Engie vend sa centrale au charbon de Polaniec aux autorités polonaises - L'EnerGeek

Engie vend sa centrale au charbon de Polaniec aux autorités polonaises

Le groupe énergétique français a officialisé la cession à l’Etat polonais de sa centrale thermique de Polaniec dans le cadre d’un accord signé vendredi 23 décembre dernier avec le groupe public Enea. Cette opération, réalisée pour un montant de 250 millions d’euros, rentre dans le cadre de la nouvelle stratégie du groupe basée exclusivement sur les énergies décarbonées, le gaz et les services intégrés aux entreprises.

Engie continue doucement mais sûrement de se désengager de ses activités dans la filière charbon. Le groupe français a annoncé la vente de sa centrale au charbon de Polaniec, située dans le sud de la Pologne. Selon l’accord de cession signé la semaine dernière, le groupe Enea, fournisseur d’énergie détenu par l’Etat polonais, acquière 100% des parts de la société Engie Energia Polska pour un total de 250 millions d’euros.

Lire aussi : Les projets de centrales à charbon en recul dans le monde

Ce site de production, un des plus efficaces de Pologne selon Engie, ne rentrait plus dans les plans de l’énergéticien français, désireux de recentrer ses nouveaux développements sur les activités bas carbone, les infrastructures gazières et les solutions intégrées pour ses clients. Dans cette optique, « la cession de la centrale de Polaniec permet de réduire les émissions de CO2 d’Engie de 6,2%« , affirme l’énergéticien dans un communiqué.

En parallèle, Engie restera actif en Pologne dans la production d’électricité éolienne ainsi que dans la fourniture de solutions aux entreprises, villes et territoires. Le groupe poursuit notamment son développement dans les services fournis aux municipalités polonaises.

La transaction reste pour l’instant soumise à l’aval du ministère polonais de l’Énergie et des autorités de la concurrence polonaise.

Lire aussi : EDF confirme la cession de son activité de négoce de charbon au japonais Jera

Crédits photo : Tarniak08

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 7 Mar 2014
Trois centrales au fioul exploitées par EDF vont être mises à l'arrêt à partir d’avril  et ce jusqu’au mois d’octobre. Si ces fermetures estivales n’auront aucune conséquence sur la sécurité d’approvisionnement en France, elles illustrent bien la crise de surcapacité…
lun 19 Juin 2017
Vivement critiqué par Bruxelles qui y voit surtout le moyen pour la Russie de renforcer son poids dans l'approvisionnement européen en gaz, le projet controversé du gazoduc Nord Stream 2 continue de diviser les membres de l’UE. Défendu par Berlin,…
mer 16 Août 2017
Membre de l'Opep, le Koweït produit près de 2,7 millions de barils de pétrole par jour dont il tire 85% de ses revenus, et exploite pour cela depuis de nombreuses années maintenant plusieurs champs pétroliers offshore dans la mer du…
ven 9 Sep 2016
Depuis la reprise du pôle énergie d’Alstom, General Electric emploie approximativement 100 000 salariés en Europe. Mais alors que l’entreprise se présente comme « une référence mondiale du management », une grève est prévue vendredi 8 septembre pour protester contre son plan de…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *