Énergie éolienne : la France bientôt mise à l’amende ? - L'EnerGeek

Énergie éolienne : la France bientôt mise à l’amende ?

éolienne énergie production

La France, malgré ses ambitions élevées en matière d’énergie éolienne, peine à atteindre ses objectifs. Les problèmes sont nombreux, et la situation pourrait empirer. L’Hexagone risque en effet d’être sanctionné par l’Union européenne pour non-respect de ses directives.

Déploiement des éoliennes : des objectifs non atteints

La Cour des comptes, dans un rapport publié le 17 octobre 2023, a mis en lumière le non-respect par la France de ses objectifs en matière de production d’électricité éolienne. « Les objectifs relatifs à la production d’électricité d’origine éolienne n’ont pas été atteints, » analyse la Cour des comptes.

Fin 2022, l’éolien ne représentait que 8 % de la production électrique nationale, soit environ 80% de l’objectif fixé pour 2023. Cette situation place la France en position délicate au niveau européen, étant le seul pays à ne pas avoir atteint ses objectifs en matière d’énergies renouvelables.

Un risque de sanctions financières lourdes

La non-atteinte de ces objectifs pourrait coûter cher à la France. En effet, une directive européenne de 2009 impose à la France d’acheter les térawatt-heures d’électricité manquants pour atteindre son objectif à un pays excédentaire en énergies renouvelables. Selon la Cour des comptes, la facture pourrait s’élever à 960 millions d’euros pour la seule année 2020. « La France devrait payer 960 millions d’euros pour la seule année 2020, » précise le rapport. Un coût qui se répercuterait sur les consommateurs, par ailleurs.

Plusieurs raisons expliquent ces retards. Tout d’abord, un manque de foncier disponible pour l’installation des éoliennes, dû à des « servitudes réglementaires ». Ces règles limitent la hauteur des éoliennes ou les interdisent dans certaines zones pour éviter les interférences avec les radars ou les zones de survol d’avions. « Seulement 20 % du territoire sont ainsi disponibles pour l’éolien, » estime la Cour des comptes. De plus, une forte instabilité réglementaire et une complexité administrative ont entraîné des délais de construction des parcs éoliens bien plus longs que dans les pays voisins.

L’énergie éolienne se développe doucement mais sûrement

Afin de répondre à ce problème et permettre à la France d’atteindre ses objectifs, la Cour des comptes recommande une meilleure structuration du déploiement des parcs éoliens. Elle souligne également la nécessité d’une simplification des procédures pour accélérer le déploiement des éoliennes. La loi d’accélération des énergies renouvelables, promulguée récemment, pourrait apporter des solutions à ces problèmes. « La simplification des procédures est une priorité, » selon le rapport.

Au niveau mondial, l’éolien a connu une croissance exponentielle ces dernières années. Selon l’Agence Internationale de l’Énergie (AIE), la capacité éolienne mondiale devrait augmenter de 60% d’ici 2025.

Rédigé par : Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud
ven 3 Nov 2023
Le marché de la rénovation énergétique est en plein boom, mais tous les acteurs ne jouent pas le jeu. Des consommateurs floués, des travaux inachevés et des équipements défaillants : le tableau est parfois sombre. La vigilance est de mise,…
ven 19 Avr 2024
Face aux enjeux climatiques, la France renforce sa législation pour favoriser l'adoption de solutions énergétiques durables. Parmi ces solutions, les ombrières de parking photovoltaïques émergent comme une option à la fois pratique et économique, permettant de produire de l'énergie tout…
ven 10 Mai 2024
L'Italie prend un virage radical en matière d'énergie renouvelable. En interdisant l'installation de panneaux solaires au sol dans les espaces agricoles, le gouvernement italien soulève un débat crucial entre protection des terres cultivables et ambitions écologiques. Italie : une interdiction…
lun 26 Sep 2022
12 %: C’est la part d’électricité produite cet été par les panneaux photovoltaïques en Europe. Sachant qu’en réalité, en journée, la part du solaire dans le mix de consommation électrique européen dépassait allègrement les 20 %. Au total, ce sont…

COMMENTAIRES

  • Il ne faut surtout pas que la France atteigne ses objectifs sur l’énergie éolienne, dans le cas de l’énergie éolienne terrestre, car ces affreuses tours à hélice défigurent nos beaux paysages français, n’en déplaise aux écolos! Si nous voulons de l’énergie décarbonée – et économique -, mettons encore davantage le “booster” avec de nouvelles centrales nucléaires EPR.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.