Importation de gaz naturel liquéfié : accord entre le Koweït et le Qatar

Importation de gaz naturel liquéfié : accord signé entre le Koweït et le Qatar

accord koweit qatar gaz naturel GNL - L'Energeek

Ce dimanche 5 janvier 2020, l’entreprise publique gestionnaire des hydrocarbures au Koweït, la Kuwait Petroleum Corp, a signé un accord avec son homologue du Qatar : il porte sur l’importation de 3 millions de tonnes de gaz naturel liquéfié (GNL) par an, jusqu’en 2037. Ce GNL devrait permettre au Koweït de réduire ses émissions carbone.

Le Koweït va importer 3 millions de tonnes de GNL du Qatar à partir de 2022

Pour réussir sa transition énergétique, le Koweït mise donc sur le GNL, en remplacement du pétrole. Pour ce faire, la Kuwait Petroleum Corp vient d’annoncer la signature d’un contrat d’ampleur avec la Qatar Petroleum : il concerne l’importation de 3 millions de tonnes de GNL annuel en provenance de Doha.

L’accord, d’une durée de 15 ans, prendra effet en 2022, date d’achèvement d’un nouveau terminal de réception de GNL au port d’Al-Zour, au sud du Koweït – un chantier estimé à 3 milliards de dollars. “Cet accord prolonge la relation de longue date du Qatar avec le Koweït en matière d’approvisionnement en GNL jusque dans les années 2030″, a ainsi déclaré le ministre d’Etat du Qatar pour les affaires énergétiques, Saad al-Kaabi.

Car si le Koweït demeure un très important producteur de pétrole (2,7 millions de barils bruts par jour), il ne dispose que de très faibles réserves de gaz. Le pays importe donc actuellement 2,5 millions de tonnes de GNL par an, auprès de trois fournisseurs, BP, Shell et Qatar Petroleum. Ce gaz est notamment utilisé pour produire de l’électricité et dans l’industrie pétro-chimique.

Objectif : réduire les émissions de CO2, dans un contexte régional explosif

Cet accord permettra de renforcer ce pan de l’économie koweïtienne, fondamentale pour répondre à l’urgence climatique : “L’Etat du Koweït s’engage sur une voie ambitieuse de croissance économique, qui nécessite des sources d’énergie plus propres telles que le gaz naturel qui contribueront à réduire les émissions (de CO2) et à améliorer la qualité de l’air”, a commenté le ministre koweïtien du pétrole, Khaled al-Fadel.

Cet accord survient dans un contexte particulièrement tendu au Moyen-Orient. Ce 3 janvier 2020, une frappe américaine, lancée sur ordre du président Donald Trump, a tué le puissant le général iranien Qasem Soleimani, en Irak, ravivant les craintes d’un embrasement régional. Les cours du pétrole sont ainsi repartis à la hausse, le cours du Brent clôturant, ce jour-là, sur un+3,2%, à 68,37 dollars.

Cette situation a également des conséquences sur l’économie des pays du Moyen-Orient : ce dimanche 5 janvier, les bourses des six Etats membres du Conseil de coopération du Golfe ont clôturé en forte baisse, dont -2,1% pour le Qatar et -3,7% pour le Koweit.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 25 Déc 2019
Lundi 23 décembre 2019, le gouvernement allemand a reconnu que les sanctions américaines allaient provoquer un retard dans la livraison du gazoduc Nord Stream 2, qui doit faciliter l'acheminement du gaz russe en Union Européenne. Donald Trump avait promulgué, en…
jeu 25 Oct 2018
Après l'Islande début septembre, c'est au tour du Danemark d'annoncer la fin programmée des voitures thermiques. Le pays nordique, où les mobilités douces sont déjà bien ancrées dans les habitudes de la population, compte interdire la vente des voitures thermiques…
lun 20 Mai 2019
Les pays producteurs de pétrole ne sont pas épargnés par les événements (géo)politiques au cours de ces dernières semaines. Le Venezuela a vu sa production plonger avec la grave crise politique qui le paralyse, tandis que l’Iran est victime des…
lun 6 Mar 2017
Selon plusieurs exploitants régionaux, Israël aurait commencé depuis le mois de janvier dernier à exporter une partie de sa production de gaz naturel en mer Méditerranée vers la Jordanie en vertu d'accord datant de 2014. Un première étape pour l'Etat…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.