Appareils connectés : la bonne astuce pour faire des économies d'énergie

Appareils connectés : la bonne astuce pour faire des économies d’énergie ?

appareils-connectes-consommation-energie

La vague de froid s’est installée sur le territoire français, et la consommation d’énergie est repartie à la hausse dans les foyers. Une augmentation de la consommation qui aura des répercussions sur les factures d’énergie de toutes les familles : chauffage, électricité… Pourtant, la facture énergétique des Français pourrait être moins élevée à condition d’adopter les bons gestes et de suivre plus précisément sa consommation domestique. Désormais, les appareils connectés offrent un accompagnement sur-mesure pour aider les Français à moins consommer d’énergie, et donc à faire des économies.

Un suivi plus précis grâce aux compteurs communicants

La nouvelle génération de compteurs a fait couler beaucoup d’encre. Pourtant, ces appareils connectés présentent de réels avantages pour les consommateurs qui cherchent à rationaliser leur consommation d’énergie et à faire diminuer leurs dépenses. Le compteur Linky d’Enedis et le compteur Gazpar de GRDF offrent une lecture très précise de la consommation d’énergie du foyer. Il suffit d’utiliser l’application de consommation ou de se rendre sur son compte client internet pour avoir accès à toutes les informations du suivi de consommation. Toutes les informations disponibles permettent notamment d’identifier les paramètres qui font anormalement grimper la consommation d’énergie dans la maison, par exemple des appareils électroménagers trop énergivores ou un chauffage pas assez performant. Les applications mises en place par Enedis et GRDF apportent aussi des conseils aux clients pour leur permettre d’améliorer leur bilan énergétique, et là aussi de faire des économies.

Des thermostats intelligents… capables de vous localiser

La solution du thermostat intelligent fonctionne avec plusieurs appareils connectés (une chaudière ou bien des radiateurs) qui sont reliés au thermostat central, lui-même piloté à l’aide d’une application. Il vous suffit de la télécharger sur votre smartphone ou votre tablette pour intervenir facilement sur le réglage du chauffage dans votre foyer, que vous soyez sur place ou pas. Les boîtiers de connexion vous permettent d’intervenir sur le chauffage mais aussi, selon les options choisies, sur les ampoules et sur les prises électriques. Grâce à ce contrôle global des installations de la maison, vous éviter le gaspillage d’énergie. L’application vous permet aussi de programmer le chauffage, une option très pratique en hiver quand la maison est vide toute la journée. Il suffit alors de laisser les installations de chauffage au minimum et de les programmer pour qu’elles redémarrent avant que tous les habitants du foyer ne reviennent. Le démarrage programmé vous assure de trouver une maison chaude et accueillante quand vous rentrez chez vous, sans ressentir le moindre changement dans votre confort.

Encore mieux : une toute nouvelle génération de thermostat permet de vous géolocaliser grâce un outil installé dans votre smartphone. Les utilisateurs n’ont plus aucune action à faire manuellement : dès que la maison détecte le retour de l’utilisateur (dans un périmètre prédéfini via l’application), elle remet le chauffage en marche.

Des appareils connectés pour le chauffage

Si vous n’avez pas envie d’investir dans une solution globale pour gérer la consommation énergétique de votre maison, il existe aussi des solutions intermédiaires. Ces appareils connectés permettent d’intervenir sur des postes précis de consommation, comme le chauffage. De nombreuses solutions existent au niveau des radiateurs pour limiter leur consommation sans faire baisser le confort de la maison. On trouve désormais des radiateurs électriques munis de batteries qui sont capables de stocker l’énergie pendant les heures creuses pour ensuite l’utiliser au moment des pics de consommation. Certains modèles sont couplés à un module de détection des habitants pour ne déclencher le chauffage qu’en cas de présence humaine dans la maison.

Autre possibilité : l’installation d’appareils connectés directement sur les radiateurs. Cette solution est notamment très utile pour les habitations qui sont encore munies de radiateurs à eau traditionnels. Ces capteurs fixés sur chaque radiateur permettent un chauffage au plus proche de vos besoins. Ils sont pilotés par une application qui joue le rôle d’un thermostat intelligent : le chauffage s’adapte automatiquement en fonction de l’environnement de la pièce. Le chauffage démarre si une personne est dans la pièce ; à l’inverse il se coupe s’il détecte qu’une fenêtre est ouverte. Ce qui évite toute déperdition d’énergie.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 30 Mai 2017
Peu développé jusqu’à présent, le marché européen de la batterie pour véhicules électriques devrait faire un bond en avant dans les prochains mois. Le constructeur automobile allemand Daimler a annoncé lundi 22 mai 2017 sa volonté d’investir plus d’un milliard d’euros…
mar 27 Juin 2017
Étroitement liées, les notions d’efficacité énergétique et de Big data imposent aux fournisseurs et distributeurs d’énergie d’entamer une véritable révolution numérique et digitale de leurs installations. Un processus prometteur en termes de rentabilité mais également très coûteux à mettre en…
lun 19 Juin 2017
Cela peut surprendre évidemment, mais il est un pays où l’énergie est totalement gratuite et pour tout le monde. Au Turkménistan, les citoyens bénéficient d’un approvisionnement en électricité, en gaz et eau gratuit depuis 1993 et le système mis en…
lun 26 Juin 2017
Utilisé dans les pays d'Europe du nord depuis plus de soixante ans, le concept du réseau de chaleur commence à se déployer dans l'Hexagone. Grâce à la captation de la chaleur liée à l'activité humaine, les villes peuvent espérer chauffer…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.