La France et le Sénégal s'allient pour une transition bas-carbone - L'EnerGeek

La France et le Sénégal s’allient pour une transition bas-carbone

A l’occasion de la visite d’État en France du Président sénégalais, Macky Sall, la ministre de l’Environnement et de l’Energie Ségolène Royal a signé un nouvel accord en vue du renforcement de la coopération avec ce pays sur des projets concrets en lien avec la lutte contre le changement climatique. Ce texte a notamment pour objectif de promouvoir l’efficacité énergétique des bâtiments au Sénégal et de faciliter ainsi une transition énergétique vers un système bas-carbone.

La France et le Sénégal, tous deux mobilisés dans le cadre de l’Alliance mondiale pour le bâtiment et la construction, ont décidé la semaine dernière lors de la visite d’Etat du Président sénégalais, de renforcer leur coopération en matière d’efficacité énergétique. Selon les termes de cet accord, le Sénégal bénéficiera du programme international d’efficacité énergétique dans le bâtiment (PEEB), lancé lors de la COP22 de Marrakech, et porté en particulier par l’Agence française de développement.

Lire aussi : L’énergie, pilier du développement sénégalais pour son président Macky Sall

Afin de favoriser le développement de filières de matériaux locaux de construction, notamment à base de végétal, le Fonds français pour l’environnement mondial contribuera également à hauteur de 1,5 millions d’euros au projet “Typha combustible construction Afrique de l’Ouest – Sénégal et Mauritanie (TyCCAO) pour la valorisation du typha comme matériau de construction et combustible en Afrique de l’Ouest“. Enfin, pour contribuer à la mise en œuvre d’un éco-quartier au Sénégal, le ministère français de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer financera à hauteur de 500.000 euros un projet de bâtiment bioclimatique, dans le cadre de l’initiative “bâtiments bas-carbone dans les climats chauds et tropicaux“.

Lire aussi : La première centrale solaire du Sénégal inaugurée

En matière d’énergies renouvelables, Ségolène Royal a rappelé l’engagement de la France pour favoriser le succès de l’Initiative africaine pour les énergies renouvelables, lancée à la COP21. Parmi les projets identifiés dans le rapport de la présidente de la COP21 sur cette initiative, plusieurs concernent le Sénégal dont l’installation de la centrale solaire Senergy 2, d’une puissance de 20 MW en octobre 2016.

Crédits photo : Ministère de l’Environnement

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 13 Jan 2017
La compagnie nationale d'électricité sud-africaine Eskom a été autorisée par la justice à couper l'approvisionnement de plusieurs villes pour non paiement des factures à l'opérateur. Au total, plus d'une dizaine de municipalités auraient cumulé l'équivalent de 500 millions d'euros de…
ven 12 Juil 2019
Aux Etats-Unis, la production d’électricité verte a connu un tournant décisif en avril 2019. Les énergies renouvelables ont dépassé le charbon, pour la première fois, dans la production électrique domestique. Cette première souligne la montée en puissance des EnR dans…
ven 6 Jan 2017
Le 4 janvier dernier, Tesla a annoncé avoir commencé la production en série des éléments de batteries lithium-ion dans sa "Gigafactory" du Nevada aux Etats-Unis, en collaboration avec le japonais Panasonic. Une étape déterminante pour le groupe d'Elon Musk dans…
mar 7 Oct 2014
Des chercheurs de l’université de l’Ohio ont mis au point une cellule photovoltaïque capable de stocker sa propre énergie. Une invention qui pourrait bien permettre de réduire les coûts inhérents à l’utilisation des panneaux solaires, en réduisant les pertes d'énergies…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.