Pétrole : effondrement historique de la demande et des cours

Pétrole : effondrement historique de la demande et des cours

petrole effondrement historique demande cours - L'Energeek

La crise économique mondiale provoquée par le Covid-19 ébranle profondément les marchés pétroliers. L’Agence Internationale de l’Energie (AIE) a ainsi prédit, ce mercredi 15 avril 2020, un effondrement historique de la demande mondiale de pétrole pour 2020. Comme, dans le même temps, les stocks mondiaux continuent d’exploser, les cours de l’or noir s’effondrent. Le baril de brut américain est tombé sous les 20 dollars, son niveau le plus bas depuis 2002.

Pour l’AIE, 2020 « sera la pire année de l’histoire des marchés pétroliers »

Sur le front du pétrole, l’AIE a publié, ce mercredi 15 avril 2020, les prévisions les plus pessimistes de son histoire. Le mois d’avril 2020 devrait voir une baisse de 30% de la demande par rapport à 2019, soit une chute de 29 millions de barils.

Au total, sur l’ensemble de l’année 2020, malgré une reprise prévue pour le second semestre, l’agence prévoit une baisse de la consommation de 9,3 millions de barils par jour (mbj). Soit environ 90,6 mbj, le niveau le plus bas depuis 2020 : « Ce sera la pire année de l’histoire des marchés pétroliers », a prédit Fatih Birol, président de l’AIE. Une situation « préjudiciable à l’économie mondiale au moment où elle peut le moins se le permettre. »

Les carburants sont notamment durement touché par la paralysie qui frappe le monde entier. En France, depuis le début du confinement, les ventes d’essence et de gazole ont chuté de 75 à 80%. Le transport aérien souffre encore davantage, la demande en kérosène est en chute libre.

L’accord entre l’Opep et la Russie ne rassure pas les marchés pétroliers

Certes, l’Opep et la Russie ont décidé de réduire leur production de pétrole de 10 millions de barils par jour à partir du 1er mai – une décision historique. Mais comme l’Arabie Saoudite a déclenché une guerre des prix (et une hausse de la production) début mars 2020, suite à l’échec d’un accord avec la Russie, la production mondiale va continuer à augmenter jusque fin avril.

La demande étant en berne, la conséquence est, logiquement, une explosion des stocks. « A moins de nouvelles mesures de réduction de la production dans un avenir proche, il est mathématiquement certain que les stocks mondiaux seront remplis au cours des prochains mois », détaille Bjornar Tonhaugen, analyste chez Rystad Energy.

Dès lors, les cours du pétrole continuent de chuter. Le baril de WTI américain a clôturé, ce mercredi 15 avril, sous les 20 dollars, son niveau le plus bas depuis 2002. Le brent de la mer du Nord, référence internationale, enregistre quant à lui une baisse de 4 %, à moins de 29 dollars.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 21 Oct 2022
Adieu Midcat, bienvenue Barmar. Après des années de négociations qui n’aboutissaient pas autour du gazoduc Midcat, qui devait relier la France à l’Espagne en traversant les Pyrénées, c’est finalement un autre projet qui est placé sur les rails par les…
mer 15 Mai 2024
Le secteur de la rénovation énergétique est en perpétuel mouvement. À compter de ce mercredi 15 mai, de nouveaux changements concernent MaPrimeRénov’. Le gouvernement fait marche arrière. La rénovation énergétique évolue encore Depuis le début de l'année, l'intérêt pour les…
mer 3 Avr 2024
En ce début de printemps, le prix du fioul diminue légèrement, une baisse bienvenue pour cette énergie dont le prix a flambé ces derniers mois. Cependant, elle arrive, sûrement, un peu tard après l’hiver. Le prix du fioul en chute…
mer 24 Jan 2024
Les factures de gaz en 2024 pourraient considérablement augmenter en 2024. Alors que le gouvernement s'est promis de réduire la dette publique de l'État, cela pourrait avoir un impact majeur sur les consommateurs.       La dette publique est…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.