Gaz naturel pour véhicules : Total entre dans le capital de Clean Energy

Gaz naturel pour véhicules : Total entre dans le capital de Clean Energy

Clean-Energy

En mai 2018, le groupe français Total a annoncé qu’il avait conclu un accord avec l’entreprise américaine Clean Energy pour entrer dans son capital. Loin d’être un simple investissement, ce nouvel accord illustre la stratégie de Total pour surfer sur la vague de la transition énergétique et maintenir sa position parmi les leaders de l’énergie mondiale.

Mieux contrôler le marché du gaz américain

Avec l’annonce du rachat de 25% des parts de Clean Energy, Total s’impose un peu plus sur le marché américain. Pour cela, le groupe français a dû débourser 70,3 millions d’euros, ce qui lui assure la propriété de 50,8 millions d’actions de Clean Energy, faisant de Total le principal actionnaire de l’entreprise spécialisée dans l’approvisionnement en gaz pour les poids lourds.

Pour Patrick Pouyanné, le PDG de Total, cette stratégie s’avèrera gagnante pour les deux entreprises : “Total est convaincu des fortes opportunités de développement dans le gaz naturel destiné au secteur du transport, notamment aux Etats-Unis qui bénéficient de vastes réserves de gaz naturel à faible coût. Nous sommes ravis d’avoir l’opportunité de nous associer à Clean Energy pour accélérer cette transition grâce aux remarquables capacités d’innovation de cette société qui a construit un large réseau de stations à travers les Etats-Unis.”

Clean Energy et le programme de leasing pour les transporteurs routiers

Pour Total, cet investissement représente une avancée stratégique. Le groupe compte utiliser Clean Energy pour soutenir le développement du gaz naturel sur le marché américain, et notamment en ce qui concerne le ravitaillement des poids lourds. Total a ainsi déjà annoncé le lancement par Clean Energy d’un programme de leasing destiné aux poids lourds américains. Il vise à augmenter le nombre de poids lourds qui circulent grâce à la consommation de gaz naturel. Ce programme a également pour objectif de faciliter leur ravitaillement grâce au réseau de stations service Clean Energy munies de bornes de gaz.

Pour séduire les futurs clients, Total ne manque pas d’arguments : le programme de leasing permettra aux transporteurs d’acheter des poids lourds équipés de moteur au gaz naturel, mais sans surcoût par rapport à l’achat d’un camion à moteur diesel. Deuxième argument intéressant : Clean Energy garantira un prix du gaz naturel inférieur au prix du diesel. Pour soutenir ce programme qui devrait booster l’usage du gaz naturel carburant, Total a d’ores et déjà annoncé qu’il apporterait 100 millions de dollars de garantie à Clean Energy.

D’après les premières informations communiquées par Clean Energy, le programme de leasing devrait être lancé au cours du troisième trimestre 2018. Et pour Andrew J. Littlefair, le PDG de Clean Energy, il ne fait aucun doute que le programme de leasing pensé par les deux entreprises devrait changer la donne sur le marché américain des carburants pour professionnels : “En tant qu’entreprise européenne, Total est très conscient de l’opportunité que représente la transition vers des carburants alternatifs et plus propres. Le lancement du programme de financement devrait accélérer l’adoption du gaz naturel comme carburant le plus éco-responsable pour l’industrie du transport routier.”

Pour être complètement validé, ce rachat doit encore être soumis à l’approbation de l’assemblée générale des actionnaires de Clean Energy ; elle était prévue pour le 30 mai mais a finalement été repoussée au 8 juin 2018.

Total, le “major de l’énergie responsable”

Plus largement, la diversité énergétique est au coeur de la stratégie de développement de Total, qui souhaite devenir le « major de l’énergie responsable », et les derniers mouvements de l’année 2018 le prouvent bien. Avant d’investir dans Clean Energy, Total avait déjà avancé ses pions en 2017, lorsqu’il avait racheté la société néerlandaise PitPoint, troisième opérateur de gaz naturel pour véhicule sur le marché européen. PitPoint était déjà à la tête d’un réseau de 100 stations service GNV, et l’entreprise avait aussi commencé à déployer des bornes de recharge électrique pour le marché des transporteurs routiers. Tout comme avec Clean Energy, l’ambition de Total est de donner un coup d’accélérateur au marché du GNV pour les transporteurs routiers grâce au déploiement de stations service équipées. L’ambition de Total est claire : devenir le leader du GNV en Europe (l’objectif affiché est de compter 350 stations services équipées de GNV d’ici 2022)… et pourquoi pas aux Etats-Unis ?

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
Alors que les Écossais se prononcent aujourd'hui jeudi 18 septembre sur leur indépendance et la séparation de l'Ecosse et du Royaume-Uni, des questions se posent quant à l'avenir de la collaboration des deux nations en matière énergétique. Un marché commun pourrait se segmenter…
jeu 9 Fév 2017
Le groupe Engie poursuit son important plan de cessions engagé début 2016 et vient de conclure dans ce cadre, la vente de nouvelles unités de production thermique en Asie et aux Etats-Unis pour près de 4,5 milliards d'euros. L'énergéticien français…
mar 14 Fév 2017
Outre le séisme politique déclenché par le décret dit du "Muslim ban", les premières décisions du président américain Donald Trump relatives à la politique énergétique et environnementale des Etats-Unis, ont elles aussi suscité de nombreuses réactions aussi bien dans l'opposition…
jeu 4 Mai 2017
Encore en chantier, le grand projet d'Union de l'énergie souhaité par la Commission européenne a pour objectif de garantir au sein de l'espace communautaire, la sécurité d'approvisionnement énergétique et l'utilisation efficiente de nos ressources, via une meilleure coopération régionale des…

COMMENTAIRES

  • Les gaz de schiste sont aussi émissifs que le charbon sur tout leur cycle (Cornell Univ. etc), en plus des autres problèmes de pollution etc et les rendements des moteurs thermiques gaz sont très modestes.

    C’est donc uniquement un choix “économique” de Total mais pas un choix “écologique”.

    Des constructeurs de camions à pile à combustible comme Nikola qui ont déjà plus de 1000 commandes et comme eNow qui intègre du solaire pour la diminution de consommation tant pour le déplacement que pour la réfrigération font des choix d’avenir plus pertinents.

    https://enowenergy.com/

    .

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.