BpiFrance veut aider les PME et ETI à décarbonner leurs activités - L'EnerGeek

BpiFrance veut aider les PME et ETI à décarbonner leurs activités

bpifrance aider pme eti decarbonner activites - L'Energeek.jpg

BpiFrance organisait ce mardi 6 avril 2021 un événement en ligne baptisé « Jour E », pour les PME et ETI qui souhaitent décarbonner leurs activités. La banque publique d’investissement en a profité pour présenter ses solutions de financement issues de son plan climat de 40 milliards lancé en septembre 2020.

Jour E, un événement en ligne de BpiFrance pour les PME et ETI qui veulent verdir leur business model

Pour réussir une rapide transition énergétique, le verdissement de l’activité économique en France ne doit pas se cantonner aux grandes entreprises, et toucher le dense réseau des PME (Petites et Moyennes Entreprises) et des ETI (Entreprises de Taille Intermédiaires) qui contribuent à l’essentiel du PIB français.

BpiFrance organisait justement, ce mardi 6 avril 2021, un événement baptisé « Jour E » – « E » pour environnement. Cette rencontre en ligne s’adressait à toutes les PME et ETI désireuses de décarbonner leurs activités. Elle s’articulait autour de témoignage d’entrepreneurs et d’ateliers pratiques sur des questions-clés, comme l’autoconsommation, le numérique durable ou le verdissement de la flotte de véhicules.

“De plus en plus d’entrepreneurs ont conscience de l’enjeu climatique, mais il y a parfois cette difficulté à sauter le pas. C’est là que nous entrons en jeu en aidant à investir massivement dans l’innovation”, a déclaré Barbara Pompili, ministre de la Transition Ecologique, durant cette première édition de Jour E.

Un plan climat de 40 milliards d’euros sur dix ans

C’était également l’occasion pour BpiFrance de mettre en avant son plan climat de 40 milliards d’euros, lancé en septembre 2020 en partenariat avec la Banque des Territoires. La banque d’investissement, qui doit mobiliser la moitié de cette somme d’ici 2024, est donc en quête de projets porteurs.

La banque souhaite investir aussi bien dans la transformation d’entreprises qui souhaitent améliorer leur bilan écologique que dans de nouvelles technologies bas-carbonne : “Notre objectif est de mettre en transition les entreprises sans en exclure aucune. Nous travaillons avec les entreprises de tous les secteurs”, explique Anne Guérin, directrice exécutive du financement pour BpiFrance.

Sur l’année 2020, BpiFrance a déjà octroyé une cinquantaine de prêts verts, une centaine de prêts économies d’énergies. Sur la même période, la banque a également prêté 2 milliards d’euros à des projets d’énergies renouvelables, et investit plus de 100 millions d’euros sur une trentaine de start-up greentech.

La banque d’investissement devrait également lancer d’ici fin 2021 un vaste programme de formation sur plusieurs mois, pour accompagner une trentaine d’entreprises dans le verdissement de leurs activités. Elle propose également des diagnostics environnementaux, ainsi que des formations en ligne et des documents pour aider les entreprises françaises à se décarbonner.

BpiFrance a enfin créé un label, baptisé Coq vert, qui regroupe l’ensemble des start-up, PME et ETI que la banque d’investissement soutient sur la voie de la croissance verte.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 7 Août 2015
A priori, rien ne semble lier l’observation des papillons à la recherche dans le domaine des énergies renouvelables. Et pourtant, la façon dont un petit papillon blanc dispose ses ailes pour se réchauffer a inspiré une équipe de chercheurs britanniques,…
mar 18 Juil 2017
Dans le cadre d’une longue interview accordée au journal Ouest-France et publiée dimanche 16 juillet 2017, le ministre de la Transition écologique et solidaire a tenu à réaffirmer sa "foi absolue" dans les énergies renouvelables et sa volonté d’assurer leur…
jeu 21 Déc 2017
Si les chantiers de rénovation et de modernisation sont nombreux dans la région Auvergne-Rhône-Alpes et concernent l'ensemble des installations hydrauliques, le plus grand chantier hydroélectrique de France en cours sur le site de Romanche-Gavet (en Isère) vient de franchir une…
jeu 23 Nov 2017
De passage au Havre mercredi 22 novembre 2017, à l’occasion de la nouvelle édition des Assises de la Mer, le ministre de la Transition écologique et solidaire a déclaré vouloir encourager et faciliter le développement des énergies marines renouvelables et…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.