devrait permettre d’alimenter l’équivalent de plus de 2 millions de foyers et d’économiser 3 millions de tonnes d’émissions de carbone chaque année”, précise le communiqué d’Engie.

Le deuxième site (500 MW) a été remporté par Ocean Winds, seul, le troisième (500 MW) par l’irlandais ESB Asset Development. Ces deux nouveaux projets portent le portefeuille d’Ocean Winds, à 6,1 GW d’éolien en mer en Ecosse.

Néanmoins, la technologie de l’éolien flottant n’étant pas encore mature (aucun parc commercial à grande échelle n’est encore en activité dans le monde, même si plusieurs appels d’offre ont été attribués, notamment en France, et que l’Ecosse en est un pionnier, ayant réalisé le premier parc flottant produisant de l’électricité), aucun délai de construction n’a été précisé.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 24 Avr 2017
La start-up Sylfen vient tout juste de remporter le Prix de l'innovation Le Monde Smart Cities dans la catégorie Energie. Une consécration pour cette entreprise grenobloise née il y a deux ans et qui en est encore au stade du…
jeu 4 Juin 2015
Ségolène Royal, ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, a définitivement validé le projet d'implantation d'un parc éolien marin dans la baie de Saint-Brieuc mardi. Le consortium Ailes Marines, qui avait remporté l'appel d'offres lancé en 2011, a reçu la…
jeu 15 Oct 2015
Lors du colloque annuel de l'Union française de l'électricité, la ministre de l’Énergie Ségolène Royal a annoncé la publication d’un « calendrier des appels d'offres sur 2016 et 2017 » pour les énergies renouvelables. D’après les premières indications de la responsable politique…
ven 1 Juil 2016
L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) a publié une étude prospective afin d’évaluer l’impact macroéconomique d’un déploiement massif des énergies vertes. Selon ses conclusions présentées le 30 juin dernier, la France pourrait gagner 3 points de…

COMMENTAIRES

  • Bravo ainsi la France va disposer d’informations sur le coûts et la durée de construction de champs d’éoliennes flottantes.

    Répondre
  • “pour un total de 2,7 W, situés à l’est des îles Shetland”

    2,7 W un projet ambitieux ? On parle de W, de KW, de MW, ou de GW ? Je n’ose pas aller jusqu’aux TW

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.