New AREVA : protocole d'accord signé avec son partenaire chinois CNNC

New AREVA : protocole d’accord signé avec son partenaire chinois CNNC

New-areva-CNNC-usine-traitement-combustibles-nucleaires

En visite en Chine aux côtés du Président de la République Emmanuel Macron, les représentants du groupe New AREVA, ont fait un pas de géant vers la concrétisation du projet d’usine chinoise de traitement et de recyclage des combustibles usés. New Areva et son partenaire chinois China National Nuclear Corporation (CNNC) ont en effet signé mardi 9 janvier à Pékin, un protocole d’accord commercial réaffirmant leur engagement mutuel dans le cadre de ce projet espéré pour 2018. Les discussions vont se poursuivre dans l’objectif d’arriver à la signature du contrat dans de bonnes conditions pour les deux parties.

Recentré sur les activités d’extraction et de traitement du combustible (de l’extraction de l’uranium dans les mines au démantèlement des centrales) depuis la cession de ses activités réacteur à EDF, le groupe Areva pourrait bien décrocher le contrat qui pérennisera son activité dans les années à venir. Après plus de dix années de négociations, un premier « mémorandum pour un accord commercial » a enfin été conclu mardi 9 janvier 2018, avec le groupe CNNC pour la construction d’une usine de traitement des combustibles nucléaires usés. « A travers la signature de cet accord, c’est la reconnaissance de l’importance du traitement/recyclage en Chine et le choix de la technologie et de l’expertise d’ingénierie de New AREVA qui permet de fournir à ses clients les technologies permettant une production d’électricité bas carbone. »

Un contrat officiel signé au printemps

Signé en présence du Président de la République populaire de Chine, M. Xi Jinping, et du Président de la République française, M. Emmanuel Macron, cet accord fait état des avancées significatives obtenues dans le cadre des négociations au cours de ces derniers mois. Il devrait se poursuivre par la signature d’un contrat officiel au printemps, et le lancement du projet d’ici la fin de l’année. « CNNC et New AREVA ont intensifié leurs efforts pour parvenir à un accord contractuel et nous en voyons aujourd’hui les résultats très positifs. Je me réjouis de la finalisation prochaine des négociations et du démarrage de ce projet emblématique avec notre partenaire CNNC en 2018 », a déclaré Philippe Knoche, Directeur Général de New AREVA.

Cette usine, d’une capacité de traitement de 800 tonnes par an, sera bâtie sur le modèle des usines de La Hague et Melox, « reconnues pour leurs technologies éprouvées, leurs normes de sûreté et de sécurité les plus strictes et leur performance industrielle », a ajouté le groupe Areva dans un communiqué.

Crédits photo : New Areva

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 25 Sep 2015
L'organisation gouvernementale nucléaire des Émirats Arabes Unis, l'Emirates Nuclear Energy Corporation (ENEC), a annoncé mi-septembre l'installation de deux générateurs de vapeur sur le site de Barakah. Situé sur la côte du golfe Persique de la région occidentale d'Abou Dabi, ce…
Invité du Grand Rendez-Vous sur I-Télé, le PDG d’EDF, Jean-Bernard Lévy, a exposé son projet pour le secteur énergétique français. En abordant aussi bien la question du nucléaire que celle des énergies renouvelables, il a notamment expliqué que les prix…
mar 16 Fév 2016
L’Afrique du Sud est actuellement le seul pays du continent africain à bénéficier d’une centrale nucléaire en activité. Conçue par la société Framatome (aujourd'hui Areva), elle pourrait bientôt être secondée par une nouvelle installation, le président Jacob Zuma envisageant la construction…
ven 17 Juin 2016
En 2017, le groupe Areva aura disparu et la filière nucléaire française sera relancée. Le groupe va être renommé « NewCo » et se recentrer sur le combustible ainsi que le traitement des déchets radioactifs, tandis qu’il va bénéficier de 8 milliards d’euros pour assurer son…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *