Total se lance dans la fourniture de gaz et d’électricité aux particuliers

Total se lance dans la fourniture de gaz et d’électricité aux particuliers

total-electricite-gaz-particuliers

Après avoir remporté en 2016 un contrat de fourniture d’électricité renouvelable pour plus de 21.000 sites publics dans l’Hexagone, le géant pétrolier poursuit son intégration sur le marché de la fourniture d’énergie. Le PDG du groupe Patrick Pouyanné a dévoilé jeudi 5 octobre 2017 une offre de gaz et d’électricité pour les particuliers français avec pour objectif à court terme de devenir le numéro deux sur ces marchés.

Producteur historique de gaz et de pétrole, le géant français se rêve désormais en leader de la fourniture d’énergie aux particuliers dans l’Hexagone. Le groupe Total affiche en effet de fortes ambitions sur les marchés du gaz et d’électricité en espérant notamment devenir en quelques années seulement le deuxième opérateur français. “On a l’ambition (de) convaincre assez rapidement trois millions” de clients, a annoncé lors d’une conférence de presse Patrick Pouyanné, promettant de ne “pas attendre cinq ans” pour atteindre ce chiffre. Le groupe compte “devenir le plus gros opérateur alternatif en France”, a-t-il ajouté, sans toutefois détailler ses objectifs respectifs dans le gaz et l’électricité.

Lire aussi : Total confirme ses ambitions dans les renouvelables

S’il reconnaît ainsi ne pas pouvoir disputer la place de numéro 1 aux leaders actuels (les anciens monopoles EDF pour l’électricité et Engie pour le gaz), Total compte tout de même, avec sa nouvelle offre “Total Spring”, doubler Direct Énergie et l’italien Eni (respectivement troisièmes dans l’électricité et le gaz), et “s’introduire dans le chassé-croisé entre EDF et Engie”, à savoir, passer devant le premier dans le gaz et devant le second dans l’électricité, pour prendre la deuxième place sur chaque terrain avec près de 10% de part de marché.

Lire aussi : Total : avec le rachat du danois Maersk Oil, le groupe se renforce en mer du Nord

Rappelons que le groupe Total détient actuellement le belge Lampiris, soit près de 400.000 clients en France, partagés presque équitablement entre le gaz et l’électricité “verte”.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 18 Avr 2016
Au cours de la visite de François Hollande en Egypte, plusieurs protocoles d’accord ont été signés pour le secteur énergétique. Ainsi, le groupe EDF Energies Nouvelles devra notamment développer les éoliennes et le solaire, tandis qu’Engie s’occupera aussi de gaz…
Confrontée à l’augmentation de ses besoins énergétiques et à la nécessité de réduire ses émissions de gaz à effet de serre, l’Afrique du Sud (et l’Afrique subsaharienne dans son ensemble) tente désormais de concentrer ses efforts vers la création de…
mer 3 Mai 2017
Le géant pétrolier français a annoncé mardi 2 mai 2017 avoir démarré la production du projet Badamyar, situé en mer à environ 220 kilomètres au sud de Yangon dans la République de l’Union du Myanmar (Birmanie). Ce projet permettra notamment…
lun 7 Août 2017
On l’oublie un peu vite, mais les usages du pétrole ne se limitent pas au seul marché énergétique : même s’il est très utilisé en tant que combustible dans les secteurs des transports et du chauffage, il est aussi une…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.