Energie houlomotrice : le groupe sud-coréen Ingine va créer une filiale à Brest - L'EnerGeek

Energie houlomotrice : le groupe sud-coréen Ingine va créer une filiale à Brest

energie houlomotrice groupe sud-coreen ingine filiale brest - L'Energeek

Ce 19 novembre 2021, le groupe sud-coréen Ingine, spécialisé dans le développement de l’énergie houlomotrice, a annoncé qu’il allait installer son siège européen à Brest, dans le polder dédié aux énergies marines renouvelables que la cité portuaire est en train de construire.

Brest achève la construction d’un polder dédié aux énergies marines renouvelables

Le pari de faire de Brest le centre névralgique des énergies marines renouvelables (EMR) en France est en passe d’être gagné. En 2016, la ville a en effet décidé d’agrandir son port pour y créer un polder dédié aux EMR, afin d’attirer des industriels spécialisées dans ces technologies en pleine essor et à l’avenir prometteur.

Les EMR présentent en effet beaucoup moins de freins à leur déploiement que l’éolien terrestre ou le photovoltaïque, leur impact sur les activités humaines étant beaucoup plus réduit. Les travaux du polder, financés en grande partie par la région Bretagne, devraient être achevé d’ici quelques mois.

Brest fait valoir une excellente synergie de cet équipement avec le bassin d’essai de l’Ifremer à Sainte-Anne du Portzic, qui permet aux entreprises de venir « tester à petite échelle des concepts innovants d’énergies marines renouvelables », selon Benoît Augier, responsable du bassin.

Le polder a déjà attiré plusieurs industriels, en premier chef Navantia, qui s’y est implanté pour construire une partie des fondations des 62 éoliennes du parc éolien en mer en baie de Saint-Brieuc. Le 18 novembre 2021, la responsable du chantier pour la région Bretagne, Florence Thiriat, a fait visiter le site aux participants des rencontres internationales de l’éolien flottant de Saint-Malo. Selon elle, plusieurs flotteuristes se seraient déjà positionnés pour s’implanter à Brest.

Ingine, le spécialiste sud-coréen de l’houlomotrice, va installer sa filiale européenne à Brest

Mais le polder cherche à attirer toutes les EMR, pas uniquement celles liées à l’éolien. Le groupe sud-coréen Ingine est l’un des leaders mondiaux de l’énergie houlomotrice (qui utilise le mouvement des vagues pour produire de l’électricité) : ce 19 novembre 2021, il a annoncé qu’il allait installer sa filiale européenne à Brest, au sein de ce polder, pour ses activités commerciales et sa R&D.

Ingine a notamment développé INWaveTM, un convertisseur d’énergie des vagues proches du rivage. Cette option est simple et peu coûteuse à mettre en œuvre, puisque le transformateur relié au réseau électrique peut être installé à terre.

Le groupe devrait lancer prochainement la commercialisation d’INWaveTM. Son installation en France répond à sa volonté de s’imposer sur des marchés porteurs et dans des territoires au fort potentiel en énergie houlomotrice, comme le littoral atlantique français.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 19 Mai 2017
Le gestionnaire du réseau de distribution d'électricité (Enedis) a publié, jeudi 18 mai 2017, en collaboration avec RTE et le syndicat des énergies renouvelables, la nouvelle édition du panorama de la production d'électricité durable en France relative au premier trimestre…
mer 24 Sep 2014
Le groupe agro-industriel africain SIFCA et l'électricien français EDF ont annoncé lundi 22 septembre, la signature d'un protocole d'accord portant sur l'édification et l'exploitation d'une centrale électrique alimentée par de la biomasse en Côte d'Ivoire. Cette unité de production, d'une…
mer 14 Août 2013
SOL, le premier ordinateur portable solaire sous Linux va être présenté au public le 18 août par l’entreprise canadienne WeWi qui destine ce produit au continent africain. Cet ordinateur portable est équipé de panneaux photovoltaïques qui lui permettent de fonctionner…
mer 2 Jan 2019
La France est en retard sur ses objectifs de transition énergétique. Les énergies renouvelables progressent au sein du mix électrique, mais leur essor reste lent et soumis à des contraintes juridiques lourdes. Cela vaut particulièrement pour les éoliennes en mer…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.