Mozambique : les effets de l'exploitation de gaz naturel en questions

Mozambique : les effets de l’exploitation de gaz naturel en questions

mozambique exploitation gaz naturel - L'Energeek

Ce mercredi 26 février 2020, la spécialiste de l’économie africaine Sylvie Rantrua a publié une enquête sur les bouleversements qui attendent le Mozambique suite à la mise en exploitation des considérables réserves de gaz naturel du pays. L’Etat devrait doubler ses revenus en une dizaine d’années, mais devra résoudre les problèmes de sécurité dans les zones d’exploitation.

Avec le gaz naturel, le Mozambique va devenu brutalement un « pays à revenu intermédiaire »

Le Mozambique va-t-il réussir à négocier le virage économique que lui promet l’exploitation gazière ? Voici une dizaine d’années que de considérables réserves de gaz naturel, les quatrièmes du monde après les Etats-Unis, le Qatar et l’Australie, ont été découvertes au Mozambique, en particulier dans la province de Cabo Delgado, l’une des plus pauvres et instables du pays.

Une enquête de la journaliste Sylvie Rantrua, pour Le Point, revient sur les enjeux et perspectives qu’ouvre la prochaine mise en exploitation de ce potentiel gazier. De nombreuses usines sont enfin en construction, après de considérables retards provoqués notamment par le manque d’expertise locale : « Côté État mozambicain, le processus menant aux décisions d’investissement a été extrêmement lent et parfois chaotique. (…) Le pays n’était pas préparé à de telles découvertes. Trois fois plus pauvre que la moyenne africaine, le Mozambique a dû faire face à un manque criant de cadres pétroliers dans la fonction publique », détaille Benjamin Augé, chercheur à l’Ifridans

La mise en service de ces puits devraient bouleverser le visage du Mozambique : « le pays accédera rapidement au rang de pays à revenu intermédiaire alors qu’il compte aujourd’hui parmi les plus pauvres au monde », pointent ainsi le Trésor français et le FMI. A partir de 2023, une croissance économique de 23% est attendue, avec 700 000 emplois, dont 15 000 directs et des recettes fiscales estimées, à terme, à 3 milliards de dollars. Soit un doublement des revenus pour l’Etat mozambicain !

Terrorisme islamiste dans la province gazière de Cabo Delgado

Au-delà des lenteurs de la mise en exploitation, d’autres défis attendent le Mozambique, notamment les problèmes endémiques de corruption. Mais c’est bien le terrorisme islamiste qui fait planer la plus grande menace sur l’exploitation du gaz. La province de Cabo Delgado est en effet la proie à des attaques régulières, qui sont passées en 2019 de une ou un par mois à une douzaine par mois. Elles ont provoqués plus de 500 morts et des dizaines de milliers de déplacés.

En février, un sous-traitant d’Anadarko a été tué dans une embuscade sur la route. Depuis, les chantiers sont protégés par l’armée. Dès lors, l’enjeu, pour le Mozambique, sera d’utiliser les revenus du gaz pour moderniser le pays et réduire la pauvreté et les tensions sociales, afin de pacifier le pays, en particulier cette province gazière.

Le 21 février 2020, Jean-Yves Le Drian, ministre des Affaires Etrangères français, s’était rendu au Mozambique pour négocier des contrats avec des sociétés françaises sur l’exploitation du gaz. Une visite épinglée par Reporterre, accusant le gouvernement de « double-jeu » sur les combustibles fossiles.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 9 Jan 2024
Dans la quête infatigable d'une source d'énergie illimitée, des chercheurs islandais se lancent dans un projet hors du commun : le Projet Krafta Magma Testbed (KMT). Celui-ci vise à percer un tunnel jusqu'à une chambre magmatique, nichée à quelques kilomètres…
Le rapport du 9 avril 2024 de l’Académie des sciences s'apparente à une véritable douche froide pour les ambitions du gouvernement pour l'hydrogène vert.   Des ambitions démesurées pour l'hydrogène vert Le gouvernement français avait un plan bien ambitieux pour…
jeu 24 Nov 2022
La réunion des ministres de l’Energie de l’Union Européenne, à Bruxelles, jeudi 24 novembre 2022, n’a pas atteint son objectif. Une prochaine rencontre est fixée au 13 décembre :celle de la dernière chance ? Probable. Il n’y aura pas d’entente…
lun 6 Mai 2024
Le secteur de l'énergie est en constante évolution, mais la récente annonce d'une hausse significative des tarifs du gaz par ENGIE a particulièrement capté l'attention, notamment après que l’information a été publiée par certains clients sur les réseaux sociaux. De…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.