Etats-Unis : Panasonic vers une nouvelle méga-usine de batteries de véhicules électriques - L'EnerGeek

Etats-Unis : Panasonic vers une nouvelle méga-usine de batteries de véhicules électriques

etats-unis panasonic nouvelle mega-usine batteries vehicules electriques - L'Energeek

Le groupe japonais Panasonic a annoncé, ce 14 juillet 2022, un investissement de 4 milliards de dollars (à peu près autant en euros) pour construire une seconde mega-usine de batteries Lithium-Ion aux Etats-Unis, au Kansas. La production sera notamment destiné à fournir les véhicules électriques de son partenaire Tesla.

Panasonic va investir 4 milliards de dollars dans une méga-usine de batteries Lithium-Ion aux Etats-Unis, pour fournir Tesla

Pionnier de la technologie des batteries Lithium-Ion pour véhicules électriques, partenaire et fournisseur historique de Tesla, le groupe japonais Panasonic fait face à une concurrence toujours plus forte sur ce secteur, venue notamment des industriels coréens et chinois, et des constructeurs automobiles, qui se dotent de leurs propres chaînes de fabrication de batteries.

Mais la demande est en telle hausse que Panasonic maintient une forte croissance de sa branche batteries. Le groupe japonais vient ainsi d’annoncer, ce 14 juillet 2022, qu’il allait investir 4 milliards de dollars aux Etats-Unis, pour construire une seconde usine de batteries Lithium-Ion pour véhicules électriques, au Kansas.

« Avec l’électrification croissante du marché automobile, développer la production de batteries aux Etats-Unis est crucial pour répondre à la demande », a déclaré Kazuo Tadanobu, patron de la division Panasonic Energy.

Aucune date de début de travaux n’a été annoncée, et le projet doit encore être validé par le conseil d’administration de Panasonic, mais l’usine devrait s’implanter à De Soto, à proximité de Kansas City, et créer jusqu’à 4 000 emplois. « Ce projet va transformer l’économie du Kansas », s’est félicitée la gouverneure de l’Etat, Laura Kelly.

Panasonic-Tesla : un partenariat solide, mais pas sans nuages

Les batteries produites devraient essentiellement (voire exclusivement) équiper les nouvelles Tesla : le constructeur automobile spécialisé dans l’électrique vient justement d’inaugurer, en avril 2022, une nouvelle méga-usine à Austin (Texas).

Depuis 2017, Panasonic et Tesla exploitent déjà une usine géante dans le Nevada, dans laquelle le groupe japonais produit des batteries pour le constructeur automobile. Certes, Panasonic a récemment indiqué que cette usine avait mis beaucoup de temps à devenir rentable, poussant le groupe à préférer le Japon pour développer la production initiale de sa nouvelle batterie cylindrique Lithium-Ion, la 4680, plus large et plus puissante – production qui devait, initialement, démarrer aux Etats-Unis.

Mais le groupe japonais a également besoin d’assurer une production de batteries à proximité de son partenaire Tesla, tout en opérant cette fois seul l’usine, pour en maîtriser cette fois pleinement la chaîne de décision et de production.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 3 Avr 2018
Si la conversion en énergie primaire est actuellement utilisée pour calculer la consommation énergétique d’un logement et mettre ainsi en corrélation les différents types d'énergies finales (électricité, gaz naturel, fuel domestique, bois), ce choix n’est pas forcement du goût de…
mer 7 Déc 2016
Une nouvelle étude de l'Observatoire français des conjonctures économiques publiée le 2 décembre dernier met en avant le rôle des énergies renouvelables et de la transition énergétique dans le retour de la croissance économique et de l'emploi en France. L'OFCE…
mer 11 Mar 2020
Ce 10 mars 2020, l'ENTSO-E, coordinateur européen des réseaux de transport d'électricité, a annoncé qu'il avait été victime d'une cyber-attaque. Les contours de ce piratage informatique n'ont pas été dévoilés, mais il ne concerne pas directement les 42 gestionnaires de…
lun 13 Mai 2019
Le 7 mai 2019, EDF a inauguré la plus grande installation d'autoconsommation collective de France. Elle est implantée dans une résidence de logements sociaux, dans la ville d'Alès. Avec ce projet, l'énergéticien s'engage aux côtés de l'Ademe et de la…

COMMENTAIRES

  • Le solaire intégré aux véhicules est rentabilisé en moins de 2 ans et permet moins de batteries, en plus des autres avantages (sécurité d’autonomie, fourniture d’électricité au logement et autres activités, moins d’impacts sur le réseau, plus longue durée des batteries etc)

    Chine : nouvelle voiture électro-solaire, la Tianjin

    En usage quotidien courant (moins de 40 km/jour mesurés aux Etats-Unis, 30 en Europe), avec une autonomie solaire testée de 75 km/jour il n’est pratiquement plus nécessaire de faire le plein ou de recharger.

    La Chine compte ainsi réduire considérablement sa dépendance au pétrole.

    Elle ne cache pas non plus sa volonté de dominer le monde dans le domaine des véhicules électro-solaires.

    Elle s’attend à ce qu’ils se propagent rapidement, comme plusieurs responsables de groupes chinois dont Hanergy l’on estimé lors de la 6e World Intelligence Conference en juin dernier en Chine.

    Les voitures électriques sont désormais trois à six fois moins chères à conduire par exemple aux États-Unis, car les prix de l’essence augmentent et deviennent plus volatils.

    Le président de Ford, parmi d’autres, s’attend au début de la guerre des prix sur les véhicules électriques vers 2024/2025, lorsque l’offre de véhicules électriques va commencer à être supérieures à la demande et alors que les prix moyens de ces véhicules devraient se situer à moins de 24.000 euros

    Dans ce contexte les véhicules électro-solaires sont avantagés par la plus forte baisse plus engagée dans le temps des prix du solaire par rapport aux batteries dont ces véhicules ont bien moins besoin. Il est ainsi devenu très rapidement rentable (moins de 2 ans en moyenne) d’intégrer du solaire aux véhicules, et à fortiori en période de hausse des prix de l’énergie dont celui de l’électricité, encore en plus souvent polluante.

    Le rendement commercial du solaire flexible adapté, entre autres, aux véhicules, est actuellement de 32,65 % (Sharp etc)

    La Tianjin a été développée conjointement en seulement cinq mois par 42 entreprises et trois universités (IAT Automobile Technology Company, Tianjin Lishen Battery Joint-Stock Company et l’Université de Nankai). Elle comprend 47 technologies de pointe, dont certaines sont présentes dans les véhicules haut de gamme de l’industrie automobile.

    Par exemple elle est équipée pour une conduite autonome de niveau 4 et supérieur.

    Autres spécifications :

    Sièges pour 3 personnes plus un chauffeur
    Dimensions : 4,08 m de long × 1,77 m de large × 1,8 m de haut
    Empattement : 2,85 m
    Poids : 1 020 kg
    Production d’électricité quotidienne : 7,6 kWh
    Surface solaire 8,1 m2
    Batterie de densité 330 Wh/kg
    Portée uniquement solaire quotidienne testée 74,8 km (~ 47 miles)
    Le constructeur a mesuré que même les jours de pluie, l’autonomie solaire minimale atteint environ 50 km.
    Vitesse 80 km/h (49 mph)

    Les émissions de carbone sont ainsi réduites de 25 kg aux 100 km comparé à un véhicule non solaire équivalent

    Le véhicule est produit par IAT Automobile Technology, groupe de près de 2000 personnes créé en 2002 spécialisé dans les véhicules à énergie nouvelle, coté en bourse (code 300825 SHE) basé à Tianjin, grande ville portuaire du nord de la Chine. Le transport pratique offre un avantage géographique pour les ventes des véhicules électriques du groupe sur le marché international. En coopération avec l’Université de Tianjin, il a exploré la technologie de conduite sans pilote qui a été initialement mise sur le marché

    En vidéo :

    https://www.youtube.com/embed/kEnGWRGnLGU

    .

    Répondre
  • Gazelle Tech (Bordeaux – France) constructeur de véhicules allégés entièrement en matériaux composites avec solaire déployable

    Le poids compte en effet pour environ 75% de la consommation d’un véhicule

    Gazelle Tech est un véhicule électrique et solaire dont la carrosserie est plus solide qu’un autre équivalent mais il est plus léger et compte très peu de pièces donc il peut être très rapidement assemblé localement chez tout vendeur homologué (pas de problème avec par exemple la grêle sur sa carrosserie comme sur les autres véhicules).

    Il utilise 2 fois moins de batteries qu’un véhicule équivalent

    Economies : 15% sur 5 ans

    Autonomie : 180km

    Flexibilité : 4h de recharge sur prise domestique (autonomie solaire de 30 km/jour à ajouter en plus)

    Il est connecté pour faciliter le covoiturage et réduire ainsi la consommation par passager

    En vidéo :

    https://vimeo.com/451543635

    .

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.