Climat : les émissions de GES françaises en baisse de 16% depuis 1990 - L'EnerGeek Climat : les émissions de GES françaises en baisse de 16% depuis 1990 - L'EnerGeek

Climat : les émissions de GES françaises en baisse de 16% depuis 1990

Si l’objectif de la France de réduire de 40% ses émissions de gaz à effet de serre entre 1990 et 2030 semble encore loin, la tendance à la baisse se poursuit malgré tout depuis le début des années 1990, et se serait même accélérée depuis le milieu des années 2000. Selon un rapport publié jeudi 16 février par le ministère de l’Environnement et de l’Energie, ces émissions auraient déjà diminué de 16,2% entre 1990 et 2014.

La France a enregistré entre 1990 et 2014 une baisse de plus de 16% de ses émissions de gaz à effet de serre (contre 24% en moyenne pour l’Union européenne), et rempli ainsi une petite moitié de ses objectifs fixés par la loi de transition énergétique. Le gouvernement espère en effet atteindre moins 40% dès 2030 et diviser par 4 ses émissions globales d’ici 2050, toujours par rapport au niveau de 1990.

Lire aussi : Baisse des émissions de gaz à effet de serre : où en sommes-nous ?

Au cours de cette période, les émissions de l’industrie manufacturière et de l’énergie ont fortement baissé en France (respectivement -42% et -44%), mais celles des transports a augmenté (+11%) tout comme celles des déchets (+12%). Les transports dominaient toujours le classement des secteurs les plus émetteurs en 2014 avec 29% des émissions, contre 20% pour l’agriculture (élevage et utilisation d’engrais), 18,5% chacun pour l’habitat résidentiel et les bureaux et l’industrie manufacturière, 9,5% pour l’industrie de l’énergie et 4% pour le traitement des déchets. Le rapport du ministère indique toutefois que « depuis le milieu des années 2000, la tendance des émissions de gaz à effet de serre est à la baisse pour l’ensemble des secteurs« .

Lire aussi : Climat : l’UE devra fermer ses centrales au charbon d’ici 2030 pour respecter ses engagements

Concernant les émissions elles-mêmes, elles étaient composées en 2014 à 73,2% de CO2, devant le méthane (12,9%) et le protoxyde d’azote (9,3%). Enfin, l’empreinte carbone par habitant est évaluée à 8,3 tonnes par personne en 2015, contre 9,1 tonnes en 2010 et de 9,7 en 2005 lorsqu’il a atteint son plus haut niveau.

Crédits photo : Mohri UN CECAR

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
dim 30 Oct 2016
La mise en service commerciale du terminal méthanier de Dunkerque a été retardée de quelques semaines. Après avoir reçu une première livraison de gaz naturel liquéfié en juillet, l’installation sera finalement opérationnelle au mois de décembre. Toutefois, le directeur du…
ven 3 Juin 2016
Pour répondre à la demande de la Commission de Régulation de l’Energie (CRE), ERDF vient, afin de se démarquer de sa société-mère EDF, d’officialiser son changement de nom. Enedis, chargée du réseau de distribution de l'électricité en France, a présenté sa nouvelle…
mar 4 Nov 2014
La République populaire du Bangladesh, située entre l'Inde et la Birmanie, a subi samedi 1er novembre une panne généralisée d'électricité. L'ensemble du pays, du palais présidentiel aux zones les plus reculées, s'est en effet retrouvé privé d'électricité à partir de la mi-journée…
jeu 25 Juil 2013
Les températures élevées que connaît la France depuis quelques jours entraînent une hausse de près de 2.000 MW de la consommation d’électricité, selon le gestionnaire du réseau électrique, RTE (Réseau de transport d’électricité). La chaleur a donc un impact direct…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *