Total se lance dans la fourniture de gaz et d’électricité aux particuliers

Total se lance dans la fourniture de gaz et d’électricité aux particuliers

total-electricite-gaz-particuliers

Après avoir remporté en 2016 un contrat de fourniture d’électricité renouvelable pour plus de 21.000 sites publics dans l’Hexagone, le géant pétrolier poursuit son intégration sur le marché de la fourniture d’énergie. Le PDG du groupe Patrick Pouyanné a dévoilé jeudi 5 octobre 2017 une offre de gaz et d’électricité pour les particuliers français avec pour objectif à court terme de devenir le numéro deux sur ces marchés.

Producteur historique de gaz et de pétrole, le géant français se rêve désormais en leader de la fourniture d’énergie aux particuliers dans l’Hexagone. Le groupe Total affiche en effet de fortes ambitions sur les marchés du gaz et d’électricité en espérant notamment devenir en quelques années seulement le deuxième opérateur français. “On a l’ambition (de) convaincre assez rapidement trois millions” de clients, a annoncé lors d’une conférence de presse Patrick Pouyanné, promettant de ne “pas attendre cinq ans” pour atteindre ce chiffre. Le groupe compte “devenir le plus gros opérateur alternatif en France”, a-t-il ajouté, sans toutefois détailler ses objectifs respectifs dans le gaz et l’électricité.

Lire aussi : Total confirme ses ambitions dans les renouvelables

S’il reconnaît ainsi ne pas pouvoir disputer la place de numéro 1 aux leaders actuels (les anciens monopoles EDF pour l’électricité et Engie pour le gaz), Total compte tout de même, avec sa nouvelle offre “Total Spring”, doubler Direct Énergie et l’italien Eni (respectivement troisièmes dans l’électricité et le gaz), et “s’introduire dans le chassé-croisé entre EDF et Engie”, à savoir, passer devant le premier dans le gaz et devant le second dans l’électricité, pour prendre la deuxième place sur chaque terrain avec près de 10% de part de marché.

Lire aussi : Total : avec le rachat du danois Maersk Oil, le groupe se renforce en mer du Nord

Rappelons que le groupe Total détient actuellement le belge Lampiris, soit près de 400.000 clients en France, partagés presque équitablement entre le gaz et l’électricité “verte”.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 1 Déc 2016
Les tarifs réglementés du gaz vont une nouvelle fois augmenter au mois de décembre a annoncé mardi 29 novembre la Commission de régulation de l'Energie (CRE). Cette hausse répercutera l'augmentation des coûts d'approvisionnement du fournisseurs Engie, et devrait se situer…
jeu 2 Oct 2014
L'abandon progressif du nucléaire en Allemagne est loin d'être sans conséquence, et si le recours croissant au charbon dans la production électrique a déjà entraîné une hausse des émissions de CO2 (un comble pour un "tournant énergétique"), il pourrait également avoir un…
jeu 11 Juin 2015
Les énergies renouvelables sont souvent critiquées pour l’intermittence de leur production : pour pallier ce problème, les expérimentations de stockage de l’électricité se multiplient. Dans l’Aube, la plus grosse batterie de France métropolitaine, baptisée Venteea, vient d’être installée par une association de…
lun 8 Jan 2018
Donald Trump poursuit son travail de « détricotage » de la politique énergétique menée par son prédécesseur. Le Président américain a fait part jeudi 4 janvier 2017, de son intention d'ouvrir la quasi-totalité des eaux littorales des Etats-Unis à l'exploitation…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.