Carburants : les remises de prix prolongées jusqu’au 15 novembre - L'EnerGeek

Carburants : les remises de prix prolongées jusqu’au 15 novembre

total

L’épisode tragi-comique des stations-service à sec pendant le plus clair du mois d’octobre a masqué le problème des prix stratosphériques du super comme du diesel, avant l’entrée en vigueur de la remise gouvernementale de 30 centimes, et commerciale de TotalEnergies, de 20 centimes.

 

On a ainsi pu entendre des automobilistes dire aux journalistes qui les interviewaient qu’ils étaient prêts à acheter du carburant à n’importe quel prix, même, 5 euros le litre. Ce n’est bien évidemment pas le reflet de la réalité. Que des automobilistes pris au piège d’une pénurie savamment orchestrée par des syndicats aient consenti à payer leur litre de carburant 2,20, voire, 2,50, et parfois même près de 3 euros le litre est une chose.

Les prix des carburants à leur plus haut historique demain ?

Que ce prix puisse devenir la norme demain, et être accepté par les automobilistes sans broncher en est une autre. Or, pour l’instant, les prix des carburants à la pompe sont déjà très élevés. Difficile par exemple en région parisienne de trouver du diesel à moins de 2 euros le litre. Les stations les moins chères, rares, le proposent autour de 1,90, 1,95 €. A l’inverse, l’essence sans plomb (SP 95-E10) se trouve plus facilement à 1,65 € le litre, et même, 1,55 € chez TotalEnergies, toujours en région parisienne.

 

Mais que l’on ne s’y trompe pas. Un litre de diesel proposé à 1,90 € est donc remisé de 30 centimes, grâce à la remise gouvernementale qui est prolongée jusqu’au 15 novembre. Et de 20 centimes supplémentaires chez TotalEnergies. Son prix normal est donc de 2,40 € le litre ! Et quand son prix de vente, dans un autre réseau, est déja de 2,20 €, cela signifie qu’il sera vendu 2,50 € le litre quand les remises seront supprimées

Le diesel définitivement plus cher que le super sans plomb

Pour le SP 95-E-10, c’est la même chose. Vendu 1,55 € le litre chez TotalEnergies, son prix devrait donc faire un bond colossal quand toutes les remises disparaîtront.

Rappelons donc que le nouveau calendrier des remises sur le carburant fait passer la remise gouvernementale à 10 centimes. À partir du 15 novembre. Soit 20 centimes d’augmentation. Chez TotalEnergies, la remise de 20 centimes passera à 10 centimes le 15 novembre également.

 

Ainsi, à partir du 15 novembre, le prix des carburants augmentera mécaniquement de 20 centimes partout en France. Et de 30 centimes, dans les stations TotalEnergies. Stations qui consentiront cependant toujours une remise de 10 centimes. Il y a fort à parier qu’à la mi-novembre, les stations service de supermarchés redeviendront les plus compétitives.

Rédigé par : Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud
mar 24 Nov 2015
Aux Emirats arabes unis (EAU), la transition énergétique prend la forme d’investissements massifs dans les énergies bas carbone. Alors que les ressources pétrolières de l'Etat fédéral seront épuisées dans une cinquantaine d’années, la rente pétrolière est désormais orientée vers les…
jeu 23 Oct 2014
Si les batteries lithium-ion constituent à ce jour la technologie de stockage de l'électricité la plus fiable pour alimenter les appareils électroniques modernes, elles sont également très difficiles à éliminer ou à recycler. Un problème sur lequel se sont penchés…
mar 2 Déc 2014
Le barrage du Petit Saut, situé entre les communes guyanaises de Sinnamary et Saint-Élie, fête cette année ses 20 ans d'existence. De type béton compacté au rouleau (BCR), cet édifice mesure quelques 47 mètres de hauteur, 740 mètres de long…
ven 10 Oct 2014
La société Voies Navigables de France (VNF) devrait expérimenter en cours de l'année 2015 un nouveau service d'information fluviale en temps réel des usagers du Rhin baptisé "SIF Rhin Supérieur". Les bateliers naviguant sur la partie française du Rhin supérieur…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.