Barmar, le gazoduc qui reliera Barcelone à Marseille - L'EnerGeek

Barmar, le gazoduc qui reliera Barcelone à Marseille

geants-petroliers-petrole-diversification-renouvelables

Adieu Midcat, bienvenue Barmar. Après des années de négociations qui n’aboutissaient pas autour du gazoduc Midcat, qui devait relier la France à l’Espagne en traversant les Pyrénées, c’est finalement un autre projet qui est placé sur les rails par les deux pays.

Barmar, dont les études seront lancées prochainement, pourrait relier Barcelone à Marseille par la mer, ce qui est bien évidemment nettement plus simple que la traversée des Pyrénées, même si plusieurs voies de circulation existent déjà, et aurait probablement pu accueillir à leurs côtés un gazoduc. Il était prévu de l’enterrer à un mètre sous terre. Sans doute le nombre de stations de compression nécessaires a-t-il plombé le projet.

Mais comme la France ne voulait pas en entendre parler, car Midcat était jugé beaucoup trop coûteux (3 milliards d’euros minimum), c’est finalement un autre projet qui l’emporte.

Barmar : en passant sous la mer, personne à exproprier

Barmar va donc entre en phase d’études, sachant qu’il lui faut démontrer qu’il peut être construit plus rapidement que Midcat. Le chantier devait durer au moins cinq ans. Et surtout, être moins cher. Avantage majeur : Midcat nécessitait d’exproprier des centaines de propriétaires terriens, et de les indemniser. Barmar, en passant sous la mer, ne nuit à personne. A tel point que le gazoduc pourrait aussi être accompagné, lors de la pose, d’une ligne électrique de 5 MW.

La France, l’Espagne, mais aussi le Portugal, qui est intéressée au projet, doivent se revoir le 9 décembre prochain à Alicante. Afin de convenir du calendrier de déploiement de Barmar et tout d’abord des phases d’étude, mais aussi, du financement. Il est quasiment certain que la Commission Européenne sera partie prenante… Notamment, justement, pour y contribuer financièrement.

Rédigé par : Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud
jeu 19 Déc 2013
Les industriels japonais Mitsubishi Heavy Industries (MHI) et Hitachi ont déclaré, en novembre 2012, vouloir regrouper dans une société commune leurs activités d'équipement de centrales thermiques. Cette société conjointe, baptisée Mitsubishi Hitachi Power Systems (MHPS), verra le jour le 1er…
L’objectif du Pakistan est de mettre fin aux coupures de courant à répétition qui frappent le pays et de réduire le déficit énergétique, qui est de plus de 4000 mégawatts. Pour cela, le gouvernement a opté pour différentes solutions. Tout d’abord, une…
mer 7 Sep 2016
La compagnie d’assurance dirigée par Henri de Castries a lancé un appel aux pays du G20 afin qu’ils signent l’accord de Paris. Pourtant, même si l’entreprise a commencé à se détourner du charbon, elle continue de tirer ses revenus des…
ven 6 Mai 2016
L'aléatoire est une variable que les scientifiques affectionnent rarement. Et pourtant, certaines des plus grandes découvertes scientifiques sont le fruit du plus grand des hasards : la création du kevlar, du four micro-ondes ou de l'imprimante à jet d'encre en…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.