Eolien en mer : l’Ecosse met en service son plus grand parc - L'EnerGeek

Eolien en mer : l’Ecosse met en service son plus grand parc

eolien en mer ecosse met service son plus grand parc - L'Energeek

Pour réussir sa transition énergétique, l’Ecosse mise résolument sur l’éolien en mer. Ce 23 août 2022, TotalEnergies et SSE Renewables ont ainsi mis en service le plus important parc de la province, d’une puissance totale de 1,075 GW ; ce même jour, un appel d’offre a attribué trois nouveaux parcs d’éolien flottant, pour une puissance totale de 2,8 GW, dont deux à la coentreprise Ocean Wide (Engie et EDPR).

La première éolienne du parc Seagren, au large de l’Ecosse, a commencé à produire de l’électricité

Selon une déclaration de la Première ministre écossaise Nicola Sturgeon, l’éolien en mer jouera “un rôle crucial dans la transition entre la capitale européenne du pétrole et du gaz à l’une des capitales européennes du zéro-carbone”.

Ce 23 août 2022, TotalEnergies et SSE Renewables ont ainsi annoncé avoir mis en service, la veille, la première des 114 éoliennes posées du plus grand parc éolien en mer d’Ecosse. Baptisé Seagren, il est situé à 27 kilomètres au large du comté d’Angus, et disposera d’une puissance totale de 1,075 GW, atteinte dans le courant du second semestre 2023.

Le parc Seagren sera le plus profond du monde sur fondation fixe, par 59 mètres de profondeur d’eau. «Une fois achevé, Seagreen contribuera de manière significative aux objectifs ambitieux de l’Écosse et du Royaume-Uni en matière d’énergie renouvelable», a commenté Paul Cooley, directeur de l’éolien en mer chez SSE Renewables.

Seagren est le premier parc éolien en mer de TotalEnergies mis en service en Europe (son premier dans le monde à fonctionner est celui de Yulin à Taïwan). Le groupe français en possède 51 %. «Nous sommes satisfaits de démarrer la production d’électricité sur le site de Seagreen, une première en mer du Nord britannique», a déclaré Vincent Stoquart, directeur Renewables de TotalEnergies.

Le gouvernement écossais attribue trois ambitieux parcs d’éolien en mer flottant

Ce même 23 août 2022, le gouvernement écossais a par ailleurs attribué les appels d’offre de trois projets ambitieux d’éolien flottant, pour un total de 2,7 W, situés à l’est des îles Shetland (nord-est de l’Ecosse).

Ocean Winds, coentreprise du français Engie et du portugais EDPR, a remporté deux de ces appels d’offres. Le plus important des trois sites disposera d’une puissance installée de 1,8 GW, et a été remporté en partenariat à 50-50 par Ocean Winds et par l’irlandais Mainstream Renewable Power. Il “devrait permettre d’alimenter l’équivalent de plus de 2 millions de foyers et d’économiser 3 millions de tonnes d’émissions de carbone chaque année”, précise le communiqué d’Engie.

Le deuxième site (500 MW) a été remporté par Ocean Winds, seul, le troisième (500 MW) par l’irlandais ESB Asset Development. Ces deux nouveaux projets portent le portefeuille d’Ocean Winds, à 6,1 GW d’éolien en mer en Ecosse.

Néanmoins, la technologie de l’éolien flottant n’étant pas encore mature (aucun parc commercial à grande échelle n’est encore en activité dans le monde, même si plusieurs appels d’offre ont été attribués, notamment en France, et que l’Ecosse en est un pionnier, ayant réalisé le premier parc flottant produisant de l’électricité), aucun délai de construction n’a été précisé.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 14 Août 2018
Si le désistement de son coactionnaire (le norvégien Statkraft) a un temps fait croire à son abandon, le projet britannique de parc éolien offshore Triton Knoll devrait finalement se concrétiser. Le porteur du projet, l’Allemand Innogy, a annoncé lundi 13 août…
ven 8 Nov 2013
Pays d'Europe de l'Ouest composé de 4,5 millions d'âmes, l'Irlande affiche une consommation d'électricité de plus de 6.076 kWh par habitant chaque année. Les 27,9 TWh d'électricité que produit cette république celte sont majoritairement issus des énergies fossiles (80,2%) même…
ven 21 Juil 2017
Après un année 2016 marquée par une nouvelle phase de développement de ses capacités éoliennes et sa diversification dans la filière solaire, la société française Voltalia, spécialisée dans les énergies renouvelables, a vu son chiffre d'affaires augmenter de plus de…
jeu 2 Mar 2017
La production d'électricité dans les territoires d'Outre-mer est un marché porteur et ouvre sans cesse de nouvelles perspectives en ces temps de transition énergétique. Le producteur français d'électricité Albioma, surtout présent dans les DOM-TOM, aura su en profiter pour booster…

COMMENTAIRES

  • Bravo ainsi la France va disposer d’informations sur le coûts et la durée de construction de champs d’éoliennes flottantes.

    Répondre
  • “pour un total de 2,7 W, situés à l’est des îles Shetland”

    2,7 W un projet ambitieux ? On parle de W, de KW, de MW, ou de GW ? Je n’ose pas aller jusqu’aux TW

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.