Le traitement des déchets nucléaire, une activité rentable - L'EnerGeek

Le traitement des déchets nucléaire, une activité rentable

déchetsnukeLe marché des déchets nucléaires continue d’accueillir de nouveaux acteurs ambitieux. Après Véolia, c’est au tour de l’entreprise Séché de se positionner sur les futurs contrats de l’industrie nucléaire européenne.

En pleine croissance, l’entreprise Séché part à la conquête du marché des déchets nucléaires, bien plus lucratif que celui des ordures ménagères selon le journal Les Echos. La société spécialisée dans les déchets dangereux vient effectivement d’acquérir la start-up du nucléaire, HPS Nuclear Services et devient du même coup un nouvel acteur majeur du secteur.

Selon la dirigeante de Séché Energies, Dominique Mouillot : « Séché se positionne dans un paysage français des déchets nucléaires qui ne comptait aujourd’hui que trois acteurs : Nuvia (groupe Vinci), Onet et Veolia ». Celle-ci continue de justifier l’opération en expliquant : « avec HPS, nous acquérons une société qui a les certifications nécessaires pour nous permettre à l’avenir de participer aux appels d’offres d’EDF, d’Areva et du CEA ».

Rédigé par : jacques-mirat

Avatar
mer 23 Sep 2015
Si l'accident nucléaire de Fukushima qui toucha le Japon en mars 2011 fut la conséquence directe d'une catastrophe naturelle de grande ampleur (tremblement de terre et tsunami), le groupe énergétique Tepco, exploitant de la centrale, a sa part de responsabilités. Une…
lun 28 Déc 2015
Largement dépendant des combustibles fossiles et confronté à des difficultés d'approvisionnement récurrentes, le réseau électrique sud-africain nécessite aujourd'hui des réformes radicales. Le gouvernement souhaite développer d'ici à 2020 un mix énergétique durable comprenant à la fois des énergies fossiles et…
ven 9 Jan 2015
Le groupe nucléaire français EDF a publié cette semaine les chiffres de sa production d'électricité d'origine nucléaire pour l'année 2014. Une production en légère augmentation qui s'explique par des températures plus basses, mais aussi par une meilleure disponibilité du parc nucléaire. Une…
jeu 29 Mar 2018
Depuis la restructuration de la filière nucléaire française, Areva devenue Orano se repositionne sur le cycle du combustible nucléaire. Après avoir cédé son activité réacteur à EDF sous le nom de Framatome, l’entreprise dirigée par Philippe Knoche se tourne vers…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.