Royaume-Uni : levée de fonds de 2 milliards d’euros pour une usine de batteries de véhicules électriques - L'EnerGeek

Royaume-Uni : levée de fonds de 2 milliards d’euros pour une usine de batteries de véhicules électriques

Déterminé à stopper la ventre de véhicules thermiques dès 2030, le Royaume-Uni veut renforcer sa capacité de production de batteries de véhicules électriques. Ce 21 janvier, Britishvolt a annoncé avoir levé 1,7 milliards de livres sterling (2 milliards d’euros), assorties d’un bonus gouvernemental de 100 millions de livres, pour construire une usine capable de produire 300 000 batteries de véhicules électriques à horizon 2024 au Royaume-Uni, entièrement alimentée par des sources renouvelables.

Britishvolt lève 2 milliards d’euros pour son usine de batteries de véhicules électriques au Nord-Ouest du Royaume-Uni

Le Royaume-Uni veut atteindre la neutralité carbone en 2050 et, pour cela, a notamment annoncé la fin de la vente des véhicules thermiques neufs dès 2030. Le marché des véhicules électriques et hybrides a d’ailleurs connu un véritable boom en 2021, atteignant 18,5 % du marché automobile britannique.

Pour limiter sa dépendance aux importations, notamment chinoises, le Royaume-Uni s’est également lancé dans un vaste plan de construction d’usines de batteries dédiées aux véhicules électriques. Nissan devrait par exemple en construire une à coté de son site de Sunderland.

Ce 21 janvier, Britishvolt a ainsi annoncé avoir réuni 1,7 milliards de livres sterling (2 milliards d’euros) de fonds privés pour la construction d’une usine installée à Blyth, au nord de Newcastle, dans le Nord-Ouest du pays. Cette somme a été apportée par le spécialiste de bâtiments logistiques Tritax et le géant britannique de la gestion d’actifs Abrdn.

300 000 batteries par an dès 2024

A ce financement privé, le gouvernement britannique a ajouté un « boost » du gouvernement britannique, d’un montant non-dévoilé, mais estimé à 100 millions de livres par plusieurs médias locaux. Le projet, d’un budget total de 3,8 milliards d’euros, sera construit par étapes. Il devrait être opérationnel dès la fin 2023 ou début 2024 au plus tard, date à laquelle l’usine pourra produire 300 000 batteries par an.

Britishvolt vise une capacité totale de production de 30 GWh à sa pleine puissance en 2030. L’usine devrait par ailleurs générer 3 000 emplois directs, et 5 000 emplois indirects. La société britannique a également signé un partenariat avec le géant des matières premières Glencore, garantissant un approvisionnement à long terme en cobalt.

Britishvolt a enfin garanti que l’électricité alimentant l’usine serait intégralement issue de sources renouvelables, notamment via une interconnexion avec le câble North Sea Link, qui relie le Royaume-Uni à la Norvège, et permet à cette dernière d’exporter l’électricité issue de son potentiel hydro-électrique hors-norme.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 18 Juil 2023
Face à la crise climatique actuelle, le chanvre émerge comme une solution écologique prometteuse. Cette plante aux multiples usages pourrait contribuer à la fois à l'atténuation du changement climatique et au développement durable dans divers secteurs, y compris l'énergie, le…
Après la mise à l'arrêt du projet NEMO, développé par Naval Energies et Akuo Energy en 2018, un groupe de sept entreprises européennes, réuni derrière Global OTEC, lance un nouveau projet de conversion d'énergie thermique des mers (ETM) aux îles…
jeu 18 Avr 2024
Le marché des panneaux solaires est dominé par l’Asie. Les entreprises françaises ou européennes sont en difficulté. L’une des plus importantes de France, Systovi, met la clé sous la porte. Systovi, la fin d’un pionnier des panneaux solaires Créée en…
mer 24 Avr 2024
Dans un souci d’accélérer le déploiement des panneaux solaires partout en France, une loi a été votée pour imposer aux grandes surfaces de s’équiper. Problème : le timing, avant 2028. Seuls les producteurs chinois sont en capacité de répondre à…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.