Chèque énergie 2024 : un million de bénéficiaires oubliés par erreur !

Chèque énergie 2024 : un million de bénéficiaires oubliés par erreur !

cheque-energie-2024-un-million-beneficiaires-oublies

Le chèque énergie 2024 n’a pas été reçu par un million de bénéficiaires. La cause ? Un incident administratif qui transforme tout cela en casse-tête.

Chèque énergie : un oubli de mise à jour et tout s’annule

Le lancement du chèque énergie 2024, attendu comme chaque année par 5,6 millions de foyers français au mois d’avril, a connu un faux départ. Une erreur administrative a empêché la mise à jour de la liste des bénéficiaires, laissant environ un million de foyers dans l’embarras. Habituellement, cette aide, qui soutient les ménages modestes dans le paiement de leurs factures d’énergie, était attribuée automatiquement. Une simplicité vantée par le gouvernement. Or, cette année, la suppression de la taxe d’habitation et l’oubli de la mise à jour des dossiers a rompu cela, entraînant un besoin urgent de réclamation pour les oubliés.

L’absence de mise à jour a suscité l’inquiétude des associations de consommateurs dès début février 2024. Elles ont tiré la sonnette d’alarme sur ce qu’elles ont qualifié de « carence de l’administration », craignant que près d’un million de nouveaux éligibles ne soient pas identifiés. Le gouvernement, sous la pression, a dû admettre l’existence du problème. Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et des Finances, a promis un dispositif de réclamation pour s’assurer que « personne ne soit perdant ».

Un guichet de réclamation pas avant l’été 2024 ?

Pour corriger le tir, un nouveau projet de décret a été élaboré, introduisant un guichet de réclamation en ligne. Cependant, celui-ci ne sera pas disponible avant la fin de la période d’envoi automatique des chèques, soit pas avant mai 2024.  Les associations et les élus locaux seront, une fois de plus, en première ligne pour accompagner tous les ménages dans ces démarches.

L’annonce de cette aide a été brouillée par une communication gouvernementale jugée insuffisante, notamment sur l’identification des nouveaux bénéficiaires. Les critiques se sont multipliées quant à la clarté des informations fournies et à la mise en place effective du dispositif de réclamation.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 9 Nov 2023
Le gaz naturel est central dans la consommation énergétique de la France. Mais la demande pour cette énergie fossile connaît aujourd'hui une transformation profonde. Les dernières données de GRTgaz, le gestionnaire du réseau de transport de gaz en France, mettent…
jeu 4 Avr 2024
Carlos Tavares, PDG de Stellantis, souhaite alléger de moitié le poids des batteries des voitures électriques en dix ans. Objectif ? Rendre l’électrification réellement bénéfique pour notre planète. Batteries des voitures électriques : Carlos Tavares fait attention à la planète…
lun 9 Oct 2023
En France, les risques de chute occupent la deuxième place du classement des nombreux risques présents sur les lieux de travail. Électriciens, techniciens de réseaux de télécoms, agents d’entretien, techniciens de maintenance, ce sont là quelques catégories de professionnels exposés…
Après la mise à l'arrêt du projet NEMO, développé par Naval Energies et Akuo Energy en 2018, un groupe de sept entreprises européennes, réuni derrière Global OTEC, lance un nouveau projet de conversion d'énergie thermique des mers (ETM) aux îles…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.