Explosion dans une usine de GNL US : danger sur l’approvisionnement de l’Europe en gaz - L'EnerGeek

Explosion dans une usine de GNL US : danger sur l’approvisionnement de l’Europe en gaz

explosion usine gnl us danger approvisionnement europe gaz - L'Energeek

Une explosion a eu lieu, ce 9 juin 2022, dans l’usine de Gaz Naturel Liquéfié (GNL) de Freeport, au Texas. Si aucun blessé n’est à déplorer, l’incident devrait mettre le terminal à l’arrêt pour au moins trois semaines. Or, Freeport LNG produit 17 % du GNL américain et, surtout, exportait avant l’incident 70 % de sa production vers l’Union européenne, lancée dans une course contre la montre pour remplir le plus vite possible ses réserves de gaz.

Pour se passer du gaz russe, l’Union européenne s’est largement tournée vers le GNL américain

Depuis le début de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, les pays de l’Union européenne tentent par tous les moyens de se défaire de leur dépendance au gaz naturel russe. Le risque d’une rupture d’approvisionnement est réel, qu’il soit le fait d’une décision d’embargo européen, comme pour le charbon et le pétrole (même si cette option semble peu probable) ou d’un choix du Kremlin de couper le gaz à l’Europe.

Gazprom, le géant gazier russe, a déjà cessé d’approvisionner la Pologne, la Bulgarie, la Finlande, les Pays-Bas et le Danemark en gaz, ces pays ayant refusé de régler leurs commandes en roubles.

Pour remplacer le gaz naturel russe, l’Europe s’est notamment tournée vers les Etats-Unis : les livraisons de GNL américain vers le Vieux Continent ont explosé depuis le début de l’année. Les pays de l’Union européenne veulent remplir au plus vite leurs réserves de gaz pour faire face à l’hiver prochain.

L’explosion de Freeport LNG va priver l’Union européenne d’au moins treize méthaniers de GNL

Entre janvier et avril 2022, les volumes de GNL américain livrés à l’Europe ont ainsi triplé par rapport à la même période en 2021. Or, un incident survenu, ce 9 juin 2022, dans la principale usine de GNL du pays, Freeport LNG, au Texas, va limiter pour plusieurs semaines les capacités d’exportations américaines.

Une explosion a en effet eu lieu dans l’usine texane, qui produit 17 % du GNL américain. L’accident n’a fait aucune victime, il est, selon l’entreprise, « sous contrôle », mais l’usine de GNL va devoir rester hors service pendant “un minimum de trois semaines”.

Trois semaines de production correspondent à treize navires méthaniers pleins, l’équivalent d’environ deux semaines de consommation française de gaz. Or, 70 % du GNL produit par Freeport LNG depuis le début de l’année était convoyé vers l’Europe, et en particulier vers la France.

«Sur les quatorze navires méthaniers partis du site en mai, pas moins de dix ont fait route vers l’Europe», décompte Alex Froley, analyste chez Icis. L’annonce de cette explosion a fait remonter de 10% le prix du gaz fossile en Europe, à 88€ par MWh.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 14 Mar 2024
Le Superéthanol-E85 se présente comme une alternative économique séduisante pour les automobilistes. Grâce à une nouvelle formule de leasing pour les boitiers, il devient encore plus accessible.     Superéthanol : une économie substantielle dès le premier plein Avec un coût…
mer 18 Oct 2023
Le 1er juillet 2024 marquera un tournant dans la tarification du gaz en France. Une augmentation du tarif de distribution est prévue, et elle aura des répercussions sur la facture des consommateurs. Et ce quel que soit l’usage que ces…
ven 19 Avr 2024
Imaginez faire des économies notables sur votre budget carburant tout en adoptant un style de conduite qui respecte davantage l'environnement. L'écoconduite se révèle être une méthode efficace pour réduire vos dépenses et votre empreinte carbone. Carburant : baisser un peu…
mar 3 Jan 2023
La baisse des prix du gaz observée en Europe depuis la mi-décembre, qui semble se poursuivre en ce début d’année 2023, masque malheureusement une autre réalité : A l’heure de la reconstitution des stocks de gaz pour l’hiver prochain, le…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.