L'énergie photovoltaïque est-elle réellement renouvelable ? - L'EnerGeek

L’énergie photovoltaïque est-elle réellement renouvelable ?

Terres_raresSouvent présentée comme la solution miracle, l’énergie photovoltaïque séduit de très nombreux pays africains, à l’instar du Burkina Faso. Pourtant, le bloggeur canadien Philippe Gauthier, du mensuel culturel « Voir », rappelle que cette technologie nécessite des métaux rares qui « limiteront sérieusement le déploiement à venir de l’énergie solaire ».

Le 1er août, le Burkina Faso démarrait la construction d’une centrale solaire à Zina. Comme de nombreux pays du continent, il compte sur la technologie photovoltaïque pour diversifier son mix énergétique et répondre aux besoins en électricité de sa population. Certains Etats, comme la France et les Etats-Unis, financent d’ailleurs directement des projets renouvelables en Afrique ; ils espèrent ainsi respecter l’accord de la COP21 qui réaffirme « la nécessité de promouvoir l’accès universel à l’énergie durable dans les pays en développement, en particulier en Afrique, en renforçant le déploiement d’énergies renouvelables ».

Lire aussi : Le solaire en Afrique, une opportunité pour la technologie française

Seulement, Philippe Gauthier, dans son billet de blog intitulé « L’énergie solaire plombée par les terres rares », lance un pavé dans la marre. Selon lui, l’énergie solaire ne devrait pas être considérée comme une énergie renouvelable puisque les matériaux utilisés dans la fabrication des panneaux photovoltaïques comportent tous des métaux dont les quantités disponibles sont limitées.

En reprenant les travaux de l’Université suédoise d’Uppsala, il explique que les trois générations de panneaux photovoltaïques sont concernées par ce problème. La première génération, qui représente 90 % du marché actuellement, utilise des connecteurs en argent, « un métal dont les réserves sont extrêmement basses ». La seconde génération (CdTE ou CIGD) absorbe une forte quantité de terres rares (tellure et indium). Enfin, la troisième génération, encore au stade pré-commercial, nécessite du titane et surtout du ruthénium, dont la quantité sur Terre est également limitée.

De quoi freiner les ardeurs de ceux qui croient en l’énergie solaire ? Pour Philippe Gauthier, le photovoltaïque n’est en tout cas pas la solution miracle. « Loin d’être inépuisable, cette source d’énergie est liée aux réserves très limitées de terres rares dont nous disposons ».

Lire aussi : Investir massivement dans les EnR servirait la croissance française selon l’Ademe

Crédit photo : @Géo

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 18 Nov 2013
Comme annoncé depuis quelques mois, Berlin va progressivement réduire ses aides aux énergies renouvelables, pour faire face à l’explosion du coût de la transition énergétique et à la sortie du nucléaire qui se répercutent fortement sur les factures des consommateurs…
dim 22 Mai 2016
Le groupe espagnol Gamesa, second fabricant d'éoliennes à l'échelle européenne, a inauguré mardi 10 mai dernier le lancement d'un prototype d'unité de production d'électricité hors réseau. Savant mélange d'énergies éolienne, solaire et thermique, ce dispositif devrait permettre d'alimenter en électricité verte…
mer 24 Juil 2013
Confrontées à une dette dépassant les 26 milliards d’euros rien que pour assurer le fonctionnement du système électrique, les autorités publiques espagnoles tentent de limiter les interventions dans ce domaine. Face à une situation économique dégradée depuis plusieurs années, et…
mer 28 Jan 2015
Selon le rapport « The Future of Electricity » du Forum économique mondial, les énergies renouvelables ne sont pas judicieusement déployées en Europe. Des panneaux photovoltaïques et des éoliennes ont été excessivement implantés dans des endroits qui ne leur sont pas les mieux adaptés. Pour…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *