Nouveau projet de gazoduc à hydrogène vers l’Allemagne, cette fois depuis le Danemark - L'EnerGeek

Nouveau projet de gazoduc à hydrogène vers l’Allemagne, cette fois depuis le Danemark

nouveau projet gazoduc hydrogene vers allemagne cette fois depuis danemark - L'Energeek

Le Danemark et l’Allemagne ont officiellement annoncé un accord pour construire, d’ici 2028, un gazoduc pour transporter de l’hydrogène vert, produit grâce à l’électricité renouvelable danoise, vers l’Allemagne, pour décarboner ses transports et son industrie. Cette déclaration fait suite à une annonce similaire de gazoduc à hydrogène entre la Norvège et l’Allemagne, faite début janvier 2023.

Un gazoduc dédié à l’hydrogène vert devrait relier Danemark et Allemagne d’ici 2028

Du gaz fossile à l’hydrogène « vert » ? L’Allemagne, toujours fortement dépendante du gaz fossile et toujours fragilisée par la rupture avec le gaz russe bon marché, semble vouloir se tourner vers l’hydrogène « vert », produit avec de l’électricité renouvelable (mais surtout pas nucléaire…) pour décarboner son industrie, ses transports, voire sa production électrique.

Ce 24 mars 2023, le Danemark et l’Allemagne ont ainsi officialisé un accord pour construire, à horizon 2028, un gazoduc destiné à transporter de l’hydrogène vert, produit avec de l’électricité éolienne ou solaire danoise, vers le voisin allemand.

« Bientôt, nous serons plus qu’autosuffisants en électricité verte, et celle-ci doit être utilisée pour produire des carburants verts destinés à l’exportation », a indiqué dans un communiqué le ministre danois du Climat et de l’Energie, Lars Aagaard.

« Avec la bonne infrastructure, l’hydrogène vert du Danemark peut remplacer le gaz fossile et l’hydrogène (de source fossile, ndr) dans l’industrie lourde allemande et réduire les émissions de CO2 nocives au climat », complète-t-il.

De Scandinavie vers l’Allemagne, les projets « hydrogène » se multiplient

Début janvier 2023, le géant de l’électricité allemand RWE et la major énergétique norvégienne Equinor avaient annoncé leur intention de construire un gigantesque gazoduc entre l’Allemagne et la Norvège, destiné à transporter de l’hydrogène produit par le pays scandinave.

Cet hydrogène serait d’abord « bleu », c’est à dire produit par vaporeformage du gaz naturel avec capture et séquestration dans les fonds marins du CO2 produit. Dans un second temps, l’hydrogène deviendrait « vert », produit par de l’électricité renouvelable, issue d’éoliennes en mer au large des côtes de la Norvège et de l’Allemagne.

« Grâce à cette collaboration, nous renforcerons la sécurité énergétique à long terme du premier pays industriel d’Europe tout en offrant une voie viable vers une transition énergétique nécessaire pour les industries difficiles à réduire. Cette collaboration a le potentiel de faire de la Norvège un fournisseur clé d’hydrogène pour l’Allemagne et l’Europe », s’était félicité Anders Opedal, PDG et président d’Equinor.

Plus globalement, la Scandinavie et son électricité bas carbone attirent les investisseurs dans les projets hydrogène. Fin février 2023, le fonds français Hy24 dédié aux investissements dans l’hydrogène décarboné et son partenaire danois Everfuel avaient ainsi annoncé un investissement total de 200 millions d’euros dans le cadre d’une coentreprise pour financer des infrastructures au Danemark, en Norvège, en Suède et en Finlande.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
Le Premier ministre, Gabriel Attal, a dévoilé les premiers chiffres du Centre interprofessionnel technique d'études de la pollution atmosphérique (Citepa) concernant la baisse de CO2 de la France en 2023 lors d'un meeting en Mayenne le mercredi 22 mai 2024.…
ven 1 Déc 2023
L'État français propose une aide substantielle pour l'achat de thermostats et radiateurs connectés. Cette initiative, en vigueur du 1er décembre 2023 au 31 décembre 2024, vise à encourager les ménages à réduire leur consommation d'énergie.         Énergie…
ven 10 Mai 2024
L'Italie prend un virage radical en matière d'énergie renouvelable. En interdisant l'installation de panneaux solaires au sol dans les espaces agricoles, le gouvernement italien soulève un débat crucial entre protection des terres cultivables et ambitions écologiques. Italie : une interdiction…
ven 14 Juin 2024
Les bouleversements politiques en cours pourraient avoir des conséquences sur certaines énergies. En cas d’arrivée au pouvoir du Rassemblement national, l’avenir est sombre pour l’éolien et le solaire. Le parti d’extrême droite reste opposé à ces derniers. Des énergies en…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.