Cdiscount, Total et Engie trompent-ils les consommateurs ?

Cdiscount, Total et Engie trompent-ils les consommateurs ?

Cdiscount-total-Engie-compteur-electricite

Les fournisseurs d’électricité Cdiscount, Total et Engie essaieraient-ils de faire paraître leurs offres à destination des particuliers plus alléchantes qu’elles ne le sont en réalité ? C’est en tous ce qu’affirme l’association CLCV (Consommation, logement, Cadre de Vie) qui annonçait vendredi 13 avril 2018, avoir assigné en justice ces trois fournisseurs pour « pratiques commerciales trompeuses ». L’association de défense des droits des consommateurs considère en effet que ces sociétés promettent des réductions plus avantageuses que le montant réel des économies.

Si l’ouverture à la concurrence du marché de l’énergie a vu apparaître une ribambelle d’offres à des tarifs inférieurs aux tarifs réglementés en vigueur, ces offres ne seraient pas toujours aussi avantageuses qu’annoncé par les opérateurs. Selon l’association CLCV, les trois fournisseurs d’électricité Cdiscount, Total et Engie promettraient par exemple des rabais plus importants que les économies réelles réalisées par les usagers. « On se rend compte que les offres sont en deçà de ce qui est annoncé par ces trois fournisseurs. Par exemple, Cdiscount annonce une différence de 15% par rapport au tarif réglementé alors qu’en réalité on constate que c’est plutôt 10% », constate à l’AFP Vincent Licheron, chargé de mission environnement pour la CLCV.

Des publicités de la part de Cdiscount, Total et Engie qui manquent de clarté

CLCV explique ce décalage par un défaut de communication et des publicités trompeuses. Les fournisseurs en question omettraient de préciser par exemple que la réduction consentie ne concerne en réalité que la part variable du tarif (la consommation d’électricité) et non la part fixe qui correspond au prix de l’abonnement et des taxes. Cdiscount, Total et Engie contestent bien sûr ces allégations et se défendent de toute manipulation ou défaut d’information. « On conteste les reproches qui nous sont faits dans la mesure où on affiche de manière très claire sur notre site internet et dans les différentes communications qu’on peut faire sur les offres le fait que la réduction s’applique à la consommation et donc au kilowattheure », se défend une porte-parole d’Engie, interrogée lui aussi par l’AFP.

Pour rappel, le marché de l’électricité pour les particuliers a été ouvert à la concurrence en 2007 et de plus en plus de fournisseurs tentent leur chance. De son côté, l’opérateur historique EDF, qui conserve une position dominante, applique toujours les tarifs réglementés à près de 27 millions d’usagers. Ces tarifs réglementés de vente d’électricité sont révisés tous les ans au 1er août, et sont calculés en additionnant les coûts de l’énergie (prix sur le marché de gros et prix du nucléaire historique), le coût d’acheminement de l’électricité (réseaux de transport et de distribution) et le coût de commercialisation.

Crédits photo : M&T

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 17 Juil 2017
A l’heure où l’autoconsommation d'énergie électrique commence à se développer dans l’Hexagone, via l’installation de panneaux solaires à domicile, les systèmes de stockage d’énergie pour particuliers apparaissent progressivement. Les constructeurs automobiles et fabricants d'électronique se lancent chacun à leur tour…
lun 27 Fév 2017
Le gestionnaire du réseau de transport d'électricité RTE a dévoilé, jeudi 23 février dernier, la nouvelle édition de son Schéma décennal de développement du réseau de transport d’électricité. Ce programme d'investissements à 10 ans anticipe l’évolution de l’offre et de…
lun 16 Déc 2019
Lors d'un entretien, accordé ce lundi 16 décembre à BFM, Christel Heydemann, présidente de Schneider Electric France, détaille la stratégie énergétique de son groupe. L'entreprise s'engage ainsi contre le changement climatique, notamment en réduisant sa consommation d'énergie - une solution…
mar 11 Jan 2022
Durant un entretien accordé ce 10 janvier 2022, le ministre de l’Economie Bruno Le Maire a confirmé que le gouvernement planchait sur une solution technique pour limiter à 4% la hausse des prix de l’électricité en France en 2022, comme…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.