Hydrocarbures : Total signe deux nouveaux accords d'exploration au Sénégal Hydrocarbures : Total signe deux nouveaux accords d'exploration au Sénégal

Hydrocarbures : Total signe deux nouveaux accords d’exploration au Sénégal

Présent au Sénégal depuis plus d’un demi siècle dans le raffinage et la distribution de produits pétroliers (Total dispose notamment de 147 stations-service réparties sur le territoire national), le groupe Total confirme une nouvelle fois ses grandes ambitions en Afrique de l’Ouest, et plus généralement sur l’ensemble du continent africain. Le géant pétrolier a annoncé mardi 3 mai la signature de deux accords avec le Sénégal pour l’exploration et l’exploitation de concessions pétrolières « en offshore profond » au large du pays.

Depuis la découverte en 2014 de deux nouveaux gisements de pétrole et de gaz sur le bloc de Sangomar, à 100 km au large de Dakar, le Sénégal s’érige progressivement en un important hub énergétique, et entend bien jouer un rôle de premier plan dans l’approvisionnement mondial, à partir de 2021. Le gouvernement souhaite renforcer ses programmes de prospection et d’exploration, et vient pour cela de signer avec le groupe français Total, deux nouveaux accords de coopération destinés à dynamiser l’exploration pétrolière en mer profonde et très profonde au large des côtes sénégalaises.

Lire aussi : La France et le Sénégal s’allient pour une transition bas-carbone

Le premier accord est un contrat de recherche et de partage de production d’hydrocarbures sur le bloc Rufisque Offshore Profond d’une superficie de 10.357 km2, dont Total sera opérateur (90%), aux côtés de la Société Nationale des Pétroles du Sénégal (Petrosen), qui détiendra les 10% restants. Le second accord organise quant à lui la mise en œuvre d’un programme de coopération entre le groupe français, Petrosen et le Ministère de l’Energie et du Développement des Energies Renouvelables de la République sénégalaise, pour la réalisation d’une étude de la zone en mer très profonde. L’objectif ici sera avant tout d’évaluer avec précision le potentiel de ce territoire et d’en organiser l’exploitation.

Lire aussi : Birmanie : Total met en production le projet gazier Badamyar

« Acteur historique du raffinage et de la distribution de produits pétroliers au Sénégal, Total est ravi de pouvoir élargir sa présence dans le pays dans le secteur de l’Exploration-Production. Ces accords illustrent la volonté du Groupe d’explorer de nouveaux bassins en mer profonde du continent africain et de pouvoir y mettre en œuvre son expertise mondialement reconnue », s’est félicité Patrick Pouyanné, président-directeur général de Total, à la suite de sa rencontre avec Macky Sall, le Président de la République sénégalais.

Crédits photo : Total

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 15 Nov 2016
Alors que la menace pèse sur l'accord climatique de Paris suite à l'élection du nouveau président américain Donald Trump, plusieurs dignitaires religieux ont apporté leur soutien au mouvement de transition énergétique. Ils appellent notamment dans un déclaration publiée jeudi 10…
mar 10 Déc 2013
EDF Luminus va fermer temporairement deux centrales à gaz à Angleur (78 MW, photo) et Izegem (22 MW) faute de rentabilité. Le groupe, qui possède 10% de la capacité électrique outre-Quiévrain, annonce également la fermeture définitive de l’unité fioul de…
mer 9 Nov 2016
Le groupe pétrolier français va revenir en Iran avec notamment l’intention de diriger le projet de développement de la phase 11 du champ gazier de South Pars. Total a effectivement indiqué qu’il avait déjà signé un protocole d'accord avec la compagnie…
jeu 6 Juil 2017
Le groupe énergétique Engie et la mairie de Saint-Denis en Ile-de-France ont inauguré, mardi 4 juillet 2017, une nouvelle chaufferie biomasse destinée à alimenter le réseau de chaleur des villes de Saint-Denis, Stains, Pierrefitte et L’Île-Saint-Denis. Cette installation permettra à…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *