La Pologne persiste et signe dans la production de charbon

La Pologne persiste et signe dans la production de charbon

centrale_charbon_pologne

A contre-courant des efforts menés contre le changement climatique à l’échelle européenne et internationale, l’actuel gouvernement polonais n’hésite pas à consacrer le charbon, première source d’énergie du pays, comme une richesse nationale, et n’entend pas réduire sa consommation, bien au contraire. Le pays a même inauguré, mardi 19 décembre 2017, une toute nouvelle unité de production au charbon de 1.075 MW, soit la plus puissante jamais construite sur le Vieux Continent.

Mise en service par le groupe énergétique polonais Enea dans sa centrale électrique de Kozienice, dans le centre du pays, cette nouvelle tranche charbon de 1.075 mégawatts, la plus grande d’Europe donc, est la onzième sur ce site, portant la capacité totale de la centrale à près de 4.000 MW. Elle a représenté un investissement de 1,5 milliard d’euros, et consommera à l’avenir 3 millions de tonnes de charbon par an, provenant essentiellement de la mine Bogdanka, dans le sud-est de la Pologne. « La tranche B11 est la plus grande et la plus moderne en Europe », a souligné Krzysztof Figat, président de la branche production, Enea Wytwarzanie, contrôlée par l’Etat polonais, lors de la cérémonie de lancement retransmise en direct sur internet.

Le charbon, garant de la sécurité énergétique polonaise

L’utilisation généralisée du charbon de mauvaise qualité chez les ménages (pour le chauffage au poêle notamment), et la production d’une grande partie de l’électricité nationale dans des centrales à charbon très polluantes (datant de l’aire communiste), font déjà de la Pologne un des pays les plus pollués d’Europe. Le pays compte quelques villes (Cracovie, Katowice ou Varsovie) parmi les plus polluées du monde, et 81% de l’électricité y est produite à partir de la houille et du lignite, dont les réserves pourraient couvrir les besoins du pays pendant 150 ans. Ce secteur, qui emploie toujours plus de 100.000 personnes, reste d’ailleurs largement soutenu par le gouvernement très conservateur de Beata Szyllo qui voit dans le charbon une richesse nationale garante de la sécurité énergétique du pays.

« La nouvelle unité augmentera la sécurité énergétique de la Pologne et des Polonais, qui est une priorité économique et politique de notre pays », s’est félicité le nouveau Premier ministre Mateusz Morawiecki. Le gouvernement conservateur de Droit et Justice (PiS) a même freiné en parallèle le développement des éoliennes et tarde à décider s’il doit construire ou non la première centrale nucléaire polonaise. Une politique énergétique à contre-courant donc, et qui n’est pas sans conséquence puisque la Pologne enregistre régulièrement le taux de pollution le plus élevé d’Europe, comme ce fut le cas encore lundi 18 décembre selon une étude de l’Agence européenne pour l’environnement (AEE).

Crédits photo : Enea

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 12 Déc 2017
Deux ans jour pour jour après la COP21, un nouveau sommet étape baptisé « One Planet Summit » dédié au financement de la lutte contre le changement climatique s’est ouvert mardi 12 décembre 2017 à Paris. Co-organisé avec les Nations…
Confrontée à l’augmentation de ses besoins énergétiques et à la nécessité de réduire ses émissions de gaz à effet de serre, l’Afrique du Sud (et l’Afrique subsaharienne dans son ensemble) tente désormais de concentrer ses efforts vers la création de…
mer 24 Fév 2016
Les producteurs de pétrole tentent de réagir à la chute des cours pétroliers. Ainsi, l’Arabie saoudite, la Russie, le Venezuela et le Qatar viennent d’annoncer la signature d’un accord visant à « geler la production ». De nouvelles mesures pourraient être prises…
mer 8 Mar 2017
Très peu évoquée dans la loi de transition énergétique, la question du gaz comme énergie de complément pour les années à venir paraît pourtant essentielle. Cette énergie polyvalente serait aujourd'hui la seule capable de satisfaire les besoins thermiques des bâtiments…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.