Seine-et-Marne : mise en service de l’unité de biométhane de déchets de Veolia et Waga Energy - L'EnerGeek

Seine-et-Marne : mise en service de l’unité de biométhane de déchets de Veolia et Waga Energy

seine marne mise service unite biomethane dechets veolia waga energy - L'Energeek

Ce 31 mars 2022, Veolia et Waga Energy ont annoncé la mise en service d’une unité de production de biométhane sur le site de stockage de déchets de Claye-Souilly (Seine-et-Marne). Destinée à valoriser le biogaz des déchets organiques, elle devrait produire 120 GWh de gaz renouvelable par an.

Veolia et Waga Energy mettent en service la plus grande unité de biométhane de France

Mi octobre 2020, Veolia annonçait un partenariat avec Waga Energy, une start-up grenobloise spécialisée dans la valorisation des déchets organiques non-agricoles pour produire du biogaz. Les deux entreprises affichaient leur ambition d’installer une unité de production de biométhane sur le site de stockage de déchets de Claye-Souilly (Seine-et-Marne), opéré par Veolia, et qui traite jusqu’à 1,5 tonnes de déchets non dangereux municipaux et industriels par an.

Ce 31 mars 2022, les deux partenaires ont annoncé la mise en service de cette unité de production : elle permettra de valoriser les déchets d’origine organiques (animal ou végétal) du site en les transformant en biométhane, grâce à la technologie d’épuration mise au point par Waga Energy.

Le gaz renouvelable ainsi produit sera ensuite injecté directement dans le réseau local de GRDF. Veolia et Waga Energy estiment que cette unité produira environ 120 GWh de biogaz par an, de quoi couvrir la consommation annuelle de 20 000 foyers, ce qui en fait la plus importante de France.

Valoriser les déchets non dangereux

Le site de Claye-Souilly valorisait déjà énergétiquement les déchets via leur combustion, pour produire chaleur et électricité. Le biométhane permettra d’augmenter de 40 % la production énergétique du site de stockage.

Velolia et Waga Energy développent en tout quatre projets communs : en plus de celui de Claye-Souilly, ils ont déjà mis en service celui de Saint-Palais (Cher). Deux autres sont en construction à Le Ham (Manche) et à Chatuzange-le-Goubet (Drôme). L’ensemble de ces unités devrait atteindre une production de 175 GWh d’ici 2024.

Dans le communiqué, Veolia, géant du traitement des déchets, précise qu’il ambitionne de « devenir un des premiers acteurs de la filière de biométhane et développer davantage de capacités de production d’énergies vertes ».

La production totale de biométhane en France était de 4 338 GWh en 2021, dont plus du tiers (environ 1 600 GWh) par Veolia. Ce total représente environ 1 % de la consommation brute de gaz naturel de 2020 en France (445 TWh).

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 30 Jan 2015
Le balai des convois exceptionnels en charge de la livraison de plusieurs tonnes de matériel est désormais terminé. La société Sabella peut enfin s'atteler au montage, sur le site du Port de Brest dans le Finistère, de son hydrolienne prototype.…
mer 17 Mai 2017
Le ministère de l'Energie et de l'Environnement a dévoilé jeudi 11 mai 2017, les dix dossiers de candidature sélectionnés dans le cadre de l'appel d'offres pour un futur parc éolien en mer au large de Dunkerque dans le Nord de…
jeu 20 Mar 2014
Le département de la Corrèze sera bientôt doté de sa première grande centrale solaire. Le chantier de cette future installation de 12 MWc vient d’être lancé.   Le 11 mars le premier panneau photovoltaïque de la centrale a été symboliquement…
lun 26 Mai 2014
Si l'électricité d'origine solaire n'occupe aujourd'hui qu'une infime part du mix électrique des États-Unis (0,02%), elle n’est pas oubliée dans les récentes politiques énergétiques mises en place Outre-Atlantique. L’État de New York s'est par exemple lancé dans le développement de l'énergie solaire…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.