Energie éolienne : Bruxelles valide la fusion entre Siemens et Gamesa - L'EnerGeek Energie éolienne : Bruxelles valide la fusion entre Siemens et Gamesa - L'EnerGeek

Energie éolienne : Bruxelles valide la fusion entre Siemens et Gamesa

Décidé au mois de juin 2016, le rachat effectif du fabricant d’éoliennes espagnol Gamesa par l’allemand Siemens devrait être finalisé très prochainement. La Commission européenne a officiellement autorisé cette opération dans un communiqué publié lundi 13 mars dernier, considérant qu’elle ne soulevait aucun problème de concurrence.

Le marché européen de l’énergie éolienne reste suffisamment concurrentiel selon Bruxelles, et cela malgré le rapprochement opéré entre deux acteurs majeurs du secteur. L’exécutif européen a en effet considéré que l’union des groupes Siemens et Gamesa ne posait pas de problèmes de concurrence, « étant donné qu’il resterait plusieurs concurrents crédibles sur le marché« , a-t-il indiqué dans un communiqué.

Lire aussi : En Europe, l’éolien est désormais plus fort que le charbon

Aucune condition préalable ne s’oppose plus à cette opération qui devrait donc être finalisée dans les prochaines semaines. Siemens et Gamesa ont indiqué souhaiter, à la suite du communiqué de la Commission européenne, que la fusion prenne effet au début du mois d’avril, après l’inscription de la société conjointe au registre du commerce.

Lire aussi : Éolien en mer : Areva finalise la cession d’Adwen à Gamesa

Rappelons que le seul obstacle à cette fusion, une clause de non-concurrence existant entre le Français Areva et l’Espagnol Gamesa dans le cadre de leur co-entreprise Adwen, avait été levé le 15 septembre dernier par la cession des parts d’Areva à Gamesa. Suite à l’annonce des nouvelles ambitions de fusion de Gamesa avec Siemens, le groupe français avait en effet décidé de revendre la totalité de ses parts (50%) à Gamesa pour la somme de 60 millions d’euros et de renoncer ainsi à ses velléités de développement dans la filière éolienne, pour se recentrer sur ses activités liées au combustible nucléaire.

Crédits photo : Gamesa

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 8 Fév 2013
GDF Suez a annoncé qu’il allait construire le plus grand parc éolien d’Afrique, en coopération avec l’énergéticien marocain Nareva Holding. Située au sud du Maroc, à Tarfaya, cette ferme géante aura une puissance de 300 MW. Le parc de Tarfaya…
jeu 28 Jan 2016
Avec le lancement du projet R&D Airmes, l’objectif est de permettre à des drones de surveiller les réseaux de grandes entreprises comme la SNCF ou EDF. Si les travaux de l’entreprise toulousaine Eurogiciel se concrétisent, la surveillance de plusieurs infrastructures…
mer 19 Août 2015
Le fabricant français d’éoliennes de moyenne puissance Vergnet a annoncé la signature d'un accord exclusif avec le groupe chinois Sinovel, troisième fabricant d'éoliennes au monde. Conclu fin juillet, l’accord prévoit la délocalisation d’une partie de la production du géant chinois…
mar 11 Juin 2013
Le groupe français GDF Suez et ses partenaires, Investec et Kagiso Tiso Holdings, ont finalisé le financement du projet de parc éolien West Coast One, situé à 130 km du Cap (Afrique du Sud), et d’une capacité de production de…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *