Comment réduire de 15% la consommation électrique de votre foyer ? - L'EnerGeek

Comment réduire de 15% la consommation électrique de votre foyer ?

Vous souhaiteriez réduire votre consommation d’énergie mais ne savez pas vraiment par où commencer ? Le boitier connecté Ecoisme offre de vous accompagner dans la chasse aux gaspillages, en vous promettant de réduire de 15% la consommation électrique de votre foyer. Récompensée lors de la dernière édition du concours EDF Pulse, cette innovation propose en effet de faire réaliser des économies à ses utilisateurs, puis à travers eux, à tout le réseau de distribution, en évitant que les appareils en veille ou inutilement allumés ne consomment de l’énergie. Explications.

La chasse au gaspillage énergétique

Évalué en moyenne à près de 30% de la facture énergétique de chaque foyer, le gaspillage énergétique représente aujourd’hui une perte considérable qu’il est pourtant possible de diminuer sans trop d’efforts. Si le chauffage, la climatisation et les problèmes d’isolation sont toujours les principales sources de perte d’énergie dans un logement, le gaspillage énergétique en lien avec notre comportement est lui aussi très élevé. Allumer toutes les lumières en rentrant, laisser brancher des appareils non utilisés ou la télévision allumée pour rien, les comportements énergivores sont nombreux et pas toujours faciles à corriger. Les habitudes ont la vie dure et réduire sa facture demande parfois une discipline difficile à mettre en place au quotidien.

Lire aussi : Les ateliers économie d’énergie : EDF apprend à ses clients à réduire leur facture

L’essor progressif des technologies domestiques et de la domotique offre toutefois de nouvelles perspectives dans la lutte contre le gaspillage énergétique en assistant le consommateur dans sa recherche d’économies. De nombreux outils de contrôle prenant la forme de compteurs communicants comme Linky chez Enedis , de boîtiers connectés, ou de simples applications mobiles comme Ecogator permettre de suivre sa consommation électrique en temps réel, de délivrer les recommandations appropriées à son profil, et de transformer petit à petit l’utilisateur en consommateur écolo et éclairé.

Un suivi précis des consommations grâce à Ecoisme

Lauréat du prix EDF Pulse 2016 dans la catégorie Smart Home, consacrant des projets dans le domaine de l’habitat, le système ukrainien d’optimisation de l’énergie Ecoisme permet en ce sens de réguler l’énergie de son logement en détectant tous les appareils de la maison grâce aux prises de courant. Branché sur l’interrupteur principal, il suivra en temps réel la consommation de chaque appareil et proposera, via une plateforme internet ou une application, un tableau de bord recensant leur activité.

Lire aussi : Economies d’énergie : des applications pour mieux réguler sa consommation électrique

Après analyse, il prodiguera des recommandations pour alléger la facture, conseillera sur la gestion des équipements et préviendra l’utilisateur si un fer à repasser reste trop longtemps allumé ou si des chargeurs de téléphone demeurent éternellement branchés. « Si un appareil électrique est laissé allumé trop longtemps, comme un fer à repasser ou une console de jeu, Ecoisme peut le détecter et prévenir l’usager qu’il doit le débrancher ou l’éteindre« , explique à Futura Sciences Ivan Pasichnyk, cofondateur et président d’Ecoisme.

Une  production d’énergie renouvelable intégrée

Si le boitier n’offre pas encore la possibilité d’éteindre de lui-même les appareils qui consomment inutilement (pour ne pas empiéter sur la liberté de l’usager, précise Ivan Pasichnyk), il permet en revanche dès à présent d’intégrer un système de production d’énergie renouvelable. En cas de panneaux solaires alimentant le foyer en énergie par exemple, Ecoisme sera capable de surveiller la production et d’envoyer une alerte à l’utilisateur pour l’informer lorsqu’il bascule du solaire au réseau électrique, et inversement. Il pourra ainsi adapter ses habitudes de consommation (machine à laver, lave-vaisselle, ect.) aux périodes de forte production de ses panneaux solaires et réduire d’autant son recours au réseau.

Lire aussi : Panneaux solaires : conditions d’installation et démarches administratives

Le boîtier Ecoisme devrait être disponible en France à partir de l’automne prochain au tarif de 270 euros, et proposera à terme de fixer des objectifs de consommation et d’évaluer avec précision combien il est possible d’économiser sur sa facture d’énergie. « Nous voulons notamment faire en sorte que les usagers puissent comparer leur consommation d’énergie avec celles de foyers ayant des profils similaires« , ajoute Ivan Pasichnyk

Crédits photo : Ecoisme

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 30 Oct 2017
Malgré des coûts encore élevés en comparaison à leurs homologues à moteur thermique, les bus électriques commencent progressivement à faire leur apparition dans les agglomérations françaises. A Amiens dans les Hauts-de-France par exemple, la métropole a annoncé, lundi 23 octobre…
lun 30 Jan 2017
Confronté à une instabilité électrique récurrente qui impose des délestages quotidiens, l'Irak consolide progressivement son approvisionnement énergétique. Le gouvernement a signé en ce sens, le 26 janvier dernier, un contrat d'un milliard de dollars avec le groupe américain GE pour la construction de…
lun 28 Oct 2013
Comme chaque année depuis bientôt 40 ans, le dernier dimanche du mois d'octobre est synonyme de passage à l'heure d'hiver. C'est à la suite de la nuit du samedi 26 au dimanche 27 octobre que les français ont dû retarder…
mar 3 Mai 2016
Saft, leader mondial de la conception et de la fabrication de batteries haute technologie pour l'industrie, a signé, selon un communiqué publié le lundi 25 avril dernier, un contrat avec le groupe énergétique finlandais Fortum. Ce nouveau partenariat concernera la…

COMMENTAIRES

  • Gadget pour particuliers ultra connectés… il devrait séduire certains aficionados même si pour l’instant, il ne permet pas d’éteindre lui-même les appareils. Il n’y a aucun doute que l’entreprise saura s’adapter aux changements de comportement en lien avec la transition énergétique.

    Répondre
  • C’est le genre d’objet connecté bien dans l’air du temps, à part de surveiller sa consommation électrique son utilité reste bien faible, les particuliers préfèreront un gestionnaire plus évoluée qui surveillera et gèrera pour eux, ceci automatiquement par exemple les délestages des divers appareils. En fin ce n’est que mon avis.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *