Total et GIG remporte un appel d'offre pour 1,5 GW d'éolien offshore au Royaume-Uni - L'EnerGeek

Total et GIG remporte un appel d’offre pour 1,5 GW d’éolien offshore au Royaume-Uni

total gig appel offre eolien offshore royaume-uni - L'Energeek

Ce lundi 8 février 2021, Total a indiqué avoir remporté, aux cotés de Green Investment Group (GIG), un appel d’offre pour une concession de 1,5 GW d’éolien offshore au large de la région d’East Anglia, au Royaume-Uni. Ce projet s’inscrit pleinement dans la nouvelle stratégie d’investissement de Total en direction des renouvelables.

Royaume-Uni : une co-entreprise détenue par Total et GIG obtient une concession de 1,5 GW d’éolien offshore

Total poursuit ses investissements dans les énergies renouvelables, en cohérence avec la volonté du groupe d’atteindre la neutralité carbone en 2050. Ce lundi 8 février 2020, Total a ainsi renforcé sa position dans l’éolien offshore au Royaume-Uni.

Un joint venture à 50/50 entre Total et GIG a ainsi obtenu une concession sur les fonds marins britanniques dans la zone « Eastern Regions », à l’issue du quatrième cycle d’attribution pour le développement de projets éoliens offshore du Crown Estate (Domaine royal).

Ce projet permettra aux deux groupes d’installer jusqu’à 1,5 GW de puissance éolienne offshore au large de la région d’East Anglia. Une étude d’impact sur les zones naturelles concernées par le projet va désormais être lancée : en cas de conclusion positive, la co-entreprise signera les accords finaux de concession en 2022.

GIG est un partenaire historique du développement de l’éolien offshore au Royaume-Uni : le groupe a ainsi soutenu près de 50% de la capacité installée de cette énergie outre-Manche. « Avec cet investissement, nous poursuivons notre mission d’accélérer la transition énergétique du Royaume-Uni et de faire de l’éolien offshore un pilier de son nouveau système énergétique bas-carbone. [Ce projet] porte notre portefeuille mondial de développement d’éoliennes en mer à plus de 13 GW », expose Mark Dooley, directeur de GIG.

Une boulimie d’investissements renouvelables pour Total

Pour Total, ce projet s’inscrit dans le prolongement de sa forte implantation industrielle au Royaume-Uni, et de son investissement d’1,1 GW d’éolien en mer dans le projet Seagreen, au large de la côte Est de l’Ecosse. Le groupe développe également un démonstrateur d’éolien offshore flottant dans la mer Celtique, Erebus.

« Cette concession devient notre projet d’énergie renouvelable en développement le plus conséquent en Europe à ce jour : elle constitue un jalon important dans notre ambition d’atteindre la neutralité carbone à horizon 2050. Ce succès est dû à notre expertise historique dans l’énergie au Royaume-Uni, il ouvre la voie à une diversification de notre offre d’énergie dans le pays, en adéquation avec notre stratégie de devenir un acteur multi-énergies », défend Julien Pouget, vice-président de Total en charge des renouvelables.

Cette annonce prend place dans un début 2021 marqué par de nombreux achats et investissements de Total en direction des renouvelables. Ce vendredi 5 février 2021, le groupe a notamment acquis 2,2 GW de projets solaires et 600 MW de projets de stockage par batterie au Texas, pour une mise en service en 2022, portant ses capacités renouvelables en développement aux Etats-Unis à 4 GW.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 5 Fév 2014
L’ancienne cité minière de Gardanne a inauguré, samedi 25 janvier, un parc photovoltaïque de 38 000 panneaux solaires, pour une puissance de 10 MW. C’est le deuxième plus grand parc photovoltaïque du département. Il a été installé sur un ancien terril…
mar 17 Sep 2019
Les investissements de Total dans les énergies renouvelables continuent avec la création d’une co-entreprise spécialisée dans le photovoltaïque. Le géant français a annoncé ce lundi 16 septembre 2019 un partenariat avec l’entreprise chinoise Envision Group. Les deux entités ont lancé…
mar 21 Mai 2013
Un accord a été signé entre l’Afrique du Sud et la République Démocratique du Congo (RDC) samedi à Paris, afin de commencer les travaux du barrage du Grand Inga sur le fleuve Congo en 2015. Ce barrage deviendra le plus…
mar 27 Déc 2016
La région Nouvelle-Aquitaine et l'Eurorégion Aquitaine-Euskadi présentaient mercredi 21 décembre dernier leurs nouveaux projets pour le développement des énergies marines renouvelables. La région entend dans le cadre de sa transition énergétique, mettre à profit ses 870 kilomètres de côtes et…

COMMENTAIRES

  • L’éolien off shore en mer du Nord aura un très bon coefficient de disponibilité avec les grosses machines qui arrivent. Les éoliennes de 12MW auront, grâce à leur taille, un coefficient de disponibilité de 60% c’est énorme pour du renouvelable. Reste plus qu’a connaitre le coût de production du MWh.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.