Biomasse : Engie inaugure une nouvelle chaufferie en Seine-Saint-Denis - L'EnerGeek

Biomasse : Engie inaugure une nouvelle chaufferie en Seine-Saint-Denis

chaufferie_biomasse_saint_denis

Le groupe énergétique Engie et la mairie de Saint-Denis en Ile-de-France ont inauguré, mardi 4 juillet 2017, une nouvelle chaufferie biomasse destinée à alimenter le réseau de chaleur des villes de Saint-Denis, Stains, Pierrefitte et L’Île-Saint-Denis. Cette installation permettra à terme d’augmenter de 50% la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique du réseau Plaine commune Energie, troisième plus grand réseau de chauffage urbain en France.

Gérée par Engie Réseaux dans le cadre d’une délégation de service public d’une durée de 25 ans, la nouvelle centrale biomasse de Saint-Denis en Ile-de-France est entrée officiellement en service cette semaine, avec pour objectif de verdir de manière significative la production de chaleur du réseau Plaine Commune Energie. Ce réseau de chaleur long de 60km est désormais alimenté “à plus de 50% par du bois, le reste étant essentiellement du gaz, contre 75% de charbon, 20% de fioul lourd et 5% de gaz en 2000″, explique Engie Réseaux, dans un communiqué.

Lire aussi : Le réseau de chaleur : recycler la chaleur pour économiser l’énergie

Cette nouvelle installation d’une puissance de 26,5 MW permet ainsi d’alimenter près de 40.000 logements (appartements, bureaux, bâtiments publics…) en chauffage et eau chaude sanitaire, et d’éviter le rejet de 56.250 tonnes de CO2 par an. Un bon point pour l’environnement mais également pour les usagers en situation de précarité énergétique qui verront leurs factures d’énergie légèrement diminuer. Grâce à l’origine majoritairement renouvelable de l’énergie produite, ces consommateurs bénéficieront en effet d’un taux de TVA réduit à 5,5% sur leur facture totale de chaleur, ajoute Engie Réseaux.

Lire aussi : Biomasse : Ségolène Royal dévoile les lauréats du premier appel d’offres

L’ensemble du projet aura nécessité un investissement total de 40 millions d’euros financés en majeure partie par le groupe Engie Réseaux et complétés par le Conseil régional (2 millions d’euros) et l’Ademe (4,4 millions d’euros). “Le prochain grand projet est d’étendre le réseau (qui alimente quatre communes) à Aubervilliers”, a déclaré de son côté Aurélie Lehericy, directrice générale de Plaine Commune Energie, établissement public qui regroupe neuf communes au nord-est de Paris.

Crédits photo : Engie

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
En remplacement de Nicolas Hulot, démissionnaire, le président de l’Assemblée nationale, François de Rugy, a été nommé mardi 4 septembre 2018 par l’Elysée, ministre de la Transition écologique et solidaire. Un choix de raison de la part du gouvernement qui…
mer 10 Jan 2018
Confronté à une demande d'électricité en forte augmentation et à la nécessité de réduire ses émissions de gaz à effet de serre, le Maroc souhaite développer ses capacités de production renouvelables pour atteindre à l'horizon 2020, 42% de son mix…
lun 12 Mai 2014
Selon un arrêté gouvernemental publié jeudi 8 mai au Journal Officiel, l'électricité issue des installations solaires européennes ne peut plus prétendre au tarif d'achat bonifié. Ce dispositif de majoration tarifaire, mis en place pour soutenir les industriels du secteur photovoltaïque…
sam 26 Mai 2018
Depuis le début des années 2000, Strasbourg est l'une des grandes villes européennes les plus mobilisées en faveur de la transition énergétique et du développement durable. Un engagement qui n'a pas attendu l'Accord de Paris pour mettre en place une…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.