Arabie Saoudite : EDF EN présélectionné pour un projet éolien de 400 MW - L'EnerGeek

Arabie Saoudite : EDF EN présélectionné pour un projet éolien de 400 MW

EDF-arabie-saoudite-projet-eolien

Déjà investi dans le plus grand projet de parc solaire du monde aux Emirats Arabes Unis, le groupe français EDF confirme ses ambitions sur le marché des énergies renouvelables au Moyen-Orient. Candidat à l’appel d’offres émis par Ryad pour la réalisation d’un parc éolien de 400 MW, le groupe français fait partie des 25 compagnies présélectionnées et devra déposer une nouvelle proposition avant le mois de janvier 2018 détaillant la concrétisation technique du projet.

Si la quasi totalité de sa production d’électricité est toujours générée à partir de pétrole et de gaz naturel, le gouvernement saoudien avait annoncé l’année dernière, un plan d’action pour transformer l’économie du royaume, trop dépendante des hydrocarbures. Le ministre de l’Energie, de l’Industrie et des Ressources minières Khaled al-Faleh, avait notamment déclaré que son pays deviendrait à terme un “grand compétiteur dans le secteur des énergies renouvelables“, et fixé un premier objectif de 10 gigawatts de capacités éoliennes et solaires d’ici 2023.

Lire aussi : L’Arabie Saoudite, futur producteur d’énergie verte ?

Ryad avait alors invité dans un premier temps des firmes locales et internationales à participer à un appel d’offres pour la réalisation d’un parc éolien de 400 MW, à Doumat al Jandal, dans la région d’Al-Jouf, dans le nord du pays. Le gouvernement, qui a dévoilé mardi 29 août 2017 les offres présélectionnées pour ce projet éolien, a choisi au total 25 compagnies sur les 128 compagnies candidates, dont EDF Energies nouvelles, filiale du groupe français d’énergie EDF, l’Américain General Electric (GE), l’Allemand Siemens et l’Italien Enel. Ces entreprises sélectionnées ont désormais jusqu’au mois de janvier pour présenter leurs propositions définitives.

Lire aussi : En Arabie Saoudite, la compagnie publique d’électricité obtient un prêt record

Le programme prévoit également le développement d’un projet d’énergie solaire de 300 mégawatts dans la région d’Al-Jouf. L’appel d’offres sera ouvert en octobre et les compagnies retenues connues le 27 novembre 2017.

Crédits photo : Aramco

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
sam 3 Fév 2018
Après avoir mis du temps à s’organiser, l’Algérie est finalement prête à se lancer dans la course aux énergies renouvelables. Sur le continent africain, c’est le Maroc, pays voisin, qui tient pour l’instant la position de leader. Mais de par…
ven 2 Mar 2018
Le ministre de la Transition écologique et solidaire a dévoilé mercredi 28 février 2018, le nom des 22 premiers lauréats de l’appel d’offres sur l’éolien terrestre, sélectionnés pour un total de 500 MW et un prix moyen pondéré de 65,40…
lun 29 Sep 2014
Le groupe français Alstom a annoncé ce mercredi 24 septembre le début des tests de sa première éolienne de mer nouvelle génération au large des côtes belges. Baptisée Haliade 150, cette éolienne haute technologie d'une puissance de 6 MW équipera notamment…
mar 19 Avr 2016
La Space Solar Power Initiative (SSPI) s’est fixée pour objectif d’envoyer des satellites dans l’espace afin de récupérer de l’énergie solaire. Cette technologie pourrait représenter une solution pour les régions les plus reculées de la Terre. (suite…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.