Total confirme ses ambitions dans les renouvelables

Total confirme ses ambitions dans les renouvelables

Total-eren-re-energies-renouvelables

Le groupe pétrolier français poursuit son incursion dans le secteur de l’électricité propre. Après avoir racheté le belge Lampiris (troisième fournisseur du marché résidentiel belge de gaz naturel et d’électricité verte) en juin 2016, Total a annoncé mardi 19 septembre 2017, sa prise de participation pour 237,5 millions d’euros de 23 % dans la société Eren Re, spécialisée dans la production d’énergies renouvelables.

Fondé en 2012, le producteur d’électricité à partir d’énergies renouvelables basé à Paris, Eren Re, a développé en seulement cinq ans, près de 650 MW en exploitation ou en cours de construction dans l’éolien, le solaire et l’hydraulique, et vient de finaliser cette année avec succès une levée de fonds de 200 millions d’euros auprès d’investisseurs privés dans le but d’accélérer sa croissance à l’international. Son acquisition progressive permettra donc au géant pétrolier français de poser un premier pied dans le secteur de l’éolien et de confirmer sa nouvelle stratégie dans les énergies vertes.

Lire aussi : Total, bientôt fournisseur d’énergie aux particuliers ?

Total a en effet décidé depuis plusieurs années maintenant, de diversifier son activité dans le secteur des énergies renouvelables via les rachats successifs du fabricant de panneaux solaires SunPower, du fabricant de batteries Saft ou du producteur belge Lampiris, et vise aujourd’hui la commercialisation d’électricité directement aux particuliers. Le groupe français a décidé de consacrer au moins 500 millions d’euros par an dans les énergies alternatives au gaz et au pétrole, et ne cache plus son intention de se développer dans la production d’électricité propre.

Cette nouvelle opération prendra la forme d’une augmentation de capital d’un montant de 237,5 millions d’euros avec dans cinq ans la perspective d’une prise de contrôle de l’entreprise, et permettra dès aujourd’hui au groupe pétrolier de “se repositionner plus fortement dans l’aval” (c’est-à-dire la production d’électricité) et d’accélérer sa “croissance” dans les énergies renouvelables pour atteindre “au moins” l’objectif de 5 gigawatts de capacités de production d’ici cinq ans, a défendu Patrick Pouyanné, le PDG de Total dans un entretien à l’AFP. Total a aussi annoncé l’acquisition, plus modeste, de la société GreenFlex, active dans l’efficacité énergétique et avec un chiffre d’affaires attendu autour de 350 millions d’euros cette année.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 12 Juin 2015
En 2018, un lagon artificiel pourrait permettre à 155 000 foyers gallois d’être alimentés en électricité verte. C’est en tout cas l’objectif du projet de Tidal Lagoon Power, qui consiste à construite une digue en arc de cercle d’une dizaine de…
mer 29 Oct 2014
Une toute nouvelle génération d'éolienne devrait bientôt être installée sur le centre de formation de la Garde nationale du Michigan, près de Battle Creek aux Etats-Unis. Cette dernière a en effet investi plus de 1,5 millions de dollars dans deux…
jeu 28 Nov 2013
L'homme d'affaires marocain Richard Attias dervait organiser la prochaine réunion des pays de la francophonie, qui se tiendra à Dakar les 29 et 30 novembre 2014. Avec un organisateur très impliqué dans la question énergétique africaine, l'évènement devrait aborder ce…
lun 14 Oct 2013
Les compagnies françaises Quadran et Ideol ont annoncé, vendredi 11 octobre, la signature d'un accord de partenariat portant sur le développement de 500 MW d'éolien offshore flottant d'ici 2020. Ideol a mis au point une fondation flottante pouvant accueillir les…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.