EDF acquiert un projet de parc éolien en mer en Ecosse de 450 MW

EDF acquiert un projet de parc éolien en mer en Ecosse de 450 MW

edf-ecosse-eolien-offshore

A défaut de pouvoir concrétiser ses propres projets de parcs éoliens offshore au large de l’Hexagone, la faute à des recours en justice à répétition, le groupe EDF investit dans l’éolien en mer à l’étranger. L’énergéticien a annoncé jeudi 3 mai 2018 l’acquisition d’un projet de parc éolien en mer d’une capacité de 450 mégawatts en Écosse, auprès de la société Mainstream Renewable Power.

EDF Energy Renewables, la filiale britannique du groupe français EDF EN spécialisée dans les énergies renouvelables, a validé jeudi 3 mai 2018 le rachat du projet éolien « Neart na Gaoithe1 » (« Puissance du vent » en gaélique), auprès de la compagnie Mainstream Renewable Power, un acteur international de l’éolien et du solaire, au terme d’un processus compétitif. Si le montant de la transaction n’a pas été précisé dans le communiqué, on sait néanmoins qu’un investissement total de 1,8 milliard de livres (soit 2,04 milliards d’euros) sera nécessaire à sa réalisation, et le groupe EDF devrait, comme à son habitude, rechercher de nouveaux partenaires le moment venu afin de partager ce coût.

Un tarif d’achat garanti sur 15 ans

Situé dans l’estuaire du Forth, une zone très venteuse sur la côte Est de l’Écosse, ce futur parc offshore s’étendra sur une superficie de 105 km2, générera une puissance de 450 MW, et pourra alimenter plus de 375 000 foyers. Il bénéficie d’ores et d’un « contrat pour différence » (qui garantit des prix stables et prévisibles) au prix de 140 euros par mégawattheure pendant 15 ans, ainsi que de plusieurs accords de raccordement au réseau, précise EDF. Sa mise en service est prévue pour 2023. « Ce nouveau projet d’envergure démontre notre volonté de devenir un acteur de référence de l’éolien en mer à l’international. Il confirme l’engagement d’EDF en faveur des énergies renouvelables notamment dans les pays où le groupe bénéficie d’un ancrage fort comme le Royaume Uni », s’est félicité Bruno Bensasson, Directeur exécutif Groupe, en charge du Pôle énergies renouvelables et Président-Directeur Général d’EDF Energies Nouvelles.

Après l’acquisition d’un ensemble de projets éoliens en Ecosse d’une capacité de plus de 600 MW en juillet 2017, le groupe EDF poursuit ici ses investissements dans le cadre de son plan de développement CAP 2030 destiné à doubler ses capacités de production renouvelables en Europe d’ici 2030. A ce jour, le groupe EDF exploite au Royaume-Uni 33 parcs éoliens terrestres d’une puissance cumulée de 600 MW d’électricité pour 323 turbines au total, soit l’équivalent de la consommation électrique de plus de 360 000 foyers britanniques.

Crédits photo : Ad Meskens

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 14 Août 2013
SOL, le premier ordinateur portable solaire sous Linux va être présenté au public le 18 août par l’entreprise canadienne WeWi qui destine ce produit au continent africain. Cet ordinateur portable est équipé de panneaux photovoltaïques qui lui permettent de fonctionner…
mar 21 Nov 2017
Les microgrids ont décidément le vent en poupe. Expérimentés en premier lieu dans les zones insulaires les plus isolées, ils se développent également en métropole à travers différentes initiatives locales. A Marmagne dans le Cher par exemple, la commune a…
mar 27 Août 2013
La centrale des Geysers, située en Californie, est l’un des plus grands complexes géothermiques du monde. Grâce à la chaleur qu’elle capte dans la roche des montagnes Mayacamas , elle peut produire plus de 725 mégawatts d’électricité par an. Située…
ven 5 Avr 2013
Selon un rapport d’étape présenté à l’Assemblée Nationale, mercredi 3 avril, l’ouverture des barrages à la concurrence pourrait nuire au mix énergétique et au pouvoir d’achat des consommateurs français, qui ont contribué aux financements de ces installations. Le gouvernement actuel…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.