Aramco, le géant saoudien du pétrole, va bel et bien entrer en bourse

Aramco, le géant saoudien du pétrole, va bel et bien entrer en bourse

aramco geant saoudien petrole entree bourse - L'Energeek

Ce dimanche 3 octobre, le régulateur saoudien de l’énergie a donné son accord à l’entrée (partielle) en Bourse d’Aramco. Ce mastodonte du pétrole est l’entreprise la plus rentable au monde, et celle disposant des réserves de brut les plus importantes de la planète.

Aramco : numéro 1 mondial des bénéfices, une valorisation estimée entre 1 500 et 1 700 milliards de dollars !

Voici quatre ans que le prince héritier d’Arabie saoudite, Mohammed ben Salman, veut faire (partiellement) entrer Aramco, l’entreprise d’Etat qui exploite le pétrole du pays, en bourse. Les contours de cette opération ont été définis cet été, et, ce dimanche 3 novembre 2019, le régulateur de l’énergie saoudien a levé le dernier frein à sa réalisation. L’Arabie saoudite va donc mettre 5% du capital d’Aramco sur les marchés boursiers.

Mohammed ben Salman entend diversifier l’économie de l’Arabie saoudite et la sortir de sa dépendance au pétrole – entre autre en investissant dans les énergies renouvelables. Pour cela, l’Etat saoudien a besoin d’argent frais, et il veut céder une partie de ses actifs les plus mieux valorisés.

Et, en la matière, Aramco est clairement le joyau de la couronne saoudienne. L’entreprise détient les plus grandes réserves mondiales de pétrole, et de très loin, avec 260 milliards de barils – contre 20 milliards au numéro 2, ExxonMobil. Aramco est surtout l’entreprise la plus rentable du monde, avec 111 milliards de dollars de bénéfices en 2018, 46,9 milliards au premier semestre 2019. C’est presque le double du numéro 2, Apple.

D’abord le marché local, avant une place boursière étrangère

En tout, 5% du capital de ce géant de l’énergie vont entrer en bourse : Aramco devrait être alors valorisé entre 1 500 et 1 700 milliards de dollars, le plaçant comme numéro 1 mondial, là encore de très loin. L’entrée en bourse aura lieu en deux étapes. 2% du capital d’Aramco seront d’abord mis en vente sur le marché local saoudien, le Tadawul, le 11 décembre 2019.

Puis 3% devront être introduits sur une place étrangère, qui n’a pas été dévoilée, et à une date encore inconnue. Et pour cause, cette seconde introduction est autrement problématique : « Coter Aramco sur de grandes Bourses étrangères implique des engagements de transparence que les dirigeants saoudiens ne sont pas forcément prêts à satisfaire d’entrée de jeu », expose Francis Perrin, chercheur à l’Institut des relations internationales et stratégiques, à nos collègues de RFI.

Il s’agit en tout cas d’une décision forte, qui accompagne le net virage dans la politique d’investissements et de développement de l’Arabie saoudite.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 12 Déc 2016
Près d'un mois après l'élection du républicain Donald Trump, nombreux sont ceux qui s'interrogent sur les intentions réelles du futur Président des Etats-Unis et sur les suites qu'il entend donner à l'engagement climatique du pays. Loin d'être rassurante, la nomination du climato-sceptique Scott Pruitt…
mar 29 Déc 2015
Les pays baltes (Estonie, Lettonie et Lituanie) seront raccordés au réseau électrique européen à partir de janvier 2016. Longtemps tributaires du gaz et du pétrole de la Russie, ces pays comptent désormais profiter de tarifs avantageux pour diminuer la facture…
mar 3 Oct 2017
Près de trois ans après le partage de ses activités avec Veolia, la nouvelle version de Dalkia, filiale exclusive du fournisseur d'électricité EDF spécialisée dans les services énergétiques, poursuit son développement sur la scène internationale. Le groupe vient d’annoncer, lundi…
Le mardi 13 février 2018, la Commission nationale du débat public (CNDP) a souhaité donner des précisions sur les modalités du débat qu’elle organise sur la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE). En présence d’une vingtaine de journalistes, Jacques Archimbaud, Isabelle…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.