Carburants : la remise de TotalEnergies bientôt de retour ? - L'EnerGeek

Carburants : la remise de TotalEnergies bientôt de retour ?

contribution-climat-energie-pompe-essence

Le niveau des prix des carburants demeure très élevé en France, 1 mois et 1/2 après l’arrêt de la remise gouvernementale, et de la remise commerciale de TotalEnergies. Le gouvernement l’a remplacée par une « prime carburant » de 100 euros. La rumeur d’un retour de la prime TotalEnergies est sur la table, après les bénéfices records annoncés par l’entreprise.

 

Tout le monde au sein de l’exécutif a bien en tête l’épisode des Gilets Jaunes, déclenché bien évidemment par le prix des carburants, et l’ajout d’une taxe additionnelle (taxe carbone), qui les augmentait de seulement 6 à 10 centimes à l’époque, au litre.

Depuis… du pétrole brut a coulé dans les pipelines. Et les prix des carburants à la pompe ont atteint des niveaux inégalés. On a pu trouver du diesel vendu à 2,40 € le litre en ville, et dépassant alégrément les 2 € à la campagne. Le GNR dépasse les 1,50 € le litre, soit le double de son prix d’il y a seulement deux ans. Le fuel domestique atteint aussi des sommets. Même l’E 85, qui était toujours resté sous la barre des 1 € depuis son lancement en 2014, est aujourd’hui vendu autour des 1,10 €.

Les prix des carburants en baisse depuis début février

Si le prix des carburants est en baisse, légère, depuis le début du mois de février, il n’empêche qu’il étrangle littéralement les automobilistes, particuliers, qui en ont besoin pour aller travailler ou même seulement se déplacer au quotidien. Mais il assomme totalement aussi les professionnels, qui ont un mal fou à répercuter cette hausse des prix à leurs propres clients, alors qu’ils sont soumis à tout un tas d’autres hausses, toutes aussi difficiles à digérer.

 

C’est dans ce contexte que la rumeur de pressions exercées sur la direction de TotalEnergies fusent. Les 36 milliards d’euros de bénéfices réalisés en 2022, soit + 90 % par rapport à 2021, attisent en effet les discussions. “Nous sommes prêts à intervenir, comme nous l’avons fait en 2022, si les sanctions contre la Russie poussent les prix à la pompe vers le haut »  a ainsi déclaré Patrick Pouyanné, le PDG de TotalEnergies. Manque de chance, la condition fixée, une hausse des prix à la pompe, n’est pas remplie en ce moment. Mais le même a admis que la barre des 2 euros le litre était un « seuil psychologique ».

Remise carburant : réservée au diesel ?

Patrick Pouyané rappelle par ailleurs que 70 % de ses ventes, en station, sont des ventes de diesel. Or, c’est sur le prix du diesel que l’on peut craindre une tension dans les semaines à venir, avec l’arrêt des importations de diesel raffiné en provenance de Russie.. De là à imaginer que la remise carburant ne serait accordée qu’au diesel, ce serait, un sacré pied de nez à l’histoire !

Rédigé par : Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud
Quelques jours après le dévoilement du contenu définitif de la future réglementation environnementale 2020 (RE2020), une étude réalisée par l’ADEME et RTE confirme la pertinence des choix gouvernementaux dans le bâtiment.  Au terme de deux années de recherche commune, l’agence…
lun 10 Oct 2022
La situation s’aggrave dans les stations-service. Lundi 10 octobre, la CGT a confirmé que le mouvement de grève dans les raffineries de TotalEnergies et ExxonMobil allait continuer.  La veille pourtant, la direction de TotalEnergies avait proposé de négocier immédiatement sur…
lun 13 Nov 2023
À l'aube de décembre 2023, le secteur énergétique français s'apprête à connaître une nouvelle évolution tarifaire dans le domaine du gaz naturel. Selon les dernières publications de la Commission de Régulation de l'Énergie (CRE), les tarifs du gaz naturel connaîtront…
mer 24 Jan 2024
Les factures de gaz en 2024 pourraient considérablement augmenter en 2024. Alors que le gouvernement s'est promis de réduire la dette publique de l'État, cela pourrait avoir un impact majeur sur les consommateurs.       La dette publique est…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.