Japon : un premier été sans énergie nucléaire - L'EnerGeek

Japon : un premier été sans énergie nucléaire

Japon_économies_électricité_nucléaireLe Japon entame ce mardi une période officielle d’économies d’énergie de trois mois destinée à éviter les coupures en cas de pics de consommation. Privé d’énergie nucléaire pour une période encore indéterminée, la pays doit en effet s’adapter et mise pour cela sur une baisse de la consommation globale d’électricité.

Ainsi, tous les japonais sont invités par le gouvernement à réduire leur consommation d’électricité durant cet été, à savoir du 1 juillet au 30 septembre prochain et plus particulièrement pendant les jours ouvrables entre 9h et 20h.

Fort consommateur d’énergie durant les périodes estivales du fait d’une utilisation importante des systèmes de climatisation dans les entreprises comme chez les particuliers, le Japon doit faire face actuellement à l’arrêt de l’ensemble de ses réacteurs nucléaires. Stoppés par mesures de précaution, les 48 réacteurs japonais en état de fonctionnement (hormis les six réacteurs de la centrale de Fukushima) devront donc avant d’être remis en activité, être certifiés sur les bases de nouvelles normes de sécurité définies par l’autorité de régulation.

Le pays du soleil levant passera donc son premier été sans avoir recours à l’énergie nucléaire alors même que plusieurs réacteurs avaient été maintenus en service depuis  la catastrophe de la centrale de Fukushima Daiishi au printemps 2011. Les réacteurs répondant aux nouveaux critères de sureté nucléaire seront progressivement redémarrés dans les mois ou années à venir.

Dans le cadre de ce programme national d’économie d’énergie, les autorités espèrent donc l’entière coopération des citoyens japonais afin d’éviter la saturation des réseaux électriques durant les pics de consommation. Si elles n’ont pas souhaité réglementer ni imposer une baisse chiffrée de l’électricité trop contraignante pour les entreprises, les autorités japonaises ont néanmoins mis en place un site internet spécial indiquant en temps réel le taux d’utilisation sur la puissance disponible pour chaque région.

Le gouvernement compte par ailleurs sur un recul volontaire de consommation allant de 11,7% dans la région de Tokyo à 3,2% dans le centre du pays, en passant par -7,1% dans la région septentrionale de Hokkaido ou -8,5% dans celle du Kansai, sans quoi la situation pourrait s’avérer difficilement tenable.

Crédits photo : Si-take

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 16 Jan 2013
La production du parc nucléaire baisse pour la première fois depuis 2009. Avec 404,9 TWh produits en 2012, les réacteurs français ont produit 3,8 % d’électricité en moins qu’en 2011. Une légère baisse de production que l’exploitant EDF explique par…
jeu 21 Jan 2021
La Stratégie Nationale Bas Carbone (SNBC) vise à lutter contre le dérèglement climatique en décarbonant la production d’énergie finale en France d’ici 2050. Pour y parvenir, plusieurs scenarios sont envisagés, qui accordent une place plus ou moins importante aux énergies…
mar 7 Avr 2015
Alban Verbecke, directeur du site, a procédé vendredi 27 mars à la présentation des résultats d'exploitation de la centrale nucléaire de Penly. Une installation  qui devrait connaitre une année 2015 plus "calme", après une période de 3 années de travaux…
jeu 4 Sep 2014
La préfecture de Fukushima et les deux communes sur lesquelles se trouve la centrale, ont annoncé le lundi 1er septembre 2014 avoir finalement accepté le projet gouvernemental de construction de sites de stockage temporaire de détritus radioactifs. Un accord que…