Etats-Unis : la Cour Suprême interdit la limitation d’émissions de GES au niveau fédéral - L'EnerGeek

Etats-Unis : la Cour Suprême interdit la limitation d’émissions de GES au niveau fédéral

cour supreme retirer epa autorite fixer niveau emissions ges - L'Energeek

Coup d’arrêt en vue pour la politique climatique de Joe Biden. La Cour Suprême des Etats-Unis a décidé, ce 30 juin 2022, de révoquer l’autorité accordée à l’Agence pour la protection de l’environnement (EPA), une agence fédérale, pour fixer les émissions de CO2 maximales par secteur d’activité. Ce qui laisse les mains libres aux Etats miniers, pétroliers ou charbonniers pour émettre tous les gaz à effet de serre qu’ils le souhaitent…

La Cour Suprême retire à l’EPA l’autorité de fixer le niveau d’émissions de GES

La Cour Suprême des Etats-Unis, plus haute autorité judiciaire du pays, vient de porter un rude coup à la volonté du président Joe Biden de produire une majorité de son électricité avec des sources décarbonées en 2035 et d’atteindre la neutralité carbone en 2050.

Ce 30 juin 2022, les neuf juges ont en effet annulé un avis de la Cour Suprême de 2007, qui avait décidé, à une courte majorité, que l’Agence pour la protection de l’environnement (EPA) était compétente pour réguler les émissions de gaz responsables du réchauffement climatique, au même titre qu’elle est chargée par une loi des années 1960 de limiter la pollution de l’air.

Mais, depuis, l’ex-président Donald Trump a nommé trois juges conservateurs à la Cour Suprême, faisant basculer son équilibre en leur faveur (six conservateurs, trois progressistes). La décision prise ce 30 juin interdit, dans les faits, la mise en place d’une limitation des émissions de CO2 au niveau fédéral : elle porte spécifiquement sur le charbon (qui produit 20 % de l’électricité états-unienne), mais s’étend aux autres modes de production électrique carboné, et, plus globalement, à toute activité industrielle.

Les Etats pétroliers ou miniers pourront n’imposer aucune restriction d’émissions

Cela signifie que les Etats fortement émetteurs de gaz à effet de serre, notamment les Etats miniers, pétroliers ou charbonniers, pourront édicter leur propre réglementation en la matière, et n’imposer aucune restriction d’émission à leur industrie.

« Le plafonnement des émissions de dioxyde de carbone à un niveau qui forcera la sortie du charbon au niveau national, pour la production d’électricité, peut être une solution sensée à la crise actuelle. Mais il n’est pas plausible que le Congrès ait donné à l’EPA le pouvoir d’adopter de telles réglementations de sa propre initiative », a justifié le juge en chef John Roberts, dans sa décision.

La décision a été, logiquement, fortement critiqué par les progressistes : « aujourd’hui, la Cour dépouille l’Agence de protection de l’environnement du pouvoir que le Congrès lui a donné pour répondre au défi environnemental le plus pressant de notre temps », a précisé Elena Kagan, l’une des trois juges à s’être opposée à la décision de la Cour suprême.

Un porte-parole de la Maison-Blanche a dénoncé une « nouvelle décision dévastatrice de la Cour qui vise à ramener notre pays en arrière ». Il a précisé que Joe Biden « n’hésitera pas à utiliser les pouvoirs que lui confère la loi pour protéger la santé publique et s’attaquer à la crise du changement climatique ».

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
sam 31 Août 2019
La domotique est un terme encore assez obscur pour beaucoup de Français. La transition énergétique aidant, sa définition devrait devenir plus familière à une vaste majorité de concitoyens désireux de s’investir dans la protection concrète de la planète. Le Larousse…
jeu 18 Mai 2017
Vous habitez dans une zone coupée du monde ou non interconnectée au réseau électrique national et vous souhaiteriez éviter le recours systématique à votre groupe électrogène énergivore et polluant ? La start-up française Powidian propose désormais une solution clé en…
lun 3 Juil 2017
Comptant environ 500 installations de méthanisation en activité fin 2016, la France affiche toujours un retard conséquent sur ses voisins européens en la matière, mais espère bien dynamiser une filière énergétique prometteuse. Le gouvernement s’est fixé comme objectifs d’atteindre 1.000…
jeu 8 Jan 2015
Selon l'agence de presse Xinhua, le groupe chinois Lu'an vient de terminer la construction de la plus grande installation mondiale de captage de méthane du secteur minier. Située dans la province de Shanxi, dans le Nord de la Chine, cette…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.