Importation de gaz naturel liquéfié : accord entre le Koweït et le Qatar

Importation de gaz naturel liquéfié : accord signé entre le Koweït et le Qatar

accord koweit qatar gaz naturel GNL - L'Energeek

Ce dimanche 5 janvier 2020, l’entreprise publique gestionnaire des hydrocarbures au Koweït, la Kuwait Petroleum Corp, a signé un accord avec son homologue du Qatar : il porte sur l’importation de 3 millions de tonnes de gaz naturel liquéfié (GNL) par an, jusqu’en 2037. Ce GNL devrait permettre au Koweït de réduire ses émissions carbone.

Le Koweït va importer 3 millions de tonnes de GNL du Qatar à partir de 2022

Pour réussir sa transition énergétique, le Koweït mise donc sur le GNL, en remplacement du pétrole. Pour ce faire, la Kuwait Petroleum Corp vient d’annoncer la signature d’un contrat d’ampleur avec la Qatar Petroleum : il concerne l’importation de 3 millions de tonnes de GNL annuel en provenance de Doha.

L’accord, d’une durée de 15 ans, prendra effet en 2022, date d’achèvement d’un nouveau terminal de réception de GNL au port d’Al-Zour, au sud du Koweït – un chantier estimé à 3 milliards de dollars. “Cet accord prolonge la relation de longue date du Qatar avec le Koweït en matière d’approvisionnement en GNL jusque dans les années 2030″, a ainsi déclaré le ministre d’Etat du Qatar pour les affaires énergétiques, Saad al-Kaabi.

Car si le Koweït demeure un très important producteur de pétrole (2,7 millions de barils bruts par jour), il ne dispose que de très faibles réserves de gaz. Le pays importe donc actuellement 2,5 millions de tonnes de GNL par an, auprès de trois fournisseurs, BP, Shell et Qatar Petroleum. Ce gaz est notamment utilisé pour produire de l’électricité et dans l’industrie pétro-chimique.

Objectif : réduire les émissions de CO2, dans un contexte régional explosif

Cet accord permettra de renforcer ce pan de l’économie koweïtienne, fondamentale pour répondre à l’urgence climatique : “L’Etat du Koweït s’engage sur une voie ambitieuse de croissance économique, qui nécessite des sources d’énergie plus propres telles que le gaz naturel qui contribueront à réduire les émissions (de CO2) et à améliorer la qualité de l’air”, a commenté le ministre koweïtien du pétrole, Khaled al-Fadel.

Cet accord survient dans un contexte particulièrement tendu au Moyen-Orient. Ce 3 janvier 2020, une frappe américaine, lancée sur ordre du président Donald Trump, a tué le puissant le général iranien Qasem Soleimani, en Irak, ravivant les craintes d’un embrasement régional. Les cours du pétrole sont ainsi repartis à la hausse, le cours du Brent clôturant, ce jour-là, sur un+3,2%, à 68,37 dollars.

Cette situation a également des conséquences sur l’économie des pays du Moyen-Orient : ce dimanche 5 janvier, les bourses des six Etats membres du Conseil de coopération du Golfe ont clôturé en forte baisse, dont -2,1% pour le Qatar et -3,7% pour le Koweit.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 3 Juil 2017
Si l’urgence du combat climatique ne fait plus aucun doute, les délais qui nous sont impartis pour y remédier pourraient être bien plus courts qu’escompté. Selon un article publié le 28 juin 2017 dans le journal Nature par un groupe…
mer 6 Fév 2019
Le 29 janvier 2019, l'Union Européenne a approuvé l'importation de soja américain. Ce-dernier servira à la production de biocarburants destinés au marché européen. La décision pourrait donner un coup d'accélérateur à la filière des biocarburants. Mais elle inquiète aussi les…
mer 16 Août 2017
Les bilans se suivent et se ressemblent en matière de changement climatique. Selon un nouveau rapport annuel consacré à l’Etat du climat publié jeudi 10 août 2017 par l'Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA) et l'American Meteorological Society (AMS), l’année…
mer 27 Mar 2019
Dans la France de 2019, 24 centrales thermiques sont encore en activité (charbon, fioul et gaz). Selon le bilan électrique 2018, ces unités assurent 14% de la production nationale d’électricité. Alors que la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) prépare la…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.