France : le cap des 100 000 bornes de recharge franchi - L'EnerGeek

France : le cap des 100 000 bornes de recharge franchi

france cap 100 000 bornes recharge franchi - L'Energeek

Le gouvernement français s’était donné, fin 2020, l’ambitieux objectif d’atteindre 100 000 bornes de recharge pour véhicules électriques fin 2022. Il aura finalement fallu quatre mois de plus, mais le cap a été franchi, ce 5 mai 2023. La mobilité électrique continue de gagner du terrain en France, et pèse désormais près de 15 % du marché automobile dans le neuf.

Avec quatre mois de retard, la France tient son objectif des 100 000 bornes de recharge

Le volontarisme du gouvernement semble avoir, sur ce dossier, porté ses fruits. Déterminé à favoriser la transition vers la mobilité électrique, la plus mature (de loin) pour remplacer les véhicules thermiques que l’Union européenne va bannir dès 2035, l’exécutif avait fixé, à la fin de l’automne 2020, l’objectif d’atteindre 100 000 bornes de recharge sur le territoire fin 2022.

A l’époque, certains optimistes, dont l’ancien ministre délégué aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, avaient même affirmé que cet objectif pourrait être tenu dès fin 2021. Au final, il aura fallu attendre un peu plus de quatre mois supplémentaires pour enfin franchir ce cap : le chiffre symbolique a été atteint le 5 mai 2023, selon le décompte l’Association nationale pour le développement de la mobilité électrique (Avere), fédération des acteurs du secteur.

La France devient donc, en volume, le second pays de l’Union européenne le mieux équipé en bornes de recharge, derrière les Pays-Bas, mais devant l’Allemagne, qui devançait encore la France mi-2021. Surtout, la filière est optimiste pour tenir le rythme, et rester dans les clous de l’objectif présidentiel de 400 000 bornes en 2030, dans la fourchette des besoins estimés par Clément Molizon, directeur général de l’Avere, « entre 330.000 et 480.000 points de recharge » à cette date.

Près de 15 % d’électriques dans le marché automobile neuf de ce début 2023 en France

« En 2020, on installait 4 000 points de recharge par an (…) Depuis début 2023, on en installe 4 000 par mois », indique ainsi Clément Molizon. Il est également optimiste pour l’offre de recharge rapide, la durée de la charge restant (plutôt à tort) un des principaux défauts reproché aux véhicules électrique.

Le parc français compte environ 10 % de bornes rapides sur les 100 000 déployées. Et le rythme ne faiblit pas sur ce terrain-là : « D’ici cet été, neuf aires de service sur 10 – sur l’autoroute – seront équipées de recharges ultra-rapides », qui permettent de passer de 20% à 80% de batteries en 20 minutes, indique le directeur général de l’Avere.

La législation française encourage aussi au déploiement de bornes de recharge Ainsi, en 2025, tous les bâtiments non résidentiels avec plus de 20 places de parking (gares, aéroports, supermarchés…) devront proposer 5% de places équipées de points de recharge.

Du coté des ventes de véhicules, la bataille de l’électro-mobilité s’annonce également bien : sur la quatre premiers mois de 2023, la part des véhicules électriques a atteint 14,8 % du marché du neuf en France, contre 13 % sur l’année 2022.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 15 Nov 2023
Renault a annoncé « Legend », un modèle électrique compact prévu pour après 2025. À moins de 20 000 euros et avec une location mensuelle inférieure à 100 euros, cette voiture symbolise l'engagement de Renault pour une électrification accessible et…
ven 20 Oct 2023
Agnès Pannier-Runacher, ministre de la Transition énergétique, était "L'invitée politique" sur Sud Radio, interviewée par Jean-Jacques Bourdin sur Sud Radio, le 20 octobre 2023, dans “L’invité politique”. L'annonce de la réforme de la tarification énergétique européenne marque un tournant dans…
jeu 24 Fév 2022
Le marché de la voiture électrique est en plein boom. Les ventes mondiales en 2021 se sont portées à 5,6 M d’unités, dépassant de plus de 2 M le record de l’année précédente. La question du mode de recharge devient par conséquent…
mer 3 Jan 2024
Alors que l'hiver pointe le bout de son nez, une enquête révèle qu'un Français sur deux redoute un hiver rude. Mais peu ont prévu un budget pour y faire face.         Des chiffres alarmants En plein hiver,…

COMMENTAIRES

  • 100 000 ce n’est que symbolique. Sans nier l’importance du nombre en absolu, deux autres criteres sont tout aussi importants, la répartition et les puissances disponibles à la borne.
    Un million de bornes d’une puissance de 2 KW ne présentent aucun intéret, si ce n’est au domicile même des utilisateurs de VE. Sur les routes, autoroutes, parkings (notamment de supermarché ou de lieu de spectacles oo tout autre où on reste au moins 1/2 heure et plus, ce sont des 50 KW ou 100 KW qui sont nécessaire au minimum. Sur une borne de 100 KW en 1/2 heure de charge c’est 250 Km d’autonomie qui sont gagnés et en dehors de chez soi on n’a pas 8 heures de temps à consacrer à la charge, mais 1/2 heure à 3/4 d’heure une fois par semaine tout au long de l’année et pour les longs trajets 2 à 4 fois par an c’est 1/4 d’heure tous les 250 Km pour avaler un café, et une heure pour repartir avec une charge de 100% à l’heure du déjeuner.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.