EDF inaugure son installation d’autoconsommation collective à Alès

EDF inaugure son installation d’autoconsommation collective à Alès

Le 7 mai 2019, EDF a inauguré la plus grande installation d’autoconsommation collective de France. Elle est implantée dans une résidence de logements sociaux, dans la ville d’Alès. Avec ce projet, l’énergéticien s’engage aux côtés de l’Ademe et de la région Occitanie, afin de promouvoir les économies d’énergies. Actuellement, les collectivités sont nombreuses à investir dans ce type d’installations économiques et écologiques…

Le marché de l’autoconsommation collective

L’autoconsommation favorise l’indépendance énergétique des logements. Une installation en autoconsommation permet de consommer l’énergie renouvelable produite sur place. En France, ce type de dispositif s’appuie principalement sur le photovoltaïque. Très simplement, il s’agit d’installer des panneaux solaires sur le toit d’une habitation afin de couvrir au moins une partie des besoins énergétiques du bâtiment.

Le sujet de l’autoconsommation n’est pas nouveau chez EDF. Depuis l’essor des énergies renouvelables sur le territoire français, l’énergéticien s’est positionné sur le marché de l’autoconsommation à destination des particuliers et des professionnels. Désormais, l’entreprise souhaite développer son activité dans le domaine de l’autoconsommation collective. Le projet à la Résidence de Rochebelle, qui vient d’être inauguré le 7 mai 2019 à Alès, est une étape importante pour faire la démonstration de la pertinence de cette technologie.

L’enjeu a été clairement résumé par Frédéric Marcos, le directeur de programme du pôle Clients Services d’EDF : “Le projet Rochebelle est très important pour le groupe EDF parce que c’est la première opération d’autoconsommation collective que nous suivons de A à Z, depuis la conception jusqu’à la mise en service.” Et comme le souligne le conseiller régional, Christophe Rivenq, “il s’agit d’une première en France” !

Rochebelle : le projet pilote, un exemple d’innovation

La résidence Rochebelle, à Alès, comporte un ensemble de cent logements sociaux, répartis en deux bâtiments. Pour déployer sa nouvelle installation, EDF a installé 100 Kwc de panneaux photovoltaïques sur les deux toits terrasses. L’installation de production d’énergie est complétée par des aménagements au niveau des logements. Les ballons d’eau chaude sont désormais dotés d’un pilotage optimisé pour réduire leur consommation électrique. Au final, EDF et le bailleur des Logis cévenols estiment que les habitants vont pouvoir économiser jusqu’à 100 euros sur leur facture d’énergie annuelle, tandis que l’électricité verte représentera jusqu’à 20% des besoins des ménages.

EDF souhaite utiliser le projet de Rochebelle comme une vitrine pour séduire d’autres collectivités, et d’autres bailleurs sociaux. Le calendrier ne doit d’ailleurs rien au hasard. La veille de l’inauguration de Rochebelle, EDF a organisé une webconférence sur le thème “Construire bas-carbone : un enjeu stratégique pour les collectivités“. Le groupe est plus largement un acteur de l’innovation à destination des collectivités. Ce lundi 13 mai 2019, il a ainsi annoncé son intention de se tourner vers la blockchain, avec Engie, La Poste et La Caisse des dépôts… De son côté, le Maire Max Roustan déclare : “je me félicite qu’Alès soit encore à la pointe de l’innovation, ce qui montre une fois de plus notre engagement en matière d’économies d’énergie, de développement durable et de protection de l’environnement”.

Mon appart éco-malin : un atelier itinérant

EDF accompagne le lancement de son dispositif d’autoconsommation avec des ateliers à destination des locataires. L’énergéticien a imaginé un bus aménagé pour aller à la rencontre des consommateurs sur le thème “Mon appart éco-malin“. Les intervenants sont là pour sensibiliser les locataires aux écogestes, afin de les aider à réduire leurs dépenses d’énergie. Pour cela, EDF mise encore sur les nouvelles technologies. L’entreprise propose une expérience immersive à l’aide de casques de réalité virtuelle. Les consommateurs peuvent ainsi visiter un logement virtuel. Le but du parcours ? Identifier les bons gestes pour réduire sa consommation électrique, mais aussi faire le point sur les moyens pour suivre la consommation du logement en temps réel.

Cet atelier pédagogique itinérant est lancé sur les routes de France, alors que les applications de suivi de consommation se démultiplient sur les smartphones et tablettes. Les consommateurs français, soucieux de mieux maîtriser leur budget énergie, adoptent ces technologies mais requière aussi parfois de l’assistance des professionnels.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 12 Déc 2017
Deux ans jour pour jour après la COP21, un nouveau sommet étape baptisé « One Planet Summit » dédié au financement de la lutte contre le changement climatique s’est ouvert mardi 12 décembre 2017 à Paris. Co-organisé avec les Nations…
ven 26 Avr 2019
La prochaine augmentation des prix de l’électricité fait beaucoup réagir. Alors que Jean-Pierre Elkabbach évoquait le 26 avril 2019 une hausse de 7,4% face à François de Rugy, le ministre a indiqué qu'une révision de la méthode de calcul serait…
ven 19 Mai 2017
C'est ce qu'on pourrait appeler une prise de taille. La nomination, à la surprise générale, de l'écologiste le plus célèbre de France, Nicolas Hulot, est sans conteste un coup de maître de la part d'Emmanuel Macron. Le nouveau Président de…
ven 22 Sep 2017
Créé en 2015 en remplacement du Crédit d’impôt développement durable (CIDD), le Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) devrait connaître un certain nombre de bouleversements dans les années venir. Comme annoncé lundi 18 septembre 2017 par Nicolas Hulot lui-même…

COMMENTAIRES

  • Ouais…. On demande une démonstration de l’économie REELLE de 100 € par an par ménage. En ne prenant évidemment pas en compte les subventions versées par la collectivité, sinon c’est de la triche !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.