Carburants : la remise de TotalEnergies bientôt de retour ? - L'EnerGeek

Carburants : la remise de TotalEnergies bientôt de retour ?

contribution-climat-energie-pompe-essence

Le niveau des prix des carburants demeure très élevé en France, 1 mois et 1/2 après l’arrêt de la remise gouvernementale, et de la remise commerciale de TotalEnergies. Le gouvernement l’a remplacée par une « prime carburant » de 100 euros. La rumeur d’un retour de la prime TotalEnergies est sur la table, après les bénéfices records annoncés par l’entreprise.

 

Tout le monde au sein de l’exécutif a bien en tête l’épisode des Gilets Jaunes, déclenché bien évidemment par le prix des carburants, et l’ajout d’une taxe additionnelle (taxe carbone), qui les augmentait de seulement 6 à 10 centimes à l’époque, au litre.

Depuis… du pétrole brut a coulé dans les pipelines. Et les prix des carburants à la pompe ont atteint des niveaux inégalés. On a pu trouver du diesel vendu à 2,40 € le litre en ville, et dépassant alégrément les 2 € à la campagne. Le GNR dépasse les 1,50 € le litre, soit le double de son prix d’il y a seulement deux ans. Le fuel domestique atteint aussi des sommets. Même l’E 85, qui était toujours resté sous la barre des 1 € depuis son lancement en 2014, est aujourd’hui vendu autour des 1,10 €.

Les prix des carburants en baisse depuis début février

Si le prix des carburants est en baisse, légère, depuis le début du mois de février, il n’empêche qu’il étrangle littéralement les automobilistes, particuliers, qui en ont besoin pour aller travailler ou même seulement se déplacer au quotidien. Mais il assomme totalement aussi les professionnels, qui ont un mal fou à répercuter cette hausse des prix à leurs propres clients, alors qu’ils sont soumis à tout un tas d’autres hausses, toutes aussi difficiles à digérer.

 

C’est dans ce contexte que la rumeur de pressions exercées sur la direction de TotalEnergies fusent. Les 36 milliards d’euros de bénéfices réalisés en 2022, soit + 90 % par rapport à 2021, attisent en effet les discussions. “Nous sommes prêts à intervenir, comme nous l’avons fait en 2022, si les sanctions contre la Russie poussent les prix à la pompe vers le haut »  a ainsi déclaré Patrick Pouyanné, le PDG de TotalEnergies. Manque de chance, la condition fixée, une hausse des prix à la pompe, n’est pas remplie en ce moment. Mais le même a admis que la barre des 2 euros le litre était un « seuil psychologique ».

Remise carburant : réservée au diesel ?

Patrick Pouyané rappelle par ailleurs que 70 % de ses ventes, en station, sont des ventes de diesel. Or, c’est sur le prix du diesel que l’on peut craindre une tension dans les semaines à venir, avec l’arrêt des importations de diesel raffiné en provenance de Russie.. De là à imaginer que la remise carburant ne serait accordée qu’au diesel, ce serait, un sacré pied de nez à l’histoire !

Rédigé par : Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud
Avec la fin du bonus écologique, les Allemands sont beaucoup moins enthousiastes à l'idée de passer à la voiture électrique. Une tendance qui préoccupe les constructeurs automobiles, qui ont maintes fois alerté sur une transition jugée trop rapide.   La…
mer 10 Jan 2024
L'année 2024 s'annonce difficile pour les Français qui se chauffent au gaz. Leur facture devrait inévitablement augmenter, principalement en raison du doublement de l'accise et de la prochaine augmentation des coûts de distribution prévue en juillet 2024.   Doublement de…
La troisième vague d'envoi du chèque énergie débute ce mardi 16 avril 2024. Voici la liste des départements qui sont concernés.   Une vingtaine de départements concernés Le chèque énergie se présente comme une bouffée d'oxygène pour de nombreux foyers…
jeu 11 Avr 2024
Face au dérèglement du climat, 60 ONG lancent un nouvel appel. Cette fois, elles veulent inciter les organismes bancaires et financiers à ne plus soutenir les projets de TotalEnergies. Un nouvel appel pour la préservation du climat L'alarme est sonnée…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.