Engie va construire une nouvelle centrale CCG en Arabie saoudite Engie va construire une nouvelle centrale CCG en Arabie saoudite

Engie va construire une nouvelle centrale CCG en Arabie saoudite

engie

Le groupe énergétique français a annoncé le 29 janvier dernier avoir remporté le contrat et finalisé le financement d’un projet de construction d’une nouvelle centrale à cycle combiné gaz dans la ville de Jubail en Arabie-Saoudite. Cette installation, d’un budget global de 1,2 milliard de dollars, produira à la fois de l’électricité et de l’eau dessalée, et deviendra rapidement, selon Engie, « la centrale de cogénération la plus efficace du pays ».

Située dans l’Est de l’Arabie Saoudite, à 50 kilomètres au nord-ouest de la ville industrielle de Jubail, la nouvelle centrale de production indépendante d’électricité de Fadhili affichera une capacité de 1507 MW et produira à compter de 2019, l’équivalent de la consommation d’électricité de 1,4 million de personnes. « Elle générera également 1447 tonnes de vapeur par heure et près de 769 tonnes d’eau par heure », explique Engie dans un communiqué.

Lire aussi : Rosatom veut construire 16 centrales nucléaires en Arabie saoudite

Selon l’accord signé la semaine dernière, l’électricité produite sera vendue à la SEC (Saudi Electricity Company), tandis que Saudi Aramco achètera la vapeur et l’eau, conformément aux contrats d’achat conclus pour une période de 20 ans. Engie détiendra 40% de la société de projet, SEC 30% et SAPHCO (Saudi Aramco Power Holding Company) 30%.

Lire aussi : L’Arabie Saoudite annonce à son tour un plan de développement des énergies renouvelables

La technologie utilisée garantira également le respect des exigences les plus strictes en matière d’émissions de gaz à effet de serre, rappelle le groupe français. « Le projet de Fadhili s’inscrit parfaitement dans notre stratégie qui vise à concentrer nos développements sur les activités bas carbone, que ce soit à travers les énergies renouvelables ou le gaz », a déclaré Isabelle Kocher, directrice générale d’Engie. L’énergéticien est actuellement le leader de la production indépendante d’électricité et d’eau dessalée dans les pays du Golfe, avec près de 30 GW capacités brutes installées pour la production d’électricité et environ 4,5 millions de m3 d’eau dessalée par jour.

Crédits photo : Total

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 15 Fév 2017
Si les émissions de CO2 du secteur aérien n'entrent pas dans l'accord de Paris (COP21), les compagnies aériennes doivent cependant faire leur part du chemin pour contenir les gaz à effet de serre. Les biocarburants alternatifs durables ont dans ce…
L’objectif du Pakistan est de mettre fin aux coupures de courant à répétition qui frappent le pays et de réduire le déficit énergétique, qui est de plus de 4000 mégawatts. Pour cela, le gouvernement a opté pour différentes solutions. Tout d’abord, une…
lun 4 Août 2014
Selon Hervé Mignon, directeur de Réseau de transport d’électricité (RTE), « nous sommes cette année en face d'une inflexion profonde, qui correspond aussi à un changement structurel du parc de production français ». Cette dynamique nouvelle confirme la montée en puissance…
mar 4 Oct 2016
Selon la dernière étude publiée par l'Organisation non gouvernementale CoalSwarm, les projets de centrales à charbon n'ont en effet plus le vent en poupe. Mieux, les chiffres du rapport "A shrinking coal pipeline" semblent même indiquer un net recul de…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *