Le gendarme de l’énergie défend Linky face aux "carabistouilles"

Le gendarme de l’énergie défend le compteur Linky face aux “carabistouilles”

linky-compteur-communiquant

Interrogé par l’Association des journalistes de l’énergie, mardi 19 juin 2018, le président de la Commission de régulation de l’énergie (CRE), Jean-François Carenco, a une nouvelle fois pris position en faveur du compteur Linky. Ce dernier a vigoureusement défendu ce nouveau dispositif “intelligent” face aux nombreuses critiques dont il est l’objet, et rappelé son rôle déterminant dans le succès de la transition énergétique en cours.

Chargée de veiller au bon fonctionnement des marchés de l’électricité et du gaz en France, et au bénéfice des consommateurs finals en cohérence avec les objectifs de la politique énergétique, la Commission de régulation de l’énergie a toujours encouragé le déploiement des compteurs communicants Linky qu’elle considère comme une opportunité à saisir pour optimiser notre système d’approvisionnement électrique. Le Président de la CRE lui-même s’est exprimé une nouvelle fois sur le sujet mardi 19 juin, pour prendre la défense du compteur d’Enedis face à l’opposition qu’il suscite dans certaines communes. « Je trouve qu’il y a beaucoup de carabistouilles qui se racontent sur le côté des ondes, de l’espionnage, tout ça… », a estimé Jean-François Carenco, devant l’Association des journalistes de l’énergie.

Il faut tenir le cap” pour Jean-François Carenco

Les craintes et critiques entendues à l’encontre du compteur Linky concernant la protection des données privées et d’éventuels dangers pour la santé via les ondes électromagnétiques seraient selon lui sans fondement, voire même légèrement farfelues, compte tenu des nombreux contrôles et études réalisés par l’ANSES (l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) et des garanties fournies par la CNIL. Jean-François Carenco invite donc Enedis à garder « le cap » pour atteindre les objectifs de déploiement fixés. « Pour arriver à 11 millions déjà de gens qui sont raccordés, il y en peut-être 2% qui ne sont pas contents : ce n’est pas grave. Il faut tenir le cap », a-t-il ajouté rappelant par la même occasion tous les nouveaux développements permis par Linky à l’avenir : « consommation optimisée, liens avec la domotique, avec le vehicle-to-grid (qui permet de réinjecter l’énergie stockée dans un véhicule électrique sur le réseau, NDLR), l’autoconsommation, la réinjection… ».

Pour rappel, le compteur Linky équipera à l’horizon 2021, plus de 35 millions de foyers français et leur permettra d’éviter le passage d’un technicien pour relever les compteurs, de mesurer la consommation en temps réel, de transmettre ces données quotidiennement au fournisseur d’électricité, et de proposer en fin de compte, une facturation plus précise que celle basée sur des estimations. Ces informations de consommation reçues par le fournisseur d’électricité peuvent être utilisées afin de proposer des offres adaptées aux attentes des consommateurs et d’intégrer sur le réseau la production d’énergie renouvelable intermittente de manière optimale quand celle-ci est la plus avantageuse pour le consommateur.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 11 Sep 2019
Alors que la commission européenne fixe pour objectif un seuil maximal de 95 grammes par km pour 95 % de voitures vendues l’an prochain, le parc automobile français ne brille pas par ses performances environnementales. Dans une étude publiée le…
jeu 18 Mai 2017
Vous habitez dans une zone coupée du monde ou non interconnectée au réseau électrique national et vous souhaiteriez éviter le recours systématique à votre groupe électrogène énergivore et polluant ? La start-up française Powidian propose désormais une solution clé en…
sam 9 Juil 2016
Au cours d’une interview qu’il a accordée le 8 juillet dernier aux "Echos", François Brottes, le président du directoire de RTE, la filiale d'EDF chargée du transport d'électricité en France, est revenu sur les objectifs financiers du groupe tout en soulignant…
ven 6 Jan 2017
Durant tout le mois de janvier, le groupe EDF illumine du haut de sa tour le quartier de La Défense. Cette démonstration à la fois artistique et technologique a été initiée par sa filiale Citelum et est destinée à démontrer les…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.