Royaume-Uni : le régulateur de l'énergie livre son plan de transition énergétique

Royaume-Uni : le régulateur de l’énergie livre son plan de transition énergétique

royaume-uni regulateur energie transition energetique - L'Energeeek

Véhicule électrique, éolien offshore, chauffage renouvelable : tels sont les trois secteurs-clés visés par le régulateur de l’énergie du Royaume-Uni, dans le plan d’accompagnement de transition énergétique qu’il a présenté ce lundi 3 février 2020.

Le régulateur de l’énergie veut que les britanniques changent leur façon de voyager et de se chauffer

Le Royaume-Uni est décidé à accélérer encore sa transition énergétique, afin d’atteindre son objectif de neutralité carbone en 2050. Pour ce faire, le régulateur britannique de l’énergie (Ofgem) a dévoilé un plan en neuf points ce lundi 3 février 2020. Le document insiste sur le fait que la population britannique va devoir changer sa façon de voyager et de se chauffer.

L’Ofgem veut ainsi accélérer le déploiement de la mobilité électrique au Royaume-Uni. L’objectif est de passer de 230 000 véhicules électriques en circulation actuellement à 10 millions en 2030 et 39 millions en 2050. Pour ce faire, des investissements de 2 milliards de livre sterling (2,35 milliards d’euros) sont envisagés, afin notamment de développer le réseau de bornes de recharge et de soutenir les particuliers souhaitant se convertir à l’électrique.

La charge intelligente et bidirectionnelle est également au programme : « Un soutien aux conducteurs utilisant leurs véhicules électriques de manière innovante sera également nécessaire, par exemple grâce à la technologie du vehicle-to-grid, permettant d’injecter l’énergie des batteries des voiture vers le réseau électrique lorsque cela est nécessaire », expose l’Ofgem.

Le chauffage est l’autre cheval de bataille du régulateur : « En 2017, seulement 4,5% de l’énergie utilisée pour chauffer les 29 millions de foyers et autres bâtiments non résidentiels du Royaume-Uni provenait d’une source à faible émission de carbone. Ce nombre doit augmenter de manière significative d’ici 2050 » précise l’Ofgem. Le régulateur compte s’appuyer sur le chauffage électrique et soutenir l’émergence d’une filière de chauffage à l’hydrogène.

«Il est crucial que le régulateur, le gouvernement et le secteur soient sur la même ligne »

Sur le front des renouvelables, l’Ofgem entend développer encore plus l’éolien en mer (le Royaume-Uni en est le leader mondial), en visant une production d’électricité multipliée par quatre d’ici 2030 pour la filière. Pour ce faire, le régulateur réclame une meilleure connexion des champs d’éoliennes en mer.

«Le Royaume-Uni a décarboné plus vite que tout autre grande économie, mais nous devons aller plus loin, en particulier sur le chauffage et le transport. Notre approche consistant à protéger les consommateurs passe par l’objectif de zéro émission», précise ainsi Jonathan Brearley, président de l’Ofgem. Entre 1990 et 2017, le Royaume-Uni a en effet diminué ses émissions de CO2 lié au secteur de l’énergie de 41%, contre 26% en moyenne dans l’Union Européenne.

Ce plan a été salué par National Grid, le gestionnaire du réseau électrique britannique : «Il est crucial que le régulateur, le gouvernement et le secteur soient sur la même ligne pour décarboner l’industrie énergétique et atteindre l’objectif de zéro émission à un coût le plus bas possible pour les consommateurs», expose ainsi Nicola Shaw, directrice générale de National Grid.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 6 Jan 2017
Durant tout le mois de janvier, le groupe EDF illumine du haut de sa tour le quartier de La Défense. Cette démonstration à la fois artistique et technologique a été initiée par sa filiale Citelum et est destinée à démontrer les…
ven 12 Sep 2014
En raison des basses températures qui ont caractérisé les mois de juillet et d'août, l'été 2014 est, d'un point de vue énergétique, celui de tous les records. Dans son aperçu mensuel sur l'énergie électrique, la société RTE indique en effet que la fraîcheur estivale…
lun 30 Jan 2017
Au début du mois de janvier, l’agglomération albigeoise a reçu le label "Territoire à énergie positive" pour la croissance verte. Ce label, décerné par le ministère de l’écologie, s’accompagne d’une dotation originale : 6.000 ampoules Led que l’agglomération devra distribuer à…
lun 18 Mai 2020
Ce vendredi 15 mai 2020, le Conseil de la Métropole du Grand Paris a sélectionné le groupement industriel chargé du déploiement d'un réseau de 3 000 bornes de recharge dans les 130 communes de la métropole. Les travaux devraient commencer…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.