L’Allemand Siemens veut supprimer 6.900 postes dans sa branche énergie

L’Allemand Siemens veut supprimer 6.900 postes dans sa branche énergie

Siemens-turbines-gaz-detournees

Subissant de plein fouet les effets de la montée en puissance des énergies renouvelables, le groupe industriel allemand Siemens a annoncé, jeudi 16 novembre 2017, son ambition de restructurer en profondeur sa branche énergétique, largement dominée par la production de turbines à gaz. Le groupe munichois pourrait supprimer dans ce cadre plus de 6.900 postes à partir de 2020 dont près de 50% en Allemagne.

Après un premier plan de restructuration en 2013 au cours duquel il avait déjà réduit ses activités énergétiques, le groupe allemand devrait une nouvelle fois tailler dans les effectifs de sa branche énergie afin de sauvegarder sa « compétitivité » face à la « pression croissante » que les renouvelables font peser sur les autres sources d’énergie. Gros producteur de turbines à gaz, Siemens fait face depuis plusieurs années à une baisse constante de ses commandes, autour de « 110 turbines par an », quand les capacités actuelles sont estimées à « 400 turbines », plaide le groupe dans un communiqué.

Sauvegarder sa compétitivité malgré les bénéfices

Pour répondre à cette chute d’activité, Siemens a dévoilé un plan de licenciements massif prévoyant la suppression de plus de 6.900 postes, et justifié ce choix comme la seule réponse possible « aux changements structurels dans la production d’énergies fossiles et le secteur des matières premières ». En plus des fermetures de sites et réductions de personnel prévues en Allemagne, ce plan prévoit 1.100 suppressions de postes dans le reste de l’Europe et 2.500 hors Europe, dont 1.800 aux Etats-Unis.

Le syndicat allemand IG Metall dénonce de son côté une « attaque généralisée contre les employés (…) inacceptable compte tenu de l’excellente santé de l’entreprise », qui vient de réaliser un bénéfice annuel de 6,2 milliards d’euros.

Crédits photo : Siemens

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 18 Avr 2023
Selon une étude parue ce 17 avril 2023, les deux principaux indicatifs de prix du gaz naturel dans le monde, le TTF néerlandais et le JKM japono-coréen, ont connu de nettes baisses depuis le début de l’année 2023, et se…
Grâce à ses unités de production majoritairement décarbonnées (centrales nucléaires et hydrauliques) ainsi qu'à un vaste plan de réhabilitation de son parc thermique, l'électricien français EDF devrait diviser par deux ses émissions de gaz à effet de serre à l'horizon…
Quelques jours seulement après avoir annoncé  des « décisions structurantes et historiques », le Président Emmanuel Macron réunira, mercredi 24 octobre 2018 à l’Elysée, une trentaine d'entreprises et organismes de recherche du secteur de l'énergie. Ce rendez-vous permettra au nouveau…
mer 19 Juil 2017
Dans un contexte nouveau où les énergies renouvelables semblent enfin prendre leur envol au détriment des énergies plus traditionnelles, il est un combustible fossile que ne connaît pas la crise. Selon un rapport de l’Agence internationale de l’énergie (AIE), publié…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.