Engie négocie le rachat d'un nouveau complexe éolien au Brésil - L'EnerGeek

Engie négocie le rachat d’un nouveau complexe éolien au Brésil

engie-eolien-bresil

Engagé depuis 2016 dans un vaste plan de transformation destiné à renforcer son activité dans les énergies renouvelables, le groupe Engie multiplie les investissements en France comme à l’international. Le Français vient notamment d’annoncer, mercredi 9 août 2017, être entré en négociations pour le rachat d’un important complexe éolien au Brésil, auprès du groupe Renova Energia.

La production renouvelable connaît depuis plusieurs années une forte croissance au Brésil avec pour enjeu de diversifier le mix énergétique national, tout en réduisant la dépendance à l’égard de l’hydroélectricité et d’éviter une nouvelle crise de rationnement, comme ce fut le cas il y a une quinzaine d’années. Si la filière solaire est largement privilégiée dans ce cadre compte tenu du fort taux d’ensoleillement à travers le territoire brésilien, l’énergie éolienne est également considérée comme une filière d’avenir dans laquelle le pays investit massivement. A ce jour, plus de 9.000 MW de capacités éoliennes ont été installés et produisent l’équivalent de 7 % de l’électricité du pays. D’autres contrats ont déjà été signés via des ventes aux enchères supervisées par l’Etat, afin que cette quantité double d’ici à 2019.

Lire aussi : Le Brésil à l’heure de la diversification énergétique

Le groupe Engie qui revendique la position de premier producteur privé d’électricité au Brésil, avec environ 6% de la capacité de production électrique du pays (10.212 MW), gère déjà le parc éolien de Trairi (115 MW) et prévoit de mettre à disposition plus de 950 MW supplémentaires au cours des six prochaines années. L’énergéticien français serait en outre en pleines négociations dans le but d’acquérir un large complexe éolien géré par l’opérateur brésilien Renova Energia, situé dans l’Etat de Bahia, à l’est du pays.

Lire aussi : Engie prévoit d’investir un milliard d’euros dans les énergies propres en Chine

Engie, via sa filiale locale, est en “phase avancée de négociations” pour racheter 100% du complexe éolien Umburanas, d’une capacité de 605 MW, a-t-il indiqué dans une note d’information au marché brésilien consultée mercredi par l’AFP. Si aucun détail financier n’a été fourni à l’heure actuelle, cette opération pourrait atteindre plusieurs centaines de millions d’euros.

Crédits photo : Engie

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 11 Déc 2018
Lundi 10 décembre 2018, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) a publié une étude sur la trajectoire du mix-électrique à l'horizon 2060. Plusieurs scénarios sont avancés, et à chaque fois, les EnR sont considérées comme la…
mar 17 Déc 2013
EDF, l'Ademe, le Conseil Régional, la DEAL Guadeloupe et Météo France ont lancé officiellement, vendredi 6 décembre, l’Observatoire Régional de l’Énergie et du Climat (OREC) en Guadeloupe. Destiné aux collectivités territoriales, aux services d'Etat et aux entreprises, cet observatoire a…
mer 24 Fév 2016
D’après une étude du cabinet Xerfi, l’éolien terrestre en France va progresser de 50% d’ici 2020. A cette date, il représenterait alors 17 GW de puissance installée sur le territoire nationale, une capacité qui serait toutefois inférieure à celle fixée par…
lun 13 Fév 2017
En visite dans l'Isère le 9 février dernier à l'occasion de la signature d'un nouveau partenariat entre l'Etat et la Métropole grenobloise dédié à la transition énergétique, la ministre de l'Environnement et de l'Energie a annoncé le lancement prochain d'un nouvel…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.