Climat : les émissions de GES françaises en baisse de 16% depuis 1990 - L'EnerGeek

Climat : les émissions de GES françaises en baisse de 16% depuis 1990

Si l’objectif de la France de réduire de 40% ses émissions de gaz à effet de serre entre 1990 et 2030 semble encore loin, la tendance à la baisse se poursuit malgré tout depuis le début des années 1990, et se serait même accélérée depuis le milieu des années 2000. Selon un rapport publié jeudi 16 février par le ministère de l’Environnement et de l’Energie, ces émissions auraient déjà diminué de 16,2% entre 1990 et 2014.

La France a enregistré entre 1990 et 2014 une baisse de plus de 16% de ses émissions de gaz à effet de serre (contre 24% en moyenne pour l’Union européenne), et rempli ainsi une petite moitié de ses objectifs fixés par la loi de transition énergétique. Le gouvernement espère en effet atteindre moins 40% dès 2030 et diviser par 4 ses émissions globales d’ici 2050, toujours par rapport au niveau de 1990.

Lire aussi : Baisse des émissions de gaz à effet de serre : où en sommes-nous ?

Au cours de cette période, les émissions de l’industrie manufacturière et de l’énergie ont fortement baissé en France (respectivement -42% et -44%), mais celles des transports a augmenté (+11%) tout comme celles des déchets (+12%). Les transports dominaient toujours le classement des secteurs les plus émetteurs en 2014 avec 29% des émissions, contre 20% pour l’agriculture (élevage et utilisation d’engrais), 18,5% chacun pour l’habitat résidentiel et les bureaux et l’industrie manufacturière, 9,5% pour l’industrie de l’énergie et 4% pour le traitement des déchets. Le rapport du ministère indique toutefois que “depuis le milieu des années 2000, la tendance des émissions de gaz à effet de serre est à la baisse pour l’ensemble des secteurs“.

Lire aussi : Climat : l’UE devra fermer ses centrales au charbon d’ici 2030 pour respecter ses engagements

Concernant les émissions elles-mêmes, elles étaient composées en 2014 à 73,2% de CO2, devant le méthane (12,9%) et le protoxyde d’azote (9,3%). Enfin, l’empreinte carbone par habitant est évaluée à 8,3 tonnes par personne en 2015, contre 9,1 tonnes en 2010 et de 9,7 en 2005 lorsqu’il a atteint son plus haut niveau.

Crédits photo : Mohri UN CECAR

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 31 Août 2016
Malgré la progression des énergies renouvelables, le nombre de centrales thermiques en activité et en projet à l'heure actuelle reste très important à l'échelle internationale et impose la mise en œuvre de technologies de purification des fumées. Les techniques de…
lun 14 Mai 2018
Déjà propriétaire de 360 MW de capacités de production renouvelables à travers le pays, le groupe EDF poursuit ses investissements au Chili. Le Français a annoncé jeudi 10 mai 2018 avoir finalisé l’acquisition en partenariat avec l’énergéticien Chilien AME, de…
jeu 22 Août 2019
L’industrie pétrolière connaît des ratés. En effet, récemment, les fournisseurs de pétrole BP et Glencore se sont approvisionnés en pétrole contaminé. Les deux entreprises ont acheté du pétrole contaminé en provenance de Russie et se retrouvent maintenant dans l’impasse. Ces…
jeu 24 Avr 2014
Le palmarès des pris EDF Pulse 2014 a finalement été révélé cette semaine après plusieurs mois de votes et de délibérations. Dans le cadre de cette première édition, le groupe énergétique français qui souhaite mettre en avant l’impact sur la…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.