L'énergie photovoltaïque est-elle réellement renouvelable ? - L'EnerGeek L'énergie photovoltaïque est-elle réellement renouvelable ? - L'EnerGeek

L’énergie photovoltaïque est-elle réellement renouvelable ?

Terres_raresSouvent présentée comme la solution miracle, l’énergie photovoltaïque séduit de très nombreux pays africains, à l’instar du Burkina Faso. Pourtant, le bloggeur canadien Philippe Gauthier, du mensuel culturel « Voir », rappelle que cette technologie nécessite des métaux rares qui « limiteront sérieusement le déploiement à venir de l’énergie solaire ».

Le 1er août, le Burkina Faso démarrait la construction d’une centrale solaire à Zina. Comme de nombreux pays du continent, il compte sur la technologie photovoltaïque pour diversifier son mix énergétique et répondre aux besoins en électricité de sa population. Certains Etats, comme la France et les Etats-Unis, financent d’ailleurs directement des projets renouvelables en Afrique ; ils espèrent ainsi respecter l’accord de la COP21 qui réaffirme « la nécessité de promouvoir l’accès universel à l’énergie durable dans les pays en développement, en particulier en Afrique, en renforçant le déploiement d’énergies renouvelables ».

Lire aussi : Le solaire en Afrique, une opportunité pour la technologie française

Seulement, Philippe Gauthier, dans son billet de blog intitulé « L’énergie solaire plombée par les terres rares », lance un pavé dans la marre. Selon lui, l’énergie solaire ne devrait pas être considérée comme une énergie renouvelable puisque les matériaux utilisés dans la fabrication des panneaux photovoltaïques comportent tous des métaux dont les quantités disponibles sont limitées.

En reprenant les travaux de l’Université suédoise d’Uppsala, il explique que les trois générations de panneaux photovoltaïques sont concernées par ce problème. La première génération, qui représente 90 % du marché actuellement, utilise des connecteurs en argent, « un métal dont les réserves sont extrêmement basses ». La seconde génération (CdTE ou CIGD) absorbe une forte quantité de terres rares (tellure et indium). Enfin, la troisième génération, encore au stade pré-commercial, nécessite du titane et surtout du ruthénium, dont la quantité sur Terre est également limitée.

De quoi freiner les ardeurs de ceux qui croient en l’énergie solaire ? Pour Philippe Gauthier, le photovoltaïque n’est en tout cas pas la solution miracle. « Loin d’être inépuisable, cette source d’énergie est liée aux réserves très limitées de terres rares dont nous disposons ».

Lire aussi : Investir massivement dans les EnR servirait la croissance française selon l’Ademe

Crédit photo : @Géo

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 6 Jan 2016
Si la Russie fait toujours partie aujourd'hui des plus gros consommateurs de combustibles fossiles à l'échelle mondiale, son potentiel énergétique renouvelable considérable pourrait lui permettre d'atteindre un mix énergétique 100% vert dans les prochaines décennies. C'est du moins l'avis d'un groupe…
jeu 23 Jan 2014
Les appels d'offres lancés par le gouvernement français dans le secteur de l'éolien en mer ont une double vocation. Une vocation énergétique, en raison du virage écologique dans lequel est engagé la France : il s'agit de développer les énergies…
lun 8 Déc 2014
Vieillissante et montrant des signes de faiblesses, la conduite forcée qui alimente la centrale hydroélectrique de Passy en Haute-Savoie doit être entièrement remplacée. Une chantier d'envergure puisque ce remplacement constitue l’occasion d’enterrer la conduite, par le biais de travaux qui ont…
ven 21 Nov 2014
Le gestionnaire du réseau haute tension français, la société RTE, a publié lundi 17 novembre son aperçu mensuel sur l'énergie électrique, un dossier qui s'intéresse à la production et à la consommation d'électricité française pour le mois d'octobre 2014. Ce…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *