Secteur de l'énergie solaire : 21.000 emplois en création d'ici 2023 - L'EnerGeek Secteur de l'énergie solaire : 21.000 emplois en création d'ici 2023 - L'EnerGeek

Secteur de l’énergie solaire : 21.000 emplois en création d’ici 2023

Consacré par la loi de transition énergétique comme une filière stratégique, le secteur de l’énergie solaire français devrait bel et bien favoriser la croissance verte et contribuer à mettre en place un nouveau modèle énergétique décarboné à la fois compétitif et capable de créer des emplois. Selon un étude publiée lundi 27 février, le développement de l’énergie solaire pour atteindre les objectifs fixés par cette loi devrait permettre la création de 21.000 emplois supplémentaires en France d’ici 2023.

Avantagée par des coûts de production en constante diminution, l’énergie solaire est aujourd’hui de plus en plus compétitive et promet dans les années à venir une forte croissance aux professionnels du secteur. Ces derniers devraient même fortement embaucher si l’on en croit les conclusions d’une nouvelle étude sur les retombées économiques de la filière initiée par l’Ademe, la fédération d’industriels du secteur solaire Enerplan, et la Fédération française du bâtiment (FFB). « L’énergie solaire, notamment les centrales photovoltaïques au sol et sur les bâtiments, mais aussi le solaire-thermique (production de chaleur), gagnent progressivement en compétitivité ce qui favorise son développement« , explique-t-on dans cette analyse.

Lire aussi : Éolien, solaire, bois : des énergies de plus en plus compétitives selon l’Ademe

Selon cette étude donc, et dans le cadre du scénario tracé par la loi, la croissance de l’énergie solaire devrait entraîner la création de 21.000 emplois et procurer plus de 183 millions d’euros de retombées fiscales par an pour les collectivités locales et cela dès 2023. Mieux encore, si l’objectif à 2023 venait à être dépassé de 10% pour les capacités électriques, ce serait finalement 25.000 emplois supplémentaires qui pourraient être créés. « Une part de plus en plus importante des emplois est liée à la maintenance et constitue donc une source d’emplois pérennes et non délocalisables« , ajoute l’étude.

Lire aussi : 2016, une année en demi-teinte pour le solaire en France

Rappelons que la feuille de route de la transition énergétique prévoit que le parc solaire électrique atteigne entre 18,2 et 20,2 gigawatts en 2023.

Crédits photo : Maria Godfrida

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 2 Mar 2016
Si la production d'énergie solaire nécessite encore à ce jour des installations coûteuses aux rendements limités, améliorer son efficacité tout en réduisant son coût d'exploitation constitue un des grands défis de la recherche en matière d'énergies renouvelables. Dans ce cadre,…
lun 30 Juin 2014
L’Allemagne produit  désormais 27% de son électricité à partir de sources renouvelables, et pour une première mondiale le 9 juin dernier (un jour férié et très ensoleillé), le pays est parvenu à produire la moitié de son courant grâce à…
ven 22 Fév 2013
Si les dernières grandes annonces d’EDF Énergies Nouvelles concernaient l’étranger (la mise en service de parcs éoliens au Québec et aux États-Unis, la pose de 75.000 panneaux solaires en Israël), la filiale se développe également sur le territoire français. Jeudi…
ven 9 Mai 2014
Les deux projets de parc éolien offshore figurant dans le second appel d’offres gouvernemental sont finalement revenus au consortium formé par GDF Suez et Areva. Le perdant du jour, le consortium EDF Energies Nouvelles/Alstom était le grand gagnant du premier…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *