La Pologne fermera sa dernière mine de charbon en 2049 - L'EnerGeek

La Pologne fermera sa dernière mine de charbon en 2049

pologne fermera derniere mine charbon 2049 - L'Energeek

En Pologne, le gouvernement et les syndicats ont signé, ce 30 avril 2021, un accord préliminaire visant la fermeture de toutes les mines de charbon du pays en 2049. Le texte prévoit notamment un programme de reconversion et des indemnités pour les 120 000 travailleurs de l’industrie charbonnière. Cette décision s’inscrit dans la volonté polonaise de s’intégrer à l’objectif de neutralité carbone de l’Union Européenne pour 2050.

En Pologne, le gouvernement et les syndicats s’entendent pour fermer les mines de charbon en 2049

La Pologne demeure le pays de l’Union Européenne le plus dépendant du charbon, qui couvre actuellement 70% de ses besoins énergétiques – ce qui en fait, rapporté à sa population, le premier émetteur de CO2 d’Europe, et de loin. Sous la pression de Bruxelles, Varsovie a accepté de réduire cette part à 11% d’ici 2040, et de programmer une sortie du charbon pour 2050.

Ce 30 avril 2021, le gouvernement et les syndicats polonais ont signé un accord préliminaire pour mettre en pratique cet objectif. Cet accord, qualifié d’« historique » par le ministère des biens de l’Etat, qui l’a négocié au nom du gouvernement, fixe à 2049 la fermeture de la dernière mine de charbon en Pologne.

D’ici là, le bassin minier de Silésie va rentrer dans une lente transition vers l’après-charbon. L’accord prévoit ainsi des indemnités de départ et un programme de reconversion pour les 120 000 travailleurs de l’industrie charbonnière en Pologne, et des aides financières pour la Silésie. Des financements européens, dans le cadre du Green Deal, devraient soutenir cette transition industrielle et énergétique.

La Pologne prête à tourner la page du charbon

La Pologne s’apprête ainsi à tourner une page importante de son histoire. « C’est difficile d’être satisfait quand on liquide une industrie aussi importante. Nous avons fait ce que nous devions faire, aider les travailleurs. Ce n’est pas comme si tout était terminé aujourd’hui. Nous avons beaucoup de travail pour créer des emplois alternatifs », a ainsi déclaré Dominik Kolorz, responsable d’une branche locale du syndicat Solidarność (« Solidarité »).

Pour devenir contraignant, l’accord doit encore être finalisé et signé par les différentes parties prenantes. Il devra ensuite être validé par la Commission Européenne, pour pouvoir débloquer les aides financières de Bruxelles.

Récemment, l’Union Européenne a sanctuarisé son objectif de neutralité carbone pour 2050, pour l’ensemble de l’Union, et non pour chaque Etat, la Pologne ayant notamment déclaré qu’elle serait incapable d’atteindre cette ambition. Cette année, le Portugal a avancé sa sortie du charbon à fin 2021 (au lieu de 2023), la Hongrie à 2025 (au lieu de 2030) et la Grèce à 2025 (au lieu de 2028).

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 4 Jan 2017
Désireux de lancer plusieurs appels d'offres pour le développement de champs pétroliers et gaziers, le gouvernement iranien tente d'inciter les grandes compagnies internationales énergétiques à revenir sur son territoire après plusieurs années de sanctions économiques. Il a dévoilé cette semaine…
mar 15 Nov 2016
Alors que la menace pèse sur l'accord climatique de Paris suite à l'élection du nouveau président américain Donald Trump, plusieurs dignitaires religieux ont apporté leur soutien au mouvement de transition énergétique. Ils appellent notamment dans un déclaration publiée jeudi 10…
mer 22 Nov 2017
Si la consommation de gaz (hors production d'électricité) va continuer de baisser en France d'ici 2035 grâce notamment aux progrès réalisés en matière d’efficacité énergétique, les nouveaux usages du gaz devraient quant à eux renforcer la filière dans les années…
ven 3 Fév 2017
Aux Etats-Unis, la stratégie énergétique de Donald Trump continue de faire couler beaucoup d’encre. A l’heure de la transition énergétique, Washington réaffirme certes son attachement aux énergies fossiles, mais privilégie encore une fois l’indépendance nationale. Avec la construction du Dakota…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.